Edito pour Mediavox: Les pleureuses à Voltaire

Voltaire n’a jamais dit “je ne suis pas d’accord avec ce que vous pensez mais je me battrais jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de l’exprimer”. En fait il était même carrément du style à se démener de toutes la force de ses petits bras débiles pour réduire au silence ses adversaires.

En ce sens, la France à bien prouvé hier soir, jeudi 9 janvier 2014, qu’elle est effectivement la patrie de Voltaire.

Que ce soit bien clair, je ne trouve pas Dieudonné particulièrement talentueux ni amusant. Disons que je ne suis pas son cœur de cible. Cependant, lui interdire de se produire en spectacle est tout simplement une illustration de la disparition de la liberté d’expression dans ce pays. L’avènement de l’âge de la « Tolérance » est une entreprise profondément coercitive. Il ne s’agit plus d’être tolérant, d’accepter dans l’indifférence, d’être vaguement amusé, tièdement en faveur en fonction de vos gouts et convictions. Les forces de la Tolérance ont maintenant un flingue sur votre tempe et vous menace de mort à moins que vous ne manifestiez une approbation exubérante.

Je ne suis pas en train de dire que la démocratie est en danger blablabla parce qu’un saltimbanque n’a pas pu se produire sur scène, d’abord parce que je ne suis pas tellement démocrate et ensuite parce que tout ceci est du à la démocratie. Pour être élu les petites blattes qui se battent pour nos suffrages doivent faire du gringue à ces minorités qui leur donnent les quelques pourcents de plus dont ils ont besoin pour se mettre au chaud.

Dans ces conditions, devinez quoi, vous pourrez toujours être aussi gentils que vous voulez, ce ne sera jamais suffisant. Vous pouvez vous auto-bukkake avant de vous faire seppuku pour les divertir, ce ne sera pas assez. Vous ne donnerez jamais assez de gages de votre tolérance.

Si vous croyez que vous pouvez discuter avec eux vous vous fourrez le doigt dans l’œil tellement profond que vous pourrez vous décoller les bonbons du papier. Vous n’avez pas le droit de dire que vous n’êtes pas d’accord. C’est flagrant au sujet du mariage pour tout. Ceux qui s’opposaient au mariage gay ont été qualifiés d’opposant aux gay et hop, le tour est joué. Tilt et fin de partie. Vous n’êtes pas idéologiquement conforme et vous avez donc simplement le droit de vous taire.

Le plus grave dans tout ça c’est que nous sommes obligés de marcher sur des œufs à la coquille toujours plus fine. La trouille s’empare de nous. Chacun sait que le mauvais mot ou même la mauvaise interprétation du bon mot eut désormais vous condamner à un ostracisme sans retour possible dans la bonne société. Ce qui nous rend ennuyeux comme des rats morts depuis longtemps derrière le frigo.

Personne dont le cerveau fonctionne encore vaguement ne pas avoir envie de vivre dans une société où chaque mot doit être pesé et où la seule forme d’humour autorisée est une ironie lamentable uniquement permise si on porte bien sur la poitrine toutes les médailles de la Tolérance du moment (parce qu’en plus la garce vacharde est changeante et personne ne sait ce qui sera autorisé demain).

Une telle culture de pleureuses n’a plus les ressources pour aller où que ce soit. Je me dépêche de dire que je ne veux pas dire pleureuse dans le sens de pénétration sexuelle entre hommes ou dans le sens de femmes qui seraient faibles mais dans le sens de l’hypersensibilité factice qui se fait passer pour la tolérance.

Tolheilrance !

Publicités

46 réponses à “Edito pour Mediavox: Les pleureuses à Voltaire

  1. On reconnaîtra bientôt les « intolérants » au fait qu’ils n’écriront plus, ne parleront plus et éviteront de faire des gestes qui pourraient être mal interprétés.

  2. J’ai eu, comme vous, un haut le coeur en apprenant la mise au pas du Conseil d’Etat (en si peu de temps) et malgré mon desintêret pour D. M’Bala (bis), il me devient sympathique.
    Ce con de Vals est extraordinaire : il a sauvé la République.
    En fait, l’essentiel du peuple est avec lui.
    La prédiction d’Andy Wahrol se concrétise :
    « Nous vivrons bientôt une époque où chacun aura le droit de dire ce qu’il pense, et ce sera sans problème, car alors tout le monde pensera la même chose »

  3. Je préférais l époque où les journalistes citaient cette citation de Voltaire, même fausse, à l époque où ils ne font que reprendre le communiqué triomphateur des autorités et citer un sondage comme quoi une majorité de Français n aiment pas Dieudo, comme si ça avait un rapport…
    Sinon je risque de faire un petit we à Rome en amoureux bientôt, vous auriez des restos sympas à me conseiller par mp ?

  4. C’est Mitterrand qui disait à propos des « sages » du conseil d’état : « On les dit serviles, mais ils ne sont qu’obéissants. »

    Tout est dit.

    Revenons un peu sur le timing de l’histoire :

    14h30 le TA de Nantes casse l’arrêté préfectoral.
    15h00 Valls annonce qu’il saisit le juge des référés du conseil d’état pour invalider la décision.
    15h30 le conseil d’état annonce qu’il va se réunir à 17h00.
    17h30, l’arrêt est cassé, le spectacle est interdit.

    Du jamais vu dans toute l’histoire de la Vème ! GTénéralement le gouvernement prend au moins une semaine avant d’interjeter appel. la juridiction met autant de temps, voire plus pour choisir une date de réunion.

    En clair, l’affaire était réglée d’avance, avec au passage un beau déni de justice puisque l’avocat de Dieudonné qui avait plaidé à Nantes ne pouvait pas être présent à Paris pour défendre son client, compte tenu du délai retenu.

    Il n’y a pas à dire, c’est beau la démocrassie.

  5. Anne Baux, présidente de l’Union syndicale des magistrats administratifs :

    «Je n’ai jamais vu ça, ça ne s’est jamais fait car pour qu’il y ait procédure contradictoire devant le Conseil d’Etat la requête du ministre doit être communiquée au défendeur» pour qu’il puisse préparer l’audience. «Même en droit électoral on ne juge pas aussi vite.»

  6. Pour ceux qui seraient passés à côté de l’info, le juge des référés du conseil d’état qui a invalidé la décision du TA de Nantes s’appelle Bernard Stirn. Si le gazier avait eu deux cents d’euro de jugeotte il se serait désaisi du dossier au profit d’un confrère. Parce que là, Dieudonné et ses fidèles vont pouvoir hurler au complot juif sans qu’on puisse leur reprocher quoi que ce soit sur ce coup. A moins bien sûr que cela ne soit fait exprès pour attiser l’antisémitisme afin de pouvoir dire ensute « vous voyez ! On a raison de faire ce qu’on fait. »

    • D’autant qu’il donne des éléments dans ses vidéos, qui ne peuvent qu’aggraver l’antisémitisme. Nous sommes un pays soi-disant laïc, mais Mosco déclare tout de même que grâce aux entreprises Françaises, Moïse sera vengé. Comment voulez-vous que les gens interprètent ces paroles?

  7. Pire que ça mr Woland, Bergé a déclaré sur bfm que ceux qui refusent le mariage gay sont antisémites. J’ai halluciné. Puis ai fini par avoir peur.

  8. Il ne faut pas confondre un antisystème au frigo bien rempli, avec un antisémite affamé.

  9. excellente article, excellents commentaires

    • On s’accroche à une illusion parce qu’on a peur, peur parce qu’on se sent désarmé, pris au piège. Alors qu’il suffit juste d’un peu de volonté pour défoncer la porte, enjamber les barrières, et goûter au parfum de la liberté. Camarades Koalas ! En avant !
      Hum… bonne journée.

  10. Hystérie et psychopathologie d’une partie du peuple élu.

    Dans une rare unanimité, l’ensemble des médias, des pipoles et de la classe politique (à laquelle il convient d’ajouter une majorité de blogueurs de gouvernement, plus quelques parfumés et autres snobs d’opposition) a condamné l’humoriste et décidé de faire la chasse à la quenelle. Soit.

    Une telle démonstration de force et de solidarité républicaine aurait du apaiser les passions et couvrir les cris d’orfraie d’une communauté s’estimant victime, à juste titre, d’un rejet grandissant d’une partie de la population.

    A JSS News, on a décidé que cela n’était pas suffisant et qu’il fallait d’urgence dresser des listes de quenelliers, dévoiler leur identité, les dénoncer à leurs employeurs (les types se vantent d’être déjà parvenus à faire licencier 32 quenelliers), à la justice ou à la police, les débusquer, les menacer; ce qui devrait contribuer à faire redescendre la température…

    http://jssnews.com/2014/01/11/le-nom-de-joe-le-corbeau-devoile-le-quenellier-de-toulouse-identifie-et-dautres-nazillons-debusques/

    (les commentaires sous l’article valent leur pesant de cahouettes)

  11. Hors sujet, actualité oblige.
    J’attends un tweet de soutien de Ségolène Royal à Julie Gayet, assorti d’un petit salut amical à Valérie Treierweiler ….

  12. Voltaire a aussi dit un truc top bien:

    +++++++++++++++++++++++
    Pour savoir qui vous dirige vraiment il suffit de regarder ceux que vous ne pouvez pas critiquer.
    +++++++++++++++++++++++

    • Emile Zola avait écrit aussi une petite synthèse assez curieuse :
      « il y avait là, en un groupe tumultueux, toute une juiverie malpropre, de grasses faces luisantes, des profils désséchés d’oiseaux voraces, une extraordinaire réunion de nez typiques, rapprochés les uns des autres ainsi que sur une proie »
      Nul doute qu’aujourd’hui, il goutera^t avec délices au confort des geôles républicaines

  13. On s’en fout de dieudonné.. l’important c’est le cout des soins de Coach Bernie, et pourquoi on me ponctionne pour financer ce type de dépense quand il suffit de débrancher l’engin.

  14. Ah ! Jeune homme ! Votre insensibilité et votre cruauté me redonne espoir, avec des forces vives telles que vous, la France éternelle peut renaître de ses cendres et un reich de mille ans nous tend les bras. C’est tout le mal que je nous souhaite, veuillez me passer l’urinal s’il vous plait et attention à la perfusion.

    • Veuillez au moins la décence de vous taire et mourir en silence.
      Woland …. je vous croyais pour la liberté d’expression même dans l’abject, remplacez coach bernie par juif et vous obtenez Dieudonné. Pauvre crétin.

      • En effet je suis pour la liberté d’expression, d’ailleurs je ne vous ai pas censuré. Mais la liberté d’expression vaut aussi pour moi, c’est pour ça que je vous dis que vous ne valez pas mieux que le petit amas de pus sécrété par un poil pubien incarné. En d’autre termes je vous recommande d’aller baver un peu plus loin.

      • Me remplacer par un juif… on m’aura tout fait.

      • Coach, j’espère au moins que vous êtes trépané du gland ?

      • L’avantage de la position de ceux, comme moi et visiblement comme l’Amiral, qui sont pour une liberté d’expression totale, c’est qu’elle permet de renvoyer à la tête des ordures, des incultes, des minables et des salauds, leurs propres saloperies.

        C’est quand même vachement mieux que le totalitarisme socialiste étatique.

  15. Bonne remarque du Parti libéral démocrate :

    À l’occasion de la divulgation par une presse à potins de faits qui relèvent clairement de la sphère privée, le président de la République a déploré “les atteintes au respect de la vie privée”, et ajouté qu’il avait droit à ce respect “comme tout citoyen”.

    Le Parti Libéral Démocrate se félicite de cette prise de conscience de l’importance de la protection de la vie privée par le Président de la République. Toutefois, il regrette que ce réveil du citoyen François Hollande n’intervienne qu’après le vote en décembre 2013 de l’infamante loi de programmation militaire et son article 20. Cet article permet la collecte de données personnelles de communication ou de situation par tout service d’Etat, sans aucun contrôle judiciaire, abrogeant de facto la notion de “vie privée” pour l’ensemble des citoyens. La CNIL elle même a dénoncé “l’atteinte disproportionnée au principe de respect de la vie privée” induite par ce texte.

    Le Parti Libéral Démocrate rappelle au président que la vie privée des citoyens qu’il représente a la même valeur que la sienne, et demande par conséquent qu’il ordonne à son gouvernement de présenter d’urgence au parlement un texte abrogeant les disposition de l’article 20 de la loi de programmation militaire.

    • Joli tacle, à ceci près que lorsqu’on a l’ambition de devenir un personnage public on n’a plus droit à une vie privée. Deux solutions alors, soit on est exemplaire comme l’a été de Gaulle, soit on assume publiquement sa conduite comme nos rois du temps jadis. A ceux qui se plaignent comme pépère, il n’y a qu’une réponse :  » personne ne vous a obligé à vivre sous les feux de la rampe. « 

  16. Ben non Skandal, à cet endroit j’ai toujours l’original !

  17. Puisque la grosse Taubira veut « remettre à plat la justice française », elle pourrait s’inspirer de la justice de son patron. Euh… je veux dire de la justice hollandaise :

    Le gouvernement néerlandais veut que ses prisonniers participent aux frais de leur incarcération à hauteur de 16 euros par nuit passée derrière les barreaux pendant au maximum deux ans, a révélé lundi le ministère de la Justice.

  18. « Le gouvernement néerlandais veut que ses prisonniers participent aux frais de leur incarcération à hauteur de 16 euros par nuit passée derrière les barreaux pendant au maximum deux ans, a révélé lundi le ministère de la Justice. »

  19. Désolé pour le doublon, ces commentaires ont été rejetés tous les deux dans un premier temps.

  20. 16 euros la nuit, et pour 1 euro de plus, l’oreiller est garni … Ah au fait, ! Est ce que Voltaire allait aux putes (avec récidive) ?

  21. Christophe Barbier est de votre avis : le « principe de Voltaire » est dépassé dans le cadre du « sanctuaire » de la Shoah.
    {…La Shoah est un sanctuaire. L’antisémitisme n’est pas une opinion, le négationnisme n’est pas une hypothèse. L’Holocauste a tracé une ligne au-delà de laquelle le doute est un délit. Quand il s’agit de génocide, « je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites et je me battrai jusqu’à la mort pourque vous n’ayez pas le droit de le dire » : Hitler a renversé le principe de Voltaire. …}
    http://www.lexpress.fr/actualite/societe/ce-que-nous-apprend-l-affaire-dieudonne_1313973.html#1six7SWeck3C1zOT.99

  22. Avec tout ça, je ne sais même plus si la loi sur la pénalisation des clients des putes est passée.
    Vous le savez sûrement.
    Il tombe pas sous le coup de sa loi, pépère ?

  23. Un présentateur d’Al-Jazeera, la chaîne de télévision du gouvernement du Qatar, fait l’éloge des troupes françaises et de leur retenue lors de la colonisation de la Syrie. Il cite aussi en exemple le souci de protection des civils ennemis manifesté par l’armée… israélienne :

    http://gatesofvienna.net/2014/01/why-cant-you-be-more-like-israel/

  24. Apu le blog de A moy que chault…

    • On s’en fout un peu, non ? C’est comme cette sous merde de F+, il se tait, et ça fait un bien fou.
      Peut être le contre coup de l’inutilité de leur démarche, déblatérer dans le vide, s’inventer des peurs, à un moment, ça doit user, ou rendre dingo. Ils ont du rejoindre des survivalistes dans le Montana.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s