Soutien à Méridien Zéro

Pour ceux qui ne sont pas au courant, les locaux de la radio Méridien Zéro ont été incendiés puis noyés par les pompiers. Au passage ils se sont fait chouraver des ordinateurs et autres éléments nécessaires quand on veut faire de la radio de qualité autrement qu’avec des nuages de fumée ou avec des gobelets en plastique reliés par de la ficelle.

J’ai beau ne pas être tout à fait sur la même ligne politique qu’eux, ils sont bien sympathiques et par conséquent j’utilise avec joie cet espace pour tendre leur sébile virtuelle. En plus, ils en appel à l’aide tous les pirates, donc forcément je ne vois pas comment je pourrais leur dire non.

A vot’ bon cœur m’sieurs dames.

3206505627

A vous corsaires, pirates, flibustiers et amis,

à vous fidèles auditeurs !

Comme vous le savez, nos locaux ont été incendiés voilà quelques jours. Comme l’a signalé le communiqué du M.A.S, si l’origine du sinistre reste « indéterminée », l’équipe de Méridien Zéro à relevé la disparition de plusieurs éléments matériels du studio radio … Malveillance criminelle, volonté intentionnelle de nuire ? Nous ne le saurons probablement jamais, les auteurs de ce type d’actes étant par nature des lâches.

Quoi qu’il en soit, pour Méridien Zéro le constat est sans appel. Le matériel qui n’a pas été volé a été détruit par l’incendie, la suie et l’eau. Notre studio est inutilisable. Déjà, dans les premières heures suivant l’annonce de l’incendie, vous avez été très nombreux à vous manifester et à nous soutenir y compris financièrement.

Ces marques d’attention précieuses dans ce moment difficile nous touchent profondément. Soyez-en tous remerciés. Ces marques de sympathie décuplent également notre volonté et notre détermination à poursuivre notre modeste mais nécessaire travail de formation, d’information et de réinformation. Nous avons trouvé des solutions nous permettant provisoirement de continuer à produire nos émissions. Mais nous voulons au plus tôt rebâtir nos studios et réintégrer nos locaux.

Aussi, nous lançons officiellement une campagne de dons auprès de vous tous, auditeurs et amis de notre antenne. Aussi vrai que vous êtes des milliers à nous écouter, un don même modeste de quelques euros s’agrégeant à tous les autres contribuera à financer l’achat du matériel technique, des éléments d’insonorisation tout en aidant à la reconstruction du local.

Vous pouvez faire un don directement sur cette page en utilisant le bouton paypal situé en haut à droite.
Merci à tous pour votre soutien ! Et surtout … A l’abordage et pas de quartier !

L’équipe de Méridien Zéro

Publicités

5 réponses à “Soutien à Méridien Zéro

  1. « pas être tout à fait sur la même ligne politique qu’eux ». Si c’est un euphémisme, je donne.

    Ou pas. Il n’avait qu’à être assurés. Mon côté libéral. Faire appel à la charité. C’est bien un truc de droite ça. Votons plutôt une loi pour que l’état finance toutes les radios qui le souhaitent.

    • Nicolas
      Vous confondez appel à charité et appel à la solidarité.

      Ah non ! Vous n’y pensez pas !
      Une telle loi verrait une radio libre par habitation.

      • Pour la loi, je plaisantais. Pour le reste, non, je ne confonds pas. Ils font bien appel à la charité. La solidarité doit être relativement spontanée ou imposée (pour ce qui concerne ce qu’on appelle la solidarité nationale : les citoyens ont choisi de mettre en œuvre la solidarité, mais ne débattons pas de ça, entre socialos et reacs, on ne trouverait pas de terrain d’entente). En outre, il me semble que la solidarité doit être réciproque. Si je suis dans la merde, cette radio ne m’aiderait pas. Toujours est-il que quand un clochard a soif, je lui offre un verre par charité. Sûrement pas par solidarité. Ce que je fais par solidarité est de me battre pour la construction hébergements d’urgence (ce qui est aussi un euphémisme, mon combat n’est pas très virulent).

        Cela étant je ne suis pas professeur de philo ou éditeur de dictionnaire.

        Taulier, vous me payez combien pour papoter avec mémère en attendant Marchenoir ?

      • Nicolas
        Ils appellent au soutien, et ils rencontrent de la solidarité, c’est à dire du soutien actif et choisi.

        Oui, je vous suis sur votre exemple du clochard et votre charité vs solidarité.Je suis même d’accord. (Ca s’arrose !)
        C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la « charity business » me fait vomir. Je pense aux restos du coeur.
        On fait la charité en donnant collectivement à manger aux démunis, mais on soutient un régime qui les vire de leur emploi et de leur domicile.
        Cela dit, la charité individuelle, c’est autre chose.

        Je ne réponds plus à Marchenoir.
        Et à vous non plus.

  2. Il paraîtrait qu’on aide son prochain car on a quelque part l’idée qu’un jour on pourrait se trouver dans une situation analogue. Ouaich Nico moi non plus j’aurai pas de réseau vers qui me tourner en cas de sinistre. Pour le clodo je pense que depuis le temps qu’il est à la rue il doît connaitre quelques robinets. S’il accepte ton verre c’est probablement qu’il sait comme il est bon de se trouver utile. Comme l’eau c’est la vie, je me permets cette parenthèse (les incendies sont souvent des occasions de simplifier les bilans financiers, que ça permette en prime de passer pour une victime de la lâcheté c’est du e-bénèf), mon opinion minoritaire ?.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s