Un jour qui finalement aura eu une fin

Harold Ramis semble aller beaucoup moins bien. En tous cas c’est ce que dit la pierre tombale qui est en train d’être gravée à son nom. Il est donc de bon ton de lui rendre hommage pour sa contribution sans égale au cinéma de droite. « Un jour sans fin » est non seulement un film avec du Bill Murray dedans, ce qui en fait forcément un film génial, mais en plus c’est un vrai film réactionnaire, donc doublement génial.

Que cela ait été le but de Ramis au départ n’est pas très important. Le fait est que le résultat de cette comédie absurde sur un présentateur météo de type odieux condamné à revivre la même journée pour l’éternité ou pas loin dans un bled pourri de Pennsylvanie est de proposer une réelle réflexion sur le bien et le mal. C’est le film anti post-moderne par excellence puisque sa morale est que la rédemption ne vient pas de « l’épanouissement personnel » ou du fait de céder à ses instincts et besoin « naturels » mais au contraire du fait de s’élever et de vivre selon des idéaux absolus et permanents. Ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue, ce n’est pas ce qu’on en tire, mais ce qu’on lui apporte, son engagement. Bill Murray, sombre dans une profonde dépression quand il laisse libre cours à ses basses envies et à son détachement ironique et est sauvé quand il devient un membre de la communauté qui l’entoure et qu’il apprend à l’apprécier au point de l’aider.

Mais plus important que tout cela est le fait que c’est un film vraiment très drôle. Si « Un jour sans fin » avait été un film de gauche, il aurait été tourné en noir et blanc, le sexe aurait été omniprésent, clinique et répugnant et tout le monde serait mort d’ennui à la fin.

Donc rien que pour ça, merci Ramis et reposez en paix.

Publicités

20 réponses à “Un jour qui finalement aura eu une fin

  1. Suffisait encore juste de remplacer la marmotte par un koala et ce film aurait été un chef d’oeuvre.

  2. Ce film fait partie de mes préférés!Je suis sorti béat de bonheur à la première vision,et je l’ai revu deux fois avec beaucoup de plaisir.

  3. Je ne vois pas ce que vous lui trouvez de pourri, à ce bled…

  4. très bon film
    mais tout ça n’a rien a voir avec la droite ou la gauche.
    vous vous appropriez les bonnes choses comme ça vous arrange.
    Surtout qu’ Ramis a fait aussi mafia blues, plutôt un truc de bobo et l’excellent Bill Murray est un écologiste. alors bon.

    • Et alors ? On peut être écologiste et de droite (c’est mon cas). L’écologie ce n’est pas de la politique, c’est de la science…

      • oui mais Murray est aussi tendance de gauche comme on dirait chez nous.
        les écologistes sont quand meme en grande partie pour les idées socialistes.
        c’est le libéralisme et capitalisme a outrance qui a amené a de telles détériorations de l’environnement.
        l’écologie est une science et la politique aussi.
        mais je suis d’accord il ne devrait pas y avoir de parti écolo, mais de l’écologie dans chaque partis.

      • « c’est le libéralisme et capitalisme a outrance qui a amené a de telles détériorations de l’environnement. »

        http://thefederalist.com/2014/01/13/if-you-think-communism-is-bad-for-people-check-out-what-it-did-to-the-environment/

      • l’état a une conscience morale environnementale plus sensible que celle d’un entrepreneur privé.
        l’état a des comptes a rendre au peuple qui le juge et choisit sa composition.
        le patron du privé n’a de compte a rendre a personne, s’il pollue personne ne viendra le virer.
        c’est logique non?
        évidement que les présidents dictateurs se fichent du jugement de la population et estiment n’avoir aucun comptes a rendre, peu importe les protestations.
        vous faites une fixette sur le communisme.
        ne prenez pas en exemple des dirigeants dictatoriaux communistes, pour juger le socialisme dans une situation a peu près démocratique.

      • Juste.
        On pourra faire remarquer à l’indien que quand les écolos disent: « l’industrie, bouhh caca ça pollue », ils rendent service au méchant capitalisme qui répond: « délocalisons! ».
        Dans le même ordre d’idée quand les gauchistes internationalistes et sans-frontiéristes disent « les frontières, bouhh caca rétrograde, est-ce que les petits oiseaux qui sont trop mignons s’embarrassent avec des frontières? », les méchants capitalistes répondent « supprimons les frontières! ».
        Visiblement cette incohérence ne dérange pas le gauchiste en peau de zob qui est doux comme de la pêche.

      • (je répondais à Skandal)

    • Sauf en France ou les écolos sont des socialo-communistes qui mangent bio…

  5. Je n’ai jamais vu le /Jour sans fin/, mais on m’en a déjà parlé, et j’ai hâte de découvrir ce film.

    J’interviens juste pour dire à Woland de continuer à nous gratifier de ses excellents articles, que je prends souvent plaisir à le lire, et que la plupart du temps je suis tellement d’accord avec lui que je ne juge même pas nécessaire de venir le commenter, parce que je suis pathologiquement réfractaire à ce à quoi je suis en train de me livrer outrageusement en ce moment, à savoir les éloges sucrés et autres flattages honteux.

    Voyez, rien que pour vous j’ai décidé de me soigner, c’est-y pas beau ? ;)

    Ah oui et j’oubliais… Ta gueule l’Indien ! [Ca aussi c’est bon pour ma santé. :)]

  6. Un des films que je regarde à chaque fois qu’il passe.
    Dans le genre, il y a aussi l’excellent « Midnight Run ».
    Aussi bien fait et même valeurs.

  7. Lire l’Indien,c’est tout de suite avoir dans les oreilles,tel un appel de Ctulhu venant de profondeurs démoniaques,le cri de Robert Marchenoir:mékilékon,mékilékon!

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s