Archives quotidiennes : 28 novembre 2013

Pagliata, acide et communisme

J’ai enfin pu gouter les rigatoni con pagliata dans l’excellent restaurant tenu par Casapound (non je ne donnerai pas l’adresse ici, je ne veux pas nuire à leur business, mais vous pouvez me la demander par mail). Et ben c’est très bon. Vraiment. J’ai donc atteint 2 de mes missions sur 3. Pour ce qui est d’organiser un gouvernement provisoire, c’est en cours. En plus, la fin de Berlusconi m’offre un boulevard.

Un petit oiseau m’a dit que j’avais pris trop d’acide.

Amusant comme les gens de gauche sont prêts à devenir menaçant voir violent sur des sujets aussi grave que la couleur des poignées de portes.

Quand allons-nous comprendre que les politiciens sont des hypocrites malfaisants ? Il faut arrêter de leur donner du pouvoir et les envoyer assécher les marais avec comme seuls outils des petites cuillères.

J’ai passé la soirée d’hier dans un théâtre occupé par des communistes. Il y avait une représentation du Médecin malgré lui, moitié en français, moitié en italien, presque aucun décor, des masques de théâtre japonais, un jeu d’acteur incohérent. Bref, sans doute une expérience assez proche de celles des spectateurs au moyen-âge. Une preuve de plus que le communisme est une machine à voyager dans le temps !