De la peur d’être une conne

Il n’y a pas si longtemps j’ai emmené l’Amirale voir cette daube infernale de « Belle du Seigneur ». Je passe sur la nullité crasse de ce film qui a cependant eu une qualité, celle de me donner envie de me renseigner puis de lire « Belle du Seigneur ». En effet, je ne peux pas croire qu’un livre puisse être si mauvais et cependant connaitre un tel succès et une telle adulation.

Pourtant c’est justement cette adulation, ou du  moins les personnes qui lui vouent ce culte, qui m’a jusqu’ici empêché de lire ce bouquin. Il m’a toujours et systématiquement été conseillé par des connes absolues de concours internationaux (désolé Mesdames mais il ne m’a jamais été conseillé par un homme). C’est ce qui me retiens encore de cliquer chez la ma zone pour le commander.

En fait soit elles sont unanimes dans leur incompréhension totale du livre, soit c’est un livre pour connes. Si c’est la première hypothèse ce n’est pas grave. Si c’est la seconde et que je prends du plaisir en le lisant, pourrais-je supporter d’être une conne ?

C’est la première fois de ma vie que l’idée de lire un livre me plonge dans une telle confusion mentale.

Pourtant quand je lis « Oui, Bach, Mozart, Dieu, elles commencent toujours par ça. Ca fait conversation honnête, alibi moral. Et quinze jours plus tard, trapèze volant dans le lit. » j’ai furieusement envie de cliquer sur envoi…

Publicités

16 réponses à “De la peur d’être une conne

  1. Cliquez, Amiral, cliquez, vous ne le regretterez (peut-être) pas !
    D’un autre côté, il se peut que je sois une conne. ce qui ne me gênerait pas plus qu’autre chose…

  2. Je serai donc le premier homme à vous conseiller cette lecture – ou du moins de tenter de vous y plonger.
    Attention, c’est un pavé.

  3. Argh, Jacques Etienne m’a doublé!

  4. « des connes absolues de concours internationaux »

    Vous auriez des nom svp ?? .)

  5. Oui, cliquez, vous ne le regretterez pas.

    Quant aux connes : toutes les femmes, connes ou pas, auxquelles j’ai demandé pourquoi elles avaient aimé le livre m’ont fait plus ou moins la même réponse.

    Cohen a réussi l’impossible : c’est un homme (et même un sale macho selon des critères de merde de notre époque de merde) qui peut penser, ressentir et parler comme une femme.
    Comme toutes les femmes, de l’aristo protestante à la femme de ménage prolo et catho, en passant par la réfugiée juive.

    Cet homme était une fontaine de styles et de mots.

    Il vaut le coup d’œil.

    • Je vais finir par céder à la pression populaire.

      • Albert Cohen déconstruit la démarche de séduction, c’est hallucinant. Et peut-être goûterez-vous aussi au burlesque des frères Solal (ceux de « Mangeclous », un roman franchement too much, quelque chose me dit que vous allez aimer). En plus, si vous aimez l’humour sur le dos des fonctionnaires internationaux, vous adorerez suivre le personnage d’Adrien Deume.

        (tiens, j’y pense, ça pourrait aussi faire sourire Skandal…)

  6. Seule la femme parfaite est une conne enfin c’est que dit un livre que lit actuellement une de mes filles.

  7. Des passages très jouissifs (et assez nombreux tout de même), enchâssés dans d’interminables tartines indigestes et souvent d’une gnanganterie à faire gerber un honnête homme.

    Allez-y, mais ne venez pas vous plaindre après, hein !

  8. J’ai trouvé ça chiant à mourir, mais mon mari à bien aimé (mais il prétend aussi avoir aimé le regard d’Ulysse, il semble donc qu’il soit beaucoup plus résistant que moi à l’ennui)

  9. D’accord avec Petitpatapon. Belle du Seigneur est un livre chiant à mourir. Je n’ai jamais pu le finir. Un arrière-goût de jus de serpillère dans la bouche. J’aime pas le style de l’auteur non plus. Un style que je qualifierais également de : mou.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s