Archives quotidiennes : 11 février 2014

C’est pour ton bien

téléchargement

Quand quelqu’un me parle de limiter la liberté d’expression au nom du vivrensemb’ et du biencommunesque, je suis toujours pris d’une irrépressible envie de lui mettre ma main dans la gueule, puis de séparer son cul du reste de son corps et de le catapulter vers des gens moins tolérants que moi.

Pas seulement parce que je suis un violent sociopathe, mais aussi parce que quand on ne peut plus exprimer les choses, il ne reste plus que la violence. Par conséquent, d’une certaine manière, je lui sert sa propre ordonnance.