Note de service du navire

TR

Il semblerait qu’un troll particulièrement enquiquinant ait décidé de se reconvertir dans l’usurpation d’identité de commentateurs habituels. Si je tolère toutes les opinions, mêmes les plus imbéciles, mêmes celles qui rendent tout ceux qui les lisent un peu plus bêtes, je ne tolère pas la malhonnêteté.

Par conséquent, le troll en question est catapulté du navire. J’interdis à l’équipage de lui répondre s’il arrive à remonter à bord avant que j’ai eu le temps de le remettre à la baille.

Quand à toi, je vais sortir du mépris que j’ai pour toi pour te dire ce qui suit avant de te noyer numériquement comme un chaton surnuméraire dans nos belles campagnes. J’imagine assez bien pour toi le scénario suivant. Je te fais boire 5 ou 6 litres de flotte. Je te suspend par les pieds. Je te mets la tête dans un seau. Je demande à mes kolas de te chatouiller jusqu’à ce que tu te pisses dessus et que tu te noies dans ta propre urine.

Voilà, et pour faire bonne mesure, je te conchie branlotin.

Advertisements

64 réponses à “Note de service du navire

  1. C’est beaucoup d’honneur ^^
    Je l’ai bloqué sans explication.

    • J’aime bien expliquer…

      • Vous n’imaginez pas à quel point ce troll vous a noyauté, dernièrement. Moi qui le connais plutôt bien ( je connais sa vraie identité et l’ai même rencontré une fois irl – sisi, sans déconner ! ^^), je le voyais tout le temps chez vous. J’ai bien tenté de faire quelques petite allusion à sa présence, la dernière fois que je suis venue intervenir ici, mais je n’ai pas voulu insister parce que la meilleure solution était encore que vous vous rendiez compte de l’ampleur du problème par vous-même.

        Bon courage pour cette chasse. Moi j’ai dû fermer les commentaires chez moi pour m’en débarrasser. :/

      • Dans le temps, à l’époque où j’ai fait sa rencontre pour la première fois sur Fb, j’ai tenté d’avertir mes contacts du fait qu’il avait honteusement noyauté notre cercle. Tout le monde, pour diverses raison, a refusé de voir ce qui était « obvious » : les gens n’aiment pas qu’on les mette face à face avec leurs insuffisances et puis le troll avait réussi à devenir à lui tout seul tout une foule de commentateurs réguliers précieux pour ces gens, et même l’ami virtuel de nombre d’entre eux. Mes contacts étaient vérolés par un troll, mais ils s’étaient attachés à lui. Figurez-vous que j’ai un peu souffert, lorsque j’ai dû, impuissante, assister à ce petit jeu de trolling profondément pervers, – comme une sorte de Cassandre dont personne ne veut plus écouter ce qu’elle a à dire, que personne ne veut même croire lorsqu’elle avance des preuves factuelles tangibles (captures d’écran, et tout zt tout) de ce qu’elle a vu.

  2. Le pb pour l’équipage, c’est qu’il n’a pas les moyens techniques de voir si le pseudo est vrai ou faux, lorsque le commentateur en question n’a ni blog ni compte gravatar.
    Donc le mieux, c’est le cul de basse fosse…

    • Les moyens techniques, non. Mais les moyens intellectuels, sûrement. Il suffit de considérer ce qu’écrit ce genre de personnage. Le but étant de foutre la merde au sein d’un groupe haï, il ne s’emploie naturellement pas à produire des imitations parfaites, pouvant passer inaperçues (si tant est que ce soit possible, ce qui n’est pas le cas).

      Il va bien entendu mettre dans la bouche de ceux dont il usurpe l’identité des propos qu’ils n’auraient pas tenu normalement. Et c’est pourquoi ce genre d’imposture est stupide : elle s’annule elle-même.

      Il va néanmoins de soi qu’on ne peut pas tolérer ce genre de comportement, qui est le summum de la malhonnêteté.

      • C’est un peu plus compliqué que ça, en ce qui le concerne… Mais dans le faits, votre analyse est globalement juste. Un troll n’a aucun intérêt à dire strictement la même chose que la personne dont il usurpe le nom – sans quoi son action n’aurait aucun impact, or si cet homme déploie autant d’énergie à s’exprimer, c’est pour en avoir un. L’intérêt d’un troll consiste donc toujours à laisser derrière lui des petites traces de son imposture. C’est le plaisir du troll, aussi que de se moquer de la bêtise des gens en jouant les « obvious troll » sans pour autant que personne ne le démasque.

      • Je dis que c’est un peu plus compliqué que ça parce que, aussi délirant que cela puisse paraître, le mec qui nous troll n’est pas 100% notre ennemi.

        Il est fou, il y a plusieurs personnes dans sa tête, et au fond, bien qu’il vienne (comme moi) d’un milieu ultra-gauchiste, il n’est vraiment pas certain que c’en soit un lui-même [- en fait je n’arrive toujours pas à me prononcer moi-même à ce sujet].

        Ce serait plutôt une sorte de grand mystique – légèrement nazifiant, mais qui prétend être bienveillant tout de même… qui se voit lui-même comme un poète (d’ailleurs il écrit beaucoup de poésie)… qui aspire à une forme d’art total, et que sa conception du monde artistico-poético-métaphysique dingo autorise à considérer les gens autour de lui comme des sortes de pions… En gros nous sommes tous dans sa tête les acteurs d’une grande pièce de théâtre-vivant dont il serait le divin metteur-en-scène. Hum.

        Je sais, ça paraît dingue. D’ailleurs ça l’est. Mais ce n’est pas parce que c’est dingue que ce n’est pas vrai.

      • Robert Marchenoir

        Ah, c’était vous, le troll, Irena ?

      • Non abruti.

        Décidément vous êtes le brave con. Vous ne comprendrez jamais rien.

        Pff…

      • Robert Marchenoir

        Je crois pourtant que vous venez de faire la preuve que c’est bien vous. Votre réaction agressive est une preuve de plus, comme l’était votre comportement désaxé la dernière fois que vous êtes intervenue ici.

      • Sachant qu’il doit être seul à agir, oui il est possible d’enquêter d’après ses propos. Un mec qui ne supporte pas de voir la gauche se faire dézinguer par le peuple.

      • Wow. Quel raisonnement pointu, Bob Marchenoir… Je suis soufflée. Votre sagacité évoque un peu celle de l’inspecteur Lestrade – personnage de valeur, injustement mis au second plan dans les œuvres de Sir Conan Doyle.

        Mais oui, oui bien sûr. Je suis le troll.

        Millie passe ses journées à écrire des Alexandrins et à créer des intervenants imaginaires sur le web (elle n’a que ça à foutre de ses journées, bien sûr), possède des capacités de manipulation hors du commun, met tout le monde dans sa poche sans effort quand elle en a besoin pour assouvir ses sombres appétits de pouvoir, usurpe l’identité de qui elle veut quand elle veut sans se faire remarquer, a fait Normale Sup, parle l’allemand couramment et au moins trois ou quatre autres langues vivantes, sans parler naturellement du grec et du latin. Millie est capable d’écrire des vers en latin. C’est bien connu.

        Ouh-ouh! Réveillez-vous. Je ne suis pas au niveau !

        Moi c’est Millie. Vous me connaissez tous. J’ai une poignée d’autres pseudos : Irena Adler, Raiponce, Yulie-Anna, Bizette, Bibi, mais ils ne me servent pas à manipuler les gens, ni à mentir, ni à me faire passer pour quelqu’un d’autre. Je n’ai jamais usurpé l’identité d’autrui, et quand je dis « je », c’est toujours mon « vrai moi » – un « vrai moi » qui a une biographie, qu’on peut interroger sur sa biographie – qui s’exprime.

        Le troll, lui, quand il dit « je », ce n’est jamais son « vrai moi » qui s’exprime : il invente des « marionnettes » qu’il s’amuse à faire discuter entre elles. Ses marionnettes sont des facettes différentes de sa personnalités, et aussi des personnages qu’il invente ou qu’il crée d’après des modèles (vraies personnes ou personnages de fiction), et elles soutiennent fréquemment des thèses complètement opposée.

        Moi, je suis cohérente, ou du moins j’essaie de l’être ! Lui, il s’en fout de la cohérence, ce qui l’amuse c’est de bâtir des espèces de dialogues contradictoires à perte de vue entre des archétypes opposés, selon le modèle de la dissertation : thèse, antithèse, synthèse. Une « marionnette » pour la thèse, une autre pour l’antithèse, une autre pour la synthèse.

        Ce que vous ne comprenez pas, c’est que ce type a développé durant ses années de khâgne, des capacités de travail énormes. Il est capable de pondre une quantité monstrueuse de matériau polémique et artistique chaque jour. C’est un célibataire, vraisemblablement fils-à-papa fortuné : il a tout son temps pour ça (lui). [A moins qu’il n’ait trouvé un moyen de très bien gagner sa vie en restant h24 devant son PC – je l’ai cru un temps : je supposais qu’il avait monté une sorte de start-up ou qu’il boursicotait – mais il y a un maximum de chances qu’il soit simplement un gosse de riches oisif].

        Si je le connais si bien c’est que j’ai vécu une sombre histoire avec ce type… Mais il n’y a pas que moi dans ce cas… d’autres « vrais gens » que je connais l’ont rencontré : certains de mes anciens contacts Fb. Quand à moi, vous connaissez mon visage, il y a longtemps eu de nombreuses images de moi qui ont circulé sur le net.

        Si cela vous amuse Marchenoir, vous qui avez été lié au petit monde des Ilysiens, vous pouvez interroger des gens comme Blueberry ou Prolo de la Lite à mon sujet : ils m’ont tous les deux rencontrée irl à plusieurs reprises et peuvent témoigner du fait que je parle dans la vie de tous les jours à peu près comme j’écris.

      • Mon comportement désaxé, il vous emmerde, comprenez-vous bien monsieur Bob Marchenoir ?

        Je suis quelqu’un de pas sociable, de nerveux et d’impulsif : j’ai du sang rouge qui bat dans mes veines, et non comme vous du jus de navet. Je m’en fais une gloire, et cela figurez-vous, cela seul suffit à prouver que je ne suis pas le troll.

        Le troll est comme vous un être à sang froid, qui veut toujours tout maîtriser, et qu’on ne prend pas au dépourvu. Ce n’est pas comme moi un mammifère à sang chaud qu’on fait grimper aux rideaux simplement en lui manquant de respect !

        Un tempérament comme le mien a trop de faiblesses liées au domaine émotionnel pour être réellement un tempérament manipulateur. Pour être un bon manipulateur, il faut être sociable, du moins il faut savoir être populaire lorsque c’est nécessaire : je ne sais pas faire ça.

        Je suis du genre « pur et con », « paladin qui veut châtier les méchants et qui s’emmêle les pinceaux »… lui c’est un jongleur et un voleur… un habile, un camouflé… rien à voir.

      • Irena Adler

        Mais ce n’est pas de notre troll à nous qu’on a que vous parlez, là !
        Le nôtre n’a rien à voir avec tout ça.
        Vous idéalisez un pauvre mec qui emprunte le pseudo des autres, c’est tout.
        Et qui accessoirement me traite de pouffiasse ^^.
        Et pas en Latin, ni en Araméen.

      • C’est ça Carine, j’idéalise un type… mieux, je l’invente !

        Et je suis en train de passer pour une gueudin. As usual…

        Je te salue, chère Carine ! Bisous-bisous ! ^___^

      • Irena
        J’ai pas dit que tu l’inventes, mais que c’est pas le même.
        Bon et puis je n’ai pas l’intention de réveillonner avec ça.
        Bisous.
        Mais pas sur la bouche, hein !

      • Ah ouais ? Y’a plusieurs trolls dans la réacosphère qui utilisent le prénom Pierre comme pseudo de prédilection ? ^o^

        Bisous sur la bouche, petite Caca ! Transmets mes déloyales amitiés à Moriarty !

        ~’*,,*’~

      • Riri Dada,
        Tu sais pas encore que tes amtiés l’ont tuer, Papy Moriarty ?
        Tu vois des débilo-complotistes partout.
        Faut qu’t’arrête !

      • Sisi, je vois bien que je lui ai fait du mal… Il n’est plus que l’ombre de lui-même à présent. Néanmoins je m’étais jurée de troller le troll. Je le pourchasserai donc toujours, jusque dans les chiottes. Que son petit cœur (qu’il n’a pas) saigne ou non.

        A la guerre comme à la guerre, Câline.

        Les gens comme ça, ça ne comprend que le bâton. Sa petite absence de cœur qui s’est mise subitement à saigner en est hélas la preuve. ^^

      • Deer stalker, c’est un métier. ^^

        ***

        Demande-leur, à eux, ils t’expliqueront :

        https://plus.google.com/115761468787043178158/posts

        Lui aussi, même si je ne l’aime pas :

        http://pierrecormary.hautetfort.com/tag/anne-fleur+abadie

      • Bof Irena
        Trop compliqué : accès privé, connection avec identifiants, mot de passe et tout et tout.
        Merci quand même !
        Je verrai ça quand j’aurai le temps, si je n’ai pas oublié.

        Cela dit, on a un Pierre ici.
        J’espère que ça n’est pas le même.
        Et pis si c’est le même, après tout, c’est pas si grave.

        Je ne vous jette pas la pierre, Pierre !

      • Toi-même tu sais, Caca. Tu n’as pas besoin de demander un mot de passe à Cormary pour connaître le contenu de son dossier. ^^

  3. Euh nan .
    Aux fers dans la cale.

  4. « te noyer numériquement comme un chaton surnuméraire »

    Oulah. Cela doit être dans les deux ans fermes, ça!

    • Un a de prison ferme à un Arabe, pour avoir malmené un chat et lui avoir causé quelques fractures, sans qu’il meure ou qu’il n’ait aucune séquelle. On n’aurait aucun mal à collecter des dizaines d’agressions beaucoup plus graves sur des hommes blancs qui ont occasionné des peines beaucoup plus légères — quand il y a eu condamnation.

      Cela dit, il y a toutes les chances qu’il ne fasse pas un jour de prison, puisque la peine est de moins de deux ans.

      Donc à sa place, je continuerai à jeter des chatons encore plus fort contre le mur. Mieux : j’essaierai avec des bébés koalas. Comme ce sont des animaux australiens, et par conséquent emblématiques de l’ultra-libéralisme mondialiste anglo-saxon, je pense que cela devrait lui valoir toute l’indulgence des syndicalistes bâtisseurs du mur des cons.

  5. Le numéro 1 est en RTT dans sa cabine, le numéro 2 est sous la table de la cambuse, j’ai mis le numéro 3 en vigilance orange monsieur l’amiral.

  6. L’accélération de la fin d’une civilisation :

  7. La mère Taub’ continue en pilotage automatique :

    #EdouardGlissant, 3 ans déjà que ta voix rocailleuse est allée porter ta pensée lumineuse là ou l'on ne se dispute plus. Te relire. ChT— Christiane Taubira (@ChTaubira) 3 Février 2014

    • « là ou l’on ne se dispute plus » C’est toujours émouvant, cette dévotion du Gauche à sa vocation de guider l’Homme vers le stade définitif de la post-dispute.

  8. Bien pratique une pensée lumineuse pour retrouver son chemin en ces temps obscurs.

  9. On est en route vers le sentier lumineux…
    Comptons-nous.

  10. Martine Christiane va au concert :

    "La pietra del paragone", pour la musique, les voix, l'histoire, les choeurs et cette invention des traditions de l'avenir. Châtelet. ChT— Christiane Taubira (@ChTaubira) 28 Janvier 2014

    Martine Christiane va au théâtre :

    "Le Prince" de Machiavel, interprété par 5 comédiens de grand talent et d'exubérance, mise en scène ingénieuse, un régal. ChT— Christiane Taubira (@ChTaubira) 26 Janvier 2014

    Martine Christiane sort le soir (pour changer) :

    "Terreur-Olympe de Gouges", 3 comédiens brillants, mise en scène sobre, l'Histoire et le présent. Lucernaire et ailleurs. ChT— Christiane Taubira (@ChTaubira) 5 Janvier 2014

    Martine Christiane enterre ses amis :

    'La vie est dans le chant' #JeanMetellus, parti en discrétion. Nous laissant romans, poèmes et lucidité. Ou pa té vini pou rété, Soley? ChT— Christiane Taubira (@ChTaubira) 8 Janvier 2014

    Martine Christiane pose sa candidature au ministère de la Culture :

    Les palmes de M. #Schutz ou la science lyrique et tendre. Les Curie revivifiés. D'excellents comédiens. Réjouissant. Au #ThéâtreMichel. ChT— Christiane Taubira (@ChTaubira) 7 Décembre 2013

    Je trouve qu’elle a beaucoup de loisirs, Christiane. Elle ne ramène jamais de dossiers à la maison ?

  11. Elle est payée â la pub ?

    • Il faut bien financer le casque de vélo et les ticheurtes moulants.

      Notez le panier à la con presque renversé sur la chaussée. Je suppose que c’est la dernière mode vélocipédique à Paris. Taubira a un goût aussi sûr pour ses paniers de vélo que pour les fringues voyantes qui mettent ses bourrelets en valeur.

      Admirez le sens pratique : je tiens à circuler à vélo malgré les exigences vestimentaires imposées par ma fonction, par conséquent je prends soin d’acheter un vélo sans garde-boue — c’est mieux, c’est plus salissant. Je tiens à faire la jeune fille sur un vélo, par conséquent je fais bien attention à mettre des chaussures à talons — c’est beaucoup plus facile pour pédaler.

      Heureusement que cette femme a les pieds sur terre ; on comprend pourquoi les prisonniers se sont mis à s’évader dès qu’elle s’est installée place Vendôme.

  12. quand je pense que vous m’avez traité de troll. au moins là vous voyez bien ce que c’est réellement.

    • Ah bin voilà Pierre qui se fait passer pour l’indien!
      Irena, au s’cours !

      • non là c’est moi. le vrai. mais c’est triste ce qui vous arrive, on dirait des méthodes d’extrême droite. enfin jusque là ce type de pratique qu’on trouve un peu partout n’a été attribué qu’a des propagandistes d’extrême droite selon l’internet bot.

      • L’Indien dit, à mon sens, beaucoup de conneries mais au moins lui tente de discuter…

      • Oui, c’est ça le principal défaut du troll : il se croit tellement supérieur à tout le monde qu’il ne daigne jamais venir discuter d’homme à homme avec nous. Son « vrai moi » reste toujours hors d’accès dans une sorte de tour d’ivoire mentale. Et tout ce qu’il daigne nous mettre sous la dent, en guise d’interlocuteurs, ce sont les productions de son esprit – c’est-à-dire des versions diminuées de lui-même. Version diminuées qui lui permettront toujours de répondre à celui qui le prend en défaut : « ma vision dépasse évidemment ce que vous venez de prendre en défaut », et de dire à celui qui le prend pour un véritable compagnon de lutte : « Bien sûr qu’il existe (aussi) en moi, quelque part, quelqu’un qui est solidaire de votre juste cause – car j’aime la justice sous toutes ses formes – et qui fait corps avec vos souffrances et vos légitimes sollicitations ».
        – L e m é p r i s !

        C’est un peu comme si nous n’étions pas à la hauteur des grandes vérités qu’il embrasse du regard lorsqu’il nous observe nous débattre contre ses fakes comme des petites souris de laboratoire dans un terrarium. C’est un gars très branché sociologie (qui a fait des études poussées dans ce domaine) : il s’amuse à faire des espèces d’expériences sociétales sur les commentateurs des blogs et sur les intervenants des réseaux sociaux… Cela, pour sa curiosité personnelle évidemment, mais peut-être aussi pour son boulot : je ne sais pas quel est exactement son boulot, je le répète, et même s’il en a vraiment un, mais il m’a parfois semblé qu’il pouvait avoir un travail en rapport avec la sociologie et l’étude des réseaux sociaux… – Why not ?

        C’est justement pour rester dans l’illusion de sa supériorité, je pense, qu’il se garde bien de descendre des hautes limbes de son château mental et d’engager sur le tapis ses convictions personnelles.

        Comme un chimiste qui porterait des gants en latex pour manipuler des matériaux abjects ou plus ou moins inertes, comme si nous n’étions par-rapport à lui que des espèces d’animaux, tout porte à croire qu’il se considère clairement comme appartenant à une humanité supérieure… Alors qu’il est bien-évident que s’il se risquait à donner son avis-propre sur les questions que nous abordons, à prendre parti, comme n’importe qui, en son âme et conscience, il nous donnerait de nombreuses occasions de lui prouver qu’il n’est pas un être si parfait ni supérieur que ça.

        Sachez qu’à mon petit niveau, j’ai tout de même finalement réussi à toucher son « vrai moi », j’ai pu lui trouver alors de nombreuses failles intellectuelles et je n’ai pas manqué de le lui faire savoir. Si je peux le faire… pourquoi pas vous ? Il aurait sûrement beaucoup à apprendre des « vrais gens » qui sont obligés de bosser pour se nourrir, nourrir leurs gosses et leur offrir un avenir décent, s’il les avait de temps en temps en face-à-face et non pas seulement derrière une sorte de hublot voyeuriste… Le petit jeune homme qui nous chatouille dans les coins et nous observe n’est quand même qu’un no-life prétentieux et pourri-gâté qui s’ennuie ; n’oublions jamais.

  13. On va donc résumer les choses, Irena Adler.

    Vous n’intervenez jamais ici. Vous avez déboulé deux fois sur ce blog, et les deux fois vous avez commencé à tutoyer et à insulter tout le monde au bout du deuxième commentaire, tout en racontant des histoires sans queue ni tête qui n’intéressent personne.

    Vous êtes donc un troll, cela est parfaitement établi.

    Après, vous intervenez cette fois-ci juste au moment où un troll usurpe les identités des uns et des autres, pour nous assurer que vous connaissez son identité, et nous dresser un tableau particulièrement confus de sa personnalité supposée. Aussi confus et dérangé que la vôtre. Comme c’est curieux et comme c’est bizarre.

    Jusqu’à plus ample informé, la seule personne qui peut affirmer avec certitude qui intervient sur un blog est l’auteur de ce dernier, qui a seul accès à certains éléments d’identification technique. Et vous, comme par hasard, juste au moment où ce troll intervient et où plusieurs des habitués de ce blog alertent l’auteur, vous sortez de nulle part avec sa carte d’identité et son CV détaillé. Et un portrait de déséquilibré psychologique qui rappelle curieusement le vôtre.

    Alors que la dernière fois que vous êtes venue ici pour insulter tout le monde, vous avez fini par avouer que c’était pour vous rendre intéressante et chercher de la compagnie.

    Donc oui, je vous soupçonne fortement d’être l’usurpateur en question, mais que vous le soyez ou non n’a pas grande importance. Ce que je vois, c’est que vous n’apportez rien à ce blog, et qu’à chaque fois que vous intervenez, c’est pour mettre la zizanie et sortir des insanités de harangère.

    C’est pas beau, une femme qui perd toute dignité et qui crache des insultes à la gueule de tout le monde pour se faire remarquer.

    • Non, non, Irena n’est pas le troll en question qui, théoriquement, ne peut de toutes façons plus commenter ici.

    • Je suis MILLIE, pauvre psychorigide de crotte ! Vous me connaissez dans la réacosphère depuis au moins aussi longtemps que vous la fréquentez !

      Ah le neuneu, ah le neuneu !

      Ce que j’écris a de quoi intéresser du monde. Interrogez-donc Misanthrope Modéré, Prolo de la Lite, Nico de Montreuil, Mémento Mouloud (ces deux derniers m’ont rencontrée irl également)… et même les gars du CGB ! Le Stalker et Cormary, que je déteste, connaissent l’existence du type dont je parle… Enfin, cessez de lire avec vos préjugés vissés sur les yeux en guise de lunettes. Je ne suis pas l’espèce de monstre que vous croyez.

      Millie, du Mimi’s Diogenes Club, putain ! Les affaires sordides avec X… Mais faites marcher votre mémoire ! J’intervenais sur Ilys avant qu’ils ne vous proposent d’y écrire… et j’en ai été rédactrice un peu après votre départ.

      C’est incroyable, ça !

      – J’ai un blog qui est pas mal lu, j’interviens actuellement sur Ilys sous le pseudo Yulie-Anna. Tout le monde sait que c’est moi, là-bas. Cela fait longtemps maintenant que personne ne m’y censure plus.

      Vous me faites penser au japonais dans sa jungle qui continuait à se battre pour une guerre qui était finie depuis 30 ans !

      • L’Amiral Woland a mon mail… le même depuis des années ! Un mail que j’utilisais déjà en 2008 ! Avant de créer le Mimi’s Diogenes Club ! A l’époque où j’ai écrit au CulturalGangBang ! – Eux aussi, ont eu mon adresse en ce temps-là…

        Ce mail date de l’époque de mon myspace… un myspace qui parlait déjà du XIXe siècle, illustré avec des tableaux accadémiques… je ne sais pas si vous l’avez connu…

        Le troll en cette époque… pfff… j’étais encore loin de le connaître, par contre il devait déjà être actif sur certains forums aujourd’hui disparus. Sous le nom d’Athaulf. Athaulf Von Eschembach. A l’époque, il s’était créé un faux profil wikipedia sur le net (ainsi qu’à certaines de ses « marionnettes » préférées de sa création). Un faux wikipedia dont l’adresse est : http://wikipedia.99k.org (au lieu du wikipedia.org officiel). Le truc est encore en ligne. Moi, je ne sais pas faire ça !

        Tenez, voilà l’une de ses oeuvre relativement anciennes :

        http://sodomucene.free.fr/Sodomucene/Accueil.html

        Comment je le connais si bien ? … mais je vous dis que je l’ai rencontré ! [Pour la première fois sur Fb en 2010, je crois… à l’époque il se faisait passer pour une fille auprès de moi et son pseudo était Alexandra Legrand.] C’est même grace à moi qu’il a connu son ex. Son ex. a été une copine à moi quelques temps… Son ex., tout le monde la connaissait à l’époque dans la réacosphère facebookienne… Avez-vous eu un Facebook ?

  14. Le mec, Marchenoir, vit dans un monde où il ne faut jamais dire de gros mots sous peine de mort morale, où les gens qui s’énervent sont toujours des méchants, et dans lequel les méchants ont toujours tort. Mais où a-t-il bien pu être élevé ? Dans un caisson insonorisé où on lui disait qu’il était du gibier de potence à chaque fois qu’il exprimait son mécontentement ?

    Ecoute-moi bien, gros bébé, je vais te surprendre : je n’ai pas perdu ma dignité aujourd’hui. Il faut n’avoir jamais eu aucune dignité véritable pour penser que la dignité puisse se perdre en poussant une gueulante.

    Et une autre chose encore : être une femme ne m’empêche nullement d’être un homme. Parce qu’aucun homme n’est une femme, en revanche toutes les femmes sont aussi des êtres humains, donc des hommes dans l’acception noble et universelle du terme. Ca t’en bouche un coin, hein ?

  15. Et puis, vous me ferez le plaisir, monsieur Marchenoir, de bien vouloir établir une distinction entre le fait de vouloir attirer l’attention sur soi, et le fait de vouloir attirer l’attention sur ce que l’on écrit. Mon blog n’est pas un blog nombriliste où l’on parle de fringues, de conseils beauté, de techniques de drague ou de biens de consommations hype. Je ne suis pas non plus du genre à montrer ma maison, mon jardin, ma famille et mon chien pour me faire mousser et faire saliver tout le monde d’envie.

    Renvoyer à ce que j’écris, oui c’est bien ce que j’ai fait la dernière fois en venant ici – ainsi que défendre A Moy Que Chauld que j’avais trouvé injustement attaqué (mais vous avez totalement occulté ce point). Je n’ai jamais prétendu autre chose. Vous avez dû comprendre que j’étais un peu gênée de cela – je dois me forcer pour faire ma propre pub -, et à présent vous l’utilisez pour salir mes intentions initiales.

    Je ne mets plus ni ma vie privée, ni mon image, ni mon corps, ni ma libido en avant, à présent. J’ai mûri et j’ai bien compris que ces jeux-là étaient des jeux excessivement dangereux sur le net. De plus, pour certaines raisons qui me regardent, il serait tout particulièrement indécent que je continue à jouer les « femmes fatales », à l’heure actuelle. Je ne suis plus là pour ça.

    Marchenoir, vous êtes quelqu’un qui prétend abhorrer le scandale… mais en réalité si vous vouliez l’attirer sur moi, vous ne vous y prendriez pas autrement. Votre façon de pointer du doigt « celle-qui-(supposément)-n’est-pas-comme-il-faut » avec le mépris hiératique et épouvanté du « bon gardien du Temple » qui veut donner l’exemple, est typique de ces personnalités pudibondes, intolérantes et malsaines par lesquelles, systématiquement, dans une communauté, le scandale arrive… A l’instant, en écrivant ça, je réalise que je vous imagine physiquement à peu près comme Manuel Valls. Le Créon en mal d’Antigone qui va tout faire pour montrer qu’il en a dans le calbut.

  16. apparemment votre problème n’est toujours pas réglé. deux trolls s’écharpent ce qui est assez rare. et je ne sais pas si c’est tout le temps comme ça, mais ça n’a pas changé depuis la dernière fois que je suis venu ici il y’a bien plusieurs mois. cette embrouille entre millie irène scherlockholmes et marchenoir devrait se régler une bonne fois pour toute sur un ring ou un lit.

  17. En fait j’ai pas trop suivit.
    C’est qui le troll? L’indien???
    J’étais un peu éloigné ces derniers temps. Changement de taf, de domaine et la liste des héritiers s’allonge…Bref pas trop le temps d’écrire…

  18. Le troll nous explique comment il nous enc***… Sympa, non ?

    52 – Pourquoi les nations font-elles semblant d’être aveugles ? [388]

    [..] C’est en tout cas ainsi que cela se passe la plupart du 1 temps. Le chien qui apparaît au bout d’une prairie n’est pas toujours un petit cocker ou un corniaud de taille moyenne que mon berger peut dominer. Parfois, c’est un énorme danois, un géant baraqué, à côté duquel mon Cabot bien bâti ressemble à un nain frisé.
    Lorsque l’un de ces chiens immenses apparaît, il se produit une modification de l’enthousiasme de mon animal : il disparaît. Face à une créature dont il sait qu’elle le battra à plates coutures, mon berger joue un jeu perceptuel. Il trotte en regardant résolument devant lui, ignorant ostensiblement le monstre énorme qu’il a vu au loin. [..]

    En 1931 les Japonais firent un grand pas en direction d’une place plus élevée dans la hiérarchie des nations. Ils envahirent la Mandchourie, traitant les habitants de cette région d’une façon sanglante et barbare, mais personne ne tenta de les arrêter. Six ans plus tard, les japonais firent un geste encore plus ambitieux. Ils firent débarquer leurs soldats dans l’empire le plus peuplé de la terre : la Chine. Leur but était de prendre le pays par la force. [..]

    L’historien William Manchester pense que l’attaque du Pamzy par les Japonais était une tentative d’évaluation de la volonté des Américains à résister à Tokyo dans la lutte pour la domination hiérarchique. Les Etats-Unis réagirent comme le chien peu enthousiaste et le singe intimidé : ils firent semblant de n’avoir rien vu.
    Les médias couvrirent à peine l’évènement. Deux mois plus tôt, le Président Franklin`Roosevelt avait brièvement mentionné au cours d’un discours étrange prononcé à Chicago que « Epidémie d’anarchie mondiale s’étend[ait]..» [..]

    SOURCE : http://lhddt.wordpress.com/cheffe-de-bande-le-principe-de-lucifer/

    Heureusement qu’il est sympa, d’ailleurs, le troll, parce qu’il ne le serait pas, on ne saurait pas trop quoi faire… en fait.

    Heureusement que c’est un homme de paix – exactement comme l’Etat du Qatar qui abrite des membres extrêmement importants d’Al Qaïda dans ses ministères, à des postes rémunérés à moitié fictifs, a la réputation chez nous d’être un état médiateur entre l’Orient et l’Occident, c’est-à-dire un état qui aime la paix – heureusement que le troll est un homme de paix… parce que sinon, hein… Alors quoi ? On ferait quoi ?

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s