L’islamophobie est-elle une menace pour le vivrensemb’?

On nous câline les esgourdes à grands coups d’agrafeuse à longueur de journée au sujet de l’islamophobie parce que l’islam ne serait que bisous dans le cou et embrassades moelleuses et que nous sommes trop bornés et brutaux et racistes pour nous en rendre compte.

Bon.

Alors voyons voir de quoi c’est-y qu’on parle dans les faits. L’islamophobie c’est des commentaires peu amènes au sujet des musulmans sur l’internet, éventuellement des types qui grimpent en haut de mosquées en construction et dans le pire des cas des livraisons de têtes de porc à des gens qui n’ont qu’un amour modéré pour la cochonaille. C’est très pas bien toussa bien entendu, mais ça ne fait pas des masses de blessés si on ne prend pas en compte la légendaire sensibilité de cristal des mousselines.

Pour ce qui est des bisous dans le cou et des embrassades moelleuses, on peut voir que les sympathiques barbus qui ont pris d’assaut le centre commercial au Nigéria ont exécuté ceux qui ne connaissaient pas le nom de la mère à Momo (Amina bint Wahb) et qui n’étaient pas capable de réciter la chabadabada ("Ach-hadou an-la ilaha illa Allah, wa ach-hadou anna Mouhammadan-Rassoulollah, ce qui signifie en gros qu’on aime beaucoup les chameaux, se rouler dans le sable et les explosifs). D’ailleurs ils auraient pour cheffe une anglaise parfaitement blanche (rendons à César ce qui est à César et aux égorgeurs de touristes ce qui est aux égorgeurs de touristes).

Au Pakistan, les chrétiens se font harceler et buter avec une régularité que les suisses eux-mêmes ne renieraient pas.

En France des gens se font tabasser parce qu’ils ont l’outrecuidance de manger des sandouiches au jambon dans le bus ce qui heurte la sensibilité, de cristal donc, de nos amis pacifistes.

Cette liste pourrait se dérouler sur des millions et des millions de pixels mais je n’ai pas que ça à faire non plus.

En conclusion, est-ce vraiment très raisonnable de déployer tous nos efforts pour lutter contre l’islamophobie ?

Advertisements

61 réponses à “L’islamophobie est-elle une menace pour le vivrensemb’?

  1. On veut bien croire que l’abus de jetlag désarçonnerait jusqu’au moindre apprenti pigeons-voyageur rôdé aux excès de russe-blanc, mais il m’apparait utile de rappeler que le Nigéria est à l’Ouest et que le Kenya à l’Est. et c’est bien au Kenya que se déroule le massacre tranquille des mzungus et autres infidèles…

    • Vous avez parfaitement raison. Je ne sais pas pourquoi je crois que c’est au Nigeria depuis le debut, alors qu’en plus je me faisais la reflexion que c’etait quand meme bien loin de la Somalie. Con de moi.

  2. Non…

    Qu’il y ait des français relativement réticent à l’idée que le voile/burqa/niqab soit en voit de prolifération intensive dans les rues Française, c’est un fait.

    Qu’il y ait des français relativement agacés à l’idée de manger de la viande hallal sans qu’ils ne le sachent, c’est un fait.

    Qu’il y ait des français franchement gênés par le fait que certains ex-avocats repris de justice se mettent à attaquer en justice les symboles de la liberté d’expression/parole de notre culture judéo-chrétienne franchouillarde, c’est aussi un fait.

    Peut-on leur en vouloir ?

    Non…

    J’en viens donc à ma question : les musulmans ne sont-ils pas les premiers responsables de l’éventuelle existence d’une éventuelle islamophobie ?

  3. Je vais demander à mon serin.

  4. Il doit y avoir en ce moment pas mal d’islamophobes dans le centre commercial du Nairobi.. Comment ne pas être « phobe », « avoir peur de » ces … religieux ?

  5. Tenez, un remède du bon docteur Spencer pour nous autres pauvres islamophobes.
    http://www.jihadwatch.org/2010/07/a-cure-for-what-ails-you.html

  6. Ce qui est rigolo avec cette histoire d’islamophobie, c’est que, en définitive ce sont les phobes qui sont les gens sensés, car il faut être totalement ignorant ou bien franchement cintré pour ne pas avoir peur de l’islam aujourd’hui, et les non-phobes qui sont bons pour le cabanon.
    Nouvelle illustration de la novlangue contemporaine où les mots signifient réellement le contraire de leur sens habituel.

  7. Un rapport interne de la SNCF sur le déraillement de Brétigny confirme la vraisemblance de la thèse qui était la plus probable dès l’accident, celle d’un défaut d’entretien :

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/09/23/01016-20130923ARTFIG00272-accident-de-bretigny-le-rapport-qui-accable-la-sncf.php

    Pour avoir soutenu cette thèse dès le début, je me suis fait traiter de tous les noms par les habituels complotistes qui savaient que le déraillement avait été délibérément provoqué par des immigrés ayant dévissé l’éclisse, dans le but de piller les morts et les blessés (comme si les racailles avaient besoin de faire dérailler un train pour voler des téléphones portables…).

    On se rappellera tous les gros malins qui ironisaient sur la possibilité, pour trois boulons d’une éclisse en comportant quatre, de s’évaporer, puis pour l’éclisse d’aller se ficher toute seule dans la pointe de l’aiguillage.

    Eh bien, à la SNCF, c’est possible. Comme l’explique le rapport, il suffit, pour cela, que le boulon n°1 ait rompu au niveau de la tête, que le boulon n°2 ait rompu au niveau du filetage, que le boulon n°3 soit absent longtemps avant l’accident, et que l’aiguillage tout entier comporte de nombreux défauts préoccupants, tous suggérant un grave défaut d’entretien et non un fantasmatique sabotage : trou du boulon n°3 oxydé, fissure étoilées dans le rail au niveau du trou n°4 se propagant jusqu’au trou n°3, traces d’oxydation sur ces fissures, et le plus beau : sur l’éclisse symétrique de celle qui a provoqué le déraillement, deux boulons mal serrés, un boulon absent et un boulon sans écrou. Ah ! et depuis plusieurs années, défaut de nivellement sur l’aiguillage tout entier.

    Evidemment, pour les représentants de l’extrême-droite d’extrême-gauche qui sont les premiers à défendre la thèse de complots imaginaires, ces révélations ont le défaut d’être très gênantes pour leurs bien-aimés fonctionnaires, leur sacro-saint « service public » et le fameux « Etat-stratège » promu aussi bien par Marine le Pen que par « l’UMPS ».

    Donc, tout est la faute des immigrés (et des Juifs qui les ont fait venir — pardon : du lobby qui n’existe pas), et il suffirait de mettre fin à l’immigration de masse (voire de renvoyer les immigrés chez eux) sans rien changer au reste du bouzin, pour qu’aussitôt, la paix et la prospérité reviennent.

    Non seulement il ne faudrait pas éradiquer le socialisme, mais encore il faudrait le renforcer.

    Eh bien non : le socialisme tue. Une preuve de plus avec ce rapport.

  8. Au jeu du grand désordre, c’est un doux plaisir pour les participants de voir s’affronter le muzz contre le catho!
    Imaginez un instant pour des gens qui détestent la religion catholique et la religion muzz, de voir les soutiens de chacune s’affronter à coup de phrases racistes et d’incivillités.
    Ca fait 2000 ans que nos montres ont pris le tempo de notre bon Seigneur, il est temps de mettre fin à la douce existence de tous ceux qui aiment la France pour ce qu’elle a été.

    Aux fouteurs de désordre, je ne vous salue pas.

  9. Les gars du Nigéria s’appellent Boko Haram , ils sont pas mal non plus dans le genre amour du prochain.

    « Nous sommes les fiers soldats d’Allah, nous faisons le vœu de faire chuter le gouvernement et de détruire les Chrétiens. Nous allons vous dévorer… Notre joie est de mourir dans le jihad. Vous, Jonathan Goodluck vous ne parviendrez pas à nous arrêter ; nous n’abandonnerons jamais, bien au contraire, nous allons vous dévorer, vous le fanfaron. Nous sommes les fiers soldats d’Allah, nous accomplissons notre devoir et nous combattrons les infidèles. Nous serons les vainqueurs… pour nous, la mort est la victoire éternelle, nous n’avons pas peur, car nous ne travaillons pas pour l’homme, mais pour Allah… –

  10. Les députés suisses sont de sales réactionnaires qui font l’apologie de traditions moisies : plusieurs d’entre eux ont siégé hier en costume traditionnel de leur région.

    http://www.20min.ch/ro/news/suisse/story/Le-National-fait-la-part-belle-aux-traditions-29435173

    Bien sûr, tout ce qui est terroir, béret, bourrées, binious, bref, « franchouillard » ou cocardier, nous est étranger, voire odieux. — Pierre Bergé, Georges-Marc Benamou et Bernard-Henri Lévy.

    Afin de détruire un peuple, il faut d’abord détruire ses racines.
    Alexandre Soljenitsyne

  11. Les présidents de la SNCF et du Réseau ferré de France s’expliquent au Figaro, suite à la publication du rapport confidentiel sur l’accident de Brétigny :

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/09/23/01016-20130923ARTFIG00587-bretigny-pepy-n-ecarte-pas-un-defaut-de-maintenance.php

    Ils ont une attitude très embarrassée par rapport à la responsabilité des deux opérateurs dans l’entretien des voies.

    Pas à un moment, ils n’évoquent ne serait-ce que la piste d’un acte de malveillance. Mais c’est, bien sûr, parce qu’ils sont aux ordres des Arabes et des Juifs.

    Je suis étonné qu’aucun blogueur n’ait évoqué la température de fusion de l’acier dans cette affaire. Après tout, une éclisse, c’est en acier, non ? Mais les complotistes, qui vivent au rythme des médias bien qu’ils s’en défendent, sont passés à autre chose : les armes de destruction massives de Bachar El-Assad, dont ils savent qu’elles n’ont pas été utilisées. La preuve : on n’a pas retrouvé celles de Saddam Hussein (admirez la logique).

    Un des anciens hauts fonctionnaires de ce dernier, très proche de Tareq Aziz, affirme qu’elles ont été transférées… en Syrie. Mais ça, bien sûr, ça n’intéresse pas nos amis complotistes : Fdesouche n’a pas publié de « vidéo de Youtube » qui le « prouve ».

    http://thediplomad.blogspot.fr/2013/08/quick-note-on-syrian-wmds-and-iraq.html

    • N’oublions pas qu’il « faut fermer son caquet au coq Gaulois ». Nul besoin de citer l’auteur. AH il est beau le mondialisme…

      • En tout cas, 7 millions de personne ont regardé le basket dimanche, et ça ne dérangeait pas grand monde que la star de l’équipe soit née en Belgique d’un père américain tout noir, et d’une mère Hollandaise blanche. Le mondialisme, c’est de voir Anthony William Parker 2 jouer au basket avec un maillot estampillé de votre fameux coq.

      • Ah! AH! Le sport! Cette bonne vieille farce…
        Ce n’est que du divertissement et il ne reflète absolument pas toutes les horreurs du mondialisme à marche forcée.

      • Accessoirement, le sport en s’en tape et le basket on s’en tamponne vraiment le coquillard avec une queue de cerise.

      • Cretinus Alpestris

        Le basket est un sport ?

  12. Ca ne dérangeait pas grand monde que la star de l’équipe soit née en Belgique d’un père américain tout noir, et d’une mère Hollandaise blanche.

    C’est évidemment un mensonge. Ca dérange beaucoup de monde. Il suffit de voir en quelle estime les Français tiennent l’équipe de France de football, qui est plutôt l’équipe d’Afrique. Les gauchistes pensent que ce qu’ils voient à la télé, c’est la réalité. La télé glorifie les sportifs noirs, donc « ça ne dérange pas grand’monde » que la France soit représentée par des gens qui ne sont pas originaires de France.

    Après, les gauchistes vont vous reprocher de « regarder TF 1 ».

    C’est quand ça les arrange.

  13. Robert, vous devriez ouvrir votre propre blog !!

  14. c’est un sport créé à l’origine avec une cucurbitacée et un récipient alimentaire, mais vu la difficulté qu’il y avait à faire entrer l’une dans l’autre on a opté pour un ballon et un filet, tout en gardant le nom original de « pastèque-bol ».

    voilà, si vous ne savez pas, vous demandez.

    Prochaine leçon, les pellicules, qui viennent du grec « pelos » qui veut dire poil et de « cul » que je vous expliquerai la semaine prochaine.

  15. Sur Brétigny, il n’y a pas de complotisme à ne pas croire dans la thèse officielle de l’accident. Ce qui est anormal, c’est que l’hypothèse de la malveillance ait été écartée dans les cinq premières minutes par toutes les autorités. Difficile, dans ces conditions, de ne pas être absolument certain qu’on nous cache des choses.

    Sur les fameuses armes de destruction massive, il faut être d’une insigne mauvaise foi pour accorder un gramme de crédit aux allégations d’un Obama, d’un Hollande ou d’un Fabius, qui disent exactement n’importe quoi en permanence. Et il est très logique de douter des gazages syriens quand on voit comment on nous a vendu la guerre d’Irak. La propagande de guerre atteint avec la Syrie les pics formidables constatés au Kossovo. Il est dommage qu’une intelligence comme Marchenoir ne soit pas plus circonspecte.

    • Admirez la réthorique paranoïaque dans toute sa splendeur : puisque toutes les autorités écartent la thèse de la malveillance, alors c’est qu’il y a des raisons de penser qu’elles mentent.

      Pile je face, gagne tu perds. Si les autorités disent que c’est un attentat, eh bien c’est la preuve que c’est un attentat. Et si les autorités disent que ce n’est pas un attentat, eh bien c’est la preuve que c’est un attentat.

      Evidemment, on peut démontrer absolument n’importe quoi avec ce genre de « raisonnement ».

      Au demeurant, Marco Polo, sur les faits, vous racontez n’importe quoi, comme d’habitude. Non seulement l’hypothèse de la malveillance n’a pas été écartée dans les cinq premières minutes par toutes les autorités, mais :

      – Certaines autorités ne se sont pas encore prononcées. Par exemple, le Bureau d’enquêtes accidents du ministère des Transports, qui mène sa propre enquête, n’a rien dit pour le moment, autant que je sache.

      – Certaines autorités qui se sont prononcées, et parmi elles le président de la République et le ministre de l’Intérieur, rien de moins, non seulement n’ont pas écarté l’hypothèse de la malveillance, mais l’ont explicitement évoquée, et ont refusé de l’exclure.

      Mais il est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

      Maintenant, nous attendons tous, impatiemment, le résultat de votre enquête qui tendrait à montrer qu’il y a eu attentat. Allez-y, ne vous gênez pas. La place est libre, l’expression est gratuite et le lignage ne vous est pas mesuré. Eblouissez-nous de vos faits et documents, de vos analyses et démonstrations. La France a besoin de vous. A vous de bosser, un peu.

  16. Mais non, Robert, je ne pense pas qu’il y a eu un attentat, je n’en sais strictement rien. Mais je n’accorde aucune confiance aux politiciens et aux médias, c’est tout. Et comme je n’ai ni le temps, ni les moyens, ni l’envie de faire ma propre enquête, je m’abstiens de me prononcer et je conserve des doutes. C’est tout. Vous n’allez quand même pas me dire que je dois croire tout ce que la télé me dit, hein ? Et c’est un fait que la thèse de la malveillance a été écartée très tôt, c’est-à-dire précipitamment, tout comme ont été niés les « pillages » de cadavres. Bientôt vous allez nous raconter que l’Islam est une religion de paix, que Bachar al Assad mange des enfants et que François Hollande est un grand chef de guerre. Reprenez-vous, mon vieux.

  17. Ah, et pour la logique vous repasserez. Vous critiquez ce raisonnement qui serait le mien :

    « Admirez la réthorique (sic) paranoïaque dans toute sa splendeur : puisque toutes les autorités écartent la thèse de la malveillance, alors c’est qu’il y a des raisons de penser qu’elles mentent. »

    Mon raisonnement est plutôt celui-ci, qui me semble parfaitement légitime :

    – Puisque toutes les autorités écartent la thèse de la malveillance, alors qu’elles n’ont pas pu encore sérieusement enquêter, c’est qu’il y a des raisons de penser qu’elles mentent (par avance), et qu’en tout cas il convient de se méfier.

    Ce que vous appelez paranoïa, en l’occurrence, me semble tout simplement relever du bon sens cartésien.

    • Quel festival d’incohérence et d’ignorance délibérée !

      D’abord, vous dites que vous ne croyez pas à la « thèse officielle de l’accident ». Puis, vous dites que vous n’en savez rien et que vous vous abstenez de vous prononcer.

      Il faudrait savoir. C’est l’un ou l’autre, ça ne peut pas être les deux.

      On admirera l’obstination des sectaires dans votre genre à ignorer les faits qu’on leur met sous le nez, pour ressortir pour la millième fois les clichés qui traînent dans toutes les poubelles.

      Je vous ai objecté :

      Certaines autorités qui se sont prononcées, et parmi elles le président de la République et le ministre de l’Intérieur, rien de moins, non seulement n’ont pas écarté l’hypothèse de la malveillance, mais l’ont explicitement évoquée, et ont refusé de l’exclure.

      Face à ça, n’importe quelle personne le moindrement honnête, soit se tairait, soit entreprendrait de faire une petite recherche sur ce qu’ont bien pu dire Messieurs Hollande et Valls, avant de répondre, afin de confronter son avis aux faits, et de le recalibrer si nécessaire.

      Penses-tu ! Le franchouillard est au-dessus de ça. Le franchouillard « n’a pas le temps » d’enquêter (il est beaucoup trop important pour ça), mais ça ne l’empêche pas de causer avec assurance, tel le coq sur son tas de fumier. Et hop, son répondeur automatique recrache son message :

      Puisque toutes les autorités écartent la thèse de la malveillance…

      C’est comme si on avait pissé dans un violon. C’est comme si on n’avait rien dit. Vous pourriez leur foutre vingt kilos de dossiers sous le nez, ils appuieraient toujours sur le bouton « Replay » sans vous écouter. Ces gens-là ne pensent pas, Madame, ils rotent.

      Si vous ne savez rien et que vous n’avez pas le temps d’apprendre, eh bien, taisez-vous, et ne prétendez pas apporter la contradiction à ceux qui se donnent la peine de s’informer, et de respecter les faits avant d’en parler.

      • Robert, vous exagérez.
        Sur le fond nous sommes sûrement d’accord, alors ne surjouons pas nos différends, voulez-vous ?
        Les vingt kilos de dossier ne valent rien, s’ils proviennent de l’Etat (ce n’est pas à un libéral que je vais apprendre à se défier de l’Etat, quand même…).
        Je maintiens que les autorités ont négligé sciemment la thèse de la malveillance, parce que j’ai vécu cette minimisation en direct, alors vos mirobolantes informations, selon lesquelles l’Etat gère parfaitement la situation, de façon parfaitement neutre et objective, loin, très loin de toute politisation, eh bien, voyez-vous, étrangement, sans doute parce que je ne suis qu’un misérable complotiste, je n’y crois qu’à moitié. Est-ce bête, hein ?

        Je répète que sur le fond nous sommes probablement d’accord, je regrette seulement que vous continuiez à être désagréable avec nos plus beaux symboles, tel le coq fiché sur son tas de fumier et qui, contre vents et marées, chante.

        C’est parce que je ne crois pas à la thèse officielle que je m’abstiens de me prononcer. Apprenez, cher Robert, que si j’y croyais, je me prononcerais. Il n’y a pas la moindre faute de logique dans ma position. Il est dommage que vous n’ayez pas suivi un cours de logique formelle dans l’une quelconque de nos facultés de philosophie.

        Je reconnais un tort, celui de vous avoir chatouillé sur une question secondaire. C’est que j’avais sans doute envie de ferrailler de nouveau avec vous ! Acceptez cet hommage, et attendons un sujet plus clivant pour s’écharper vraiment.

        Bien à vous,

        Votre Marco.

  18. C’est curieux cette histoire d’islamophobie! On a le droit de ne pas aimer le PS ou le PC quand on est de droite, celui de dire tout le mal possible de l’UMP ou du FN quand on est de gauche, de raconter des histoires belges ou des histoires de blondes, d’accuser Israël de tous les maux, de brocarder les Amerloques ou de critiquer Poutine, de se moquer de la reine d’Angleterre, etc etc etc.
    Mais on ne doit rien dire sur l’Islam et les musulmans sinon du bien.

    • Les musulmans sont la pièce maîtresse dans le grand programme de déstabilisation de la civilisation occidentale. A mon avis.. Donc, pas touche.

      Mais jusqu’à quand, zate is the quechetion!

      • Hey salut Pierre…. saviez vous que le terme : les musulmans, ça ne veut à peu près rien dire. C’est à peu près la même approximation si je parlais des chrétiens, en mettant dans un même sac l’église anglicane, les quakers, les témoins de Jehovah, et l’église romaine.

        Au Pakistan, les chrétiens vivent un enfer, mais il faut savoir que c’est aussi le cas des musulmans qui subissent les caprices d’autres musulmans. Par exemple, le groupe Lashkar-e-Jhangvi, qui est une secte sunnite, a commis des attentats parmi la communauté Chiite d’Hazara. (400 morts en 2013)
        Le tout sur fond de différence religieuse mais aussi avec des implications politiques puisqu’il s’agirait de vieilles rancoeurs liées à la guerre froide, du temps où les USA ont armé les talibans (sunnites) pour repousser les russes et leurs alliés iraniens (donc chiites)
        Bon, ça vous fait beaucoup de données à ingurgiter, c’est vrai que « les musulmans », c’est plus facile.

      • Ne me prenez pas de haut, les tensions communautaires et les problèmes de notre société sont souvent liés aux musulmans.
        Vos petites leçons de géographie n’ont aucune valeur à part montrer que vous avez une certaine… culture.
        Vous êtes hors sujet, en dépit de votre grand savoir. Les musulmans qui pratiquent leur religion de manière ostentatoire dans notre pays, alors qu’il paraît qu’on doit être laïc en France est une grande source de désordre.
        La France est Catholique depuis plus de 2000 ans, ce n’est pas vous qui allez m’apprendre à interpréter l’actualité.

      • Vous en revanche, vous avez ingurgité trop de données pour penser avec efficacité.

  19. « Accessoirement, le sport en s’en tape »
    tapez Woland + ribery sur un moteur de recherche, et finalement, on constate que certains sportifs vous inspirent. Bon j’ai été mauvaise langue, j’ai aussi fait woland + nasri, en me disant que c’était à peu près sur, qu’il aurait eu droit à une petite gerbe de votre part, mais non.
    Woland + benzema donne aussi quelques trouvailles.

    Mais à part ça, on s’en fout du sport…

    • mais ouiche colin,on s’en cogne du sport
      comme on s’en cogne du mariage des fiottes
      le seul truc qui nous interesse, c’est de savoir si le prézident de tous les vronzais va sortir le pays de la kryzékonomik et quand
      bon, c’est pas comme si on ignorait la réponse,hein….

      • Depuis que je suis minot, que j’entends que c’est la crise. Donc je ne vois pas bien de quoi vous parlez. Vous devriez baiser (des fiottes ou des femmes selon vos gouts) ou voir du sport, ou en faire… et je vous jure qu’ensuite vous vous en foutez totalement de la crise. Une bonne vidange de couilles, c’est le meilleur anti-dépresseur connu.
        Enfin, lire ce type de forum aussi, c’est tellement comique.

      • Cretinus Alpestris

        Le réceptacle qui sert à vous vider les couilles est-il à votre charge ?

        Si oui, vous verrez que la crise peut devenir subitement un problème à votre vidage périodique.

        Et faites gaffe. Les vidages de couilles à répétition peuvent entraîner des incidents graves : ça s’appelle des enfants. Il faut également les prendre en charge, et là, de nouveau, la crise rentre en jeu.

  20. Aujourdh’ui il n’y a pas eu d’attentat islamiste (il faut dire qu’il n’est que 9h00). Nous sommes décidément sur la voie de l’amour et de la paix.

    Ah ! Il y a bien eu une séisme au Pakistan, par la volonté d’allah . je pense qu’on aura du mal à trouver un « occidental » (un « jeune » « occidental ») parmi les responsables.

    Si je dis une bêtise (un jour, pas dans ce commentaire, bien que je sois farouchement islamophobe), n’hésitez pas à le signaler :
    https://www.internet-signalement.gouv.fr/PortailWeb/planets/SignalerEtapeAccepter!load.action%3bjsessionid=9AC2FBDED9A4C97261F42B18B4627A66

  21. Le jour où les islamistes se mettront à bouffer du jambon et à boire du pinard, on pourra éventuellement évoquer le concept de  » vivre ensemb’ « .

    D’ici là…

  22. Oulala Pierre, ne le prenez pas mal. Mais vous écrivez juste de grosses imprécisions que je me dois de corriger tellement ça fait mal aux yeux.

    Prenons, votre phrase : « la France est catholique depuis 2000 ans. » Lire ça, ça picote doucement.
    Le terme d’église catholique n’apparait que très tardivement. Ce terme apparait en droit au 16eme siècle par opposition à l’église réformée (les protestants).
    Alors, on va dire que la France est chrétienne depuis 2000 ans… ce qui est en partie faux également. Puisque nos ancêtres Francs, étaient d’authentiques Païens qui ont envahi la Gaule-Romaine effectivement chrétienne. Et les chefs francs ont, par calcul politique avant tout, choisi la religion chrétienne, pour se faire admettre plus facilement par les populations locales. Ca leur permettait d’être à la fois chef de guerre et chef religieux (déjà à l’époque, les politiques aimaient les cumuls de mandat).

    Je vous fais grâce des épisodes de guerre de religion entre protestants et catholiques, les catholiques n’ayant pas toujours fait preuve d’une très grande ouverture d’esprit.

    • Mais qui est ce couillon de Collin qui vient se faire croire qu’il a de la culture et de l’intelligence à revendre ?
      Rien de tel qu’un pignouf content de lui pour se prendre les pieds dans le tapis en pensant impressionner le public : ainsi, Thomas d’Aquin ne saurait être le « docteur commun » de l’église catholique, puisqu’il écrivait au XIIIe siècle, alors que le catholicisme n’apparaît qu’au XVIe…

      En voilà un qui est beaucoup plus crédible quand il parle de bite et de sport. On sent qu’il est dans son élément.

      • hey mec, vous pouvez me raconter ce que vous voulez, le terme Catholicisme a 5 siècle. C’est dans l’édit de Nantes qu’il est fait mention de deux courants différents, la « religion catholique romaine » et la « religion prétendue réformée. »
        Sinon, votre bite va bien ?

      • Le terme « catholique » a cinq siècles ?
        La belle affaire. Je suppose que c’est parce que le terme de « génocide » date de 1945 qu’il ne faut pas en parler à propos des Arméniens…
        Et puis le terme est plus ancien, de toute façon. Vous avez donc tout faux. Chaque tentative de réponse ne fera que vous enfoncer encore plus profond. Vous êtes déjà bien bas.

        Et oui, la bite fonctionne de façon optimale, merci.

    • Alors je vais être plus précis, ce n’est pas l’islamophobie qui nuit au vivre ensemb’, mais bel et bien la tentative de faire coexister deux religions sur une terre Catholique, le tout assaisonné d’une bonne dose de laïcité.
      Le vivre ensemble est une illusion à la base. Ca ne marche pas même s’il y a des exceptions. On ne gomme pas 2000 ans d’histoire avec de la magie et des incantations.
      Les Français râlent et n’ont pas envie de voir leurs clochers remplacés par des minarets. Réaction plutôt saine.

      • Les français râlent … surement, je ne peux qu’agréer que les religions sont des fouteuses de merde, étant moi même un intégriste athée. Mais il faut avoir une haute opinion de soit même pour parler au nom de tous les français.
        Il y avait 1 km de queue devant chaque apple store à la sortie de leur dernière daube, voilà la préoccupation des français, acquérir à crédits des biens dont ils n’ont pas besoin, pour impressionner des gens qu’ils n’aiment pas, avec de l’argent qu’ils n’ont pas. Ils ne veulent ni clochers, ni minarets, juste des antennes relais pour pouvoir twitter.

      • Alors là je peux vous dire que j’ai bien plus d’humilité que vous…
        Le seul fait que vous passiez votre temps à emmerder ceux dont vous ne partagez pas les idées, en diffusant des arguments hors sujet sur un petit ton sarcastique, révèle la haute opinion que vous avez de vous-même.
        Et oui, beaucoup de Français préfèrent voir un clocher qu’un minaret. Vous jouez sur les mots pour en arriver à des conclusions farfelues. J’ai dit « les Français » alors j’ai une haute opinion de moi-même. Je vous rassure je suis un gens du peuple, pas un intellectuel de gauche au point de cracher une chiasse moralisante sur les « adversaires ».

        Jamais je n’aurai votre hauteur de vue, je suis bien trop terre-à-terre, et jamais je ne passerai une seule seconde à faire la morale aux gens de gauche.

        Il faut être bien prétentieux pour en faire son petit jeu quotidien. A moins que vous soyez payé pour…

  23. Peshawar, Bagdad, Nairobi … Au moins 230 tués en quelques jours.

    lls ne sont pas morts de faim, de soif, de maladie, de vieillesse, d’accident fortuit, non.

    Ils sont morts d’un trop-plein de tolérance, d’amour et de paix.

  24. Brétigny : des anomalies avaient été repérées plusieurs mois avant l’accident

    Atterrés. Assis autour d’une table, des cheminots expérimentés (25 ans d’inspection pour l’un) regardent attentivement les documents que nous leur soumettons. Il s’agit des comptes rendus d’inspection des voies de Brétigny-sur-Orge, réalisés entre février 2013 et le 4 juillet dernier, soit huit jours avant le déraillement. Ces documents que Le Figaro s’est procurés lèvent une partie du voile sur l’état des voies au moment de l’accident. Et pointent très clairement des problèmes d’entretien et de maintenance.

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/09/26/01016-20130926ARTFIG00280-bretigny-des-anomalies-avaient-ete-reperees-plusieurs-mois-avant-l-accident.php

    Mais bon : puisque les armes de destruction massives de Saddam Hussein n’ont pas été retrouvées, il s’ensuit que le déraillement de Brétigny est un attentat commis par les Arabes pour voler des téléphones portables sur les cadavres des victimes.

    Et le grand service public de la SNCF que le monde entier nous envie n’y est pour rien. La preuve : la SNCF est candidate pour racheter les chemins de fer grecs, dans le cadre de leur… privatisation. Un peu comme si Ronald Reagan avait fait appel aux Soviétiques pour remplacer les contrôleurs aériens en grève.

    Comment dit-on « éclisse », en grec ?

    • Ce n’est quand même pas difficile à comprendre : l’information n’est pas libre en France. Je vous rappelle que la France est officiellement un pays d’immigration depuis toujours, et que nous sommes tous des enfants d’immigrés. Il y a plein de rapports estampillés par les plus hautes autorités de l’Etat qui le disent, est-ce vrai pour autant ?

      J’ajoute que vous créez le débat tout seul sur ce sujet. Moi en tout cas je n’ai jamais prétendu que Brétigny était un attentat. On dirait que vous vous fabriquez des ennemis par plaisir.

    • « Comment dit-on « éclisse », en grec ? »

      νάρθηκας

      • Robert Marchenoir

        Oh ! Comme c’est joli ! Je suppose que l’éclisse, c’est le machin en forme de haricot au milieu. Il y a même un trou de chaque côté pour mettre les boulons.

  25. Faites des stocks de nouilles Barilla :

    Le patron de Barilla ne veut pas d’homosexuel dans ses publicités, Twitter appelle au boycott

    http://www.huffingtonpost.fr/2013/09/26/homophobie-barilla-boycott-patron-barilla-ne-veut-pas-homosexuel-publicites_n_3995135.html

  26. On aime ou on n’aime pas Daniel Pipes, mais ce eptit « papier » vaut, à mon avis, le détour: beaucoup d’humour et d’ironie, outre le fait de proposer réellement une solution au problème « multiculturel »
    http://fr.danielpipes.org/13421/refugies-syrie

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s