Casapound et moi.

Mercredi dernier j’ai eu l’immense privilège de passer du temps avec certains membres de Casapound.

Je n’ai aucune envie de revenir sur ce qui a été dit lors de cette assez longue et très agréable soirée. Tout cela restera entre eux et moi. Cependant, que l’on soit d’accord ou pas avec eux politiquement, il faut reconnaitre la beauté absolue de leur engagement. Ils sont des militants au sens le plus noble du terme. Il y a autant de différence entre eux et des gars de l’UMP ou du PS qu’entre un tag et le plafond de la Chapelle Sixtine. Ils occupent le terrain, existent, vivent et feraient remettre en question le mode de vie de n’importe qui avec un peu d’amour propre.

Bref, ils sont d’autant plus grands qu’ils sont debout.

Quand je vois tous les pitres qui proclament pompeusement qu’ils « ne lâchent rien » de derrière leurs écrans, qu’ils sont des résistants et autres conneries grotesques et que j’ai l’honneur de partager un verre (ou 15) avec ceux qui ont volontairement choisi la mort sociale et le risque physique, je ne peux qu’éprouver une grande mélancolie en réalisant ce que mes semblables et moi-même sommes devenus.

Heureusement qu’il reste des héros pour nous remettre à notre place.

Avec tout ça, je n’ai pas encore trouvé de rigatoni con la plagliata.

Publicités

12 réponses à “Casapound et moi.

  1. Je ne sais pas de qui vous parler à propos des « pitres » mais concernant par exemple la « manifpourtous » pour laquelle je milite, nous avons manifesté dans de grandes villes et à Paris (et en ce qui me concerne, le 26 mai dernier, départ le dimanche à 3h du mat et retour le lundi à la même heure en travaillant à 8h…) et effectivement, nous ne lâchons rien.
    Nous avons une action derrière nos écrans par le biais de blogues ou de sites mais aussi sur le terrain en arrachant de nombreuses affiches de l’ennemi ou en intervenant lors de discussions publiques.
    Il est certain que les actions et l’investissement des partisans de Casapound est bien supérieur mais il vaut mieux en faire un peu que pas du tout, chacun à la hauteur de ses disponibilités.
    En tous les cas, tenez-nous au courant de vos futurs apprentissages au sein de votre nouvel environnement.
    Bien à vous.

    • Je vise les résistants de papier (dont moi), pas ceux qui agissent à leur niveau.

      • Je pense que vous vous sous-estimez car même s’il ne s’agit pas bien évidemment d’actions au sens propre du terme, c’est votre résistance de papier qui a participé à mon évolution idéologique par exemple.
        j’ai voté longtemps très à gauche jusqu’à ce que j’ai des enfants, que je me remette à lire des oeuvres philosophiques ou politiques (au lieu de bouquins purement scientifiques) et que je découvre il y a quelques années les blogues de la réacosphère.
        Vous participez donc à la réinformation et au changement à votre niveau aussi.
        Si,si, je vous l’assure !

      • Merci, mais c’est si peu par rapport à ceux qui mettent tout sur la table…

  2. Il serait intéressant, que vous nous expliquiez casapound, tel qu’il est et non pas tel qu’on nous le décrit.

  3. Le problème chez les gens de notre « camp », c’est que quand ils font les louanges de militants qu’ils admirent (à juste titre), c’est souvent, sinon toujours, en enfonçant d’autres gens.
    Au lieu de nous positionner en « pour », nous sommes souvent en « contre ».
    Et ça, pardon, mais je trouve ça lamentable.
    L’unité n’est pas pour demain…

  4. Le koala et la tortue.

    Et ce n’est pas une fable.

  5. Complètement hors sujet.
    A défaut de rigatoni con la plagliata, je me suis offert dernièrement une soupière de moules au roquefort.
    Tout à mon plaisir, je me suis mis à réfléchir sur l’existence éventuelle de « moules migratrices », en pensant que ça ne devait pas être facile avec tous ces filaments accrochés au rocher.
    Dans le même temps, allez savoir pourquoi, j’ai pensé au dernier livre de Cécila, et aux dernier voyage de Valérie en afrique du Sud. Ca n’a pas du être facile non plus.

  6. Pingback: Utoya et SOS racisme… | La Mouette rieuse

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s