Archives quotidiennes : 11 mars 2014

Rapport de guerre

Alors que la blogowar que j’ai déclenchée ce matin se répand comme un feu de brousse quand les bochimans ont la vessie vide, il me semble que le moment est venu de faire un rapport détaillé de la situation et donc des liens.

Nicolas m’a répondu. Je lui en remettrais une nouvelle couche demain. Je pourrais le faire tout de suite mais j’ai un peu de boulot et il faut bien faire durer le suspense, le plaisir et la guerre, sinon nous allons nous essouffler trop vite et ce serait dommage comme le disent toutes les filles de bonnes familles.

Fidèle au poste, l’amiral Koltchak a presque instantanément répondu à mon appel. Et en plus il l’a fait fort bien. Qu’il en soit remercié.

Du coté de Noix Vomique, rien pour le moment. Soit il est en train de partager des fraises avec Grouchy, soit il est en train de fourbir de quoi tailler en tranches bien fines toute forme d’opposition.

L’excellent Didier Goux, par un prompt renfort, est arrivé au port ou quelque chose comme ça.

Skandal s’est transformé en chevau-léger et semble être partout à la fois.

Les soutiens de Nicolas se montrent pour le moment bien trop pusillanimes pour mériter la moindre mention honorable. Qu’ils restent donc dans la fraîcheur de l’ombre, ça leur va mieux au teint que la gloire nimbée de lumière éclatante de la bataille.

Sus à l’ennemi! … Non pas comme ça…

Dans le but éminemment louable de mettre un peu de vie dans la une bien morne blogosphère politique, Nicolas du Gouvernement de La Gauche Rabougrie et moi-même avons décidé de nous lancer dans une blogowar. Je vais donc prendre son dernier article qui m’a gonflé pour de vrai, coup de bol ou coïncidence incroyable, c’est son dernier publié.

Je passe rapidement sur les arguments bidons et sans portée de politique fiction. Oui si un gouvernement de droite avait fait la même chose ce serait le branle moi le combat, la démocratie en danger comme un petit garçon privé de capote à un rassemblement NAMBLA, la république faisant la grimace parce le smegma qu’elle doit avaler n’a pas le même gout que d’habitude et ainsi de suite. Oui les juges sont majoritairement de gauche, oui le juge qui a ordonné les écoutes semble être assez proche de l’horizon sur ma gauche et ainsi de suite. Mais ça, la gauche s’en tape et on ne peut convaincre personne qui ne le soit déjà avec ces histoires.

On va donc passer aux arguments qui font un peu plus mal à la tête et si ça ne marche pas on passera à la pluie de calamité et tout le tremblement.

Donc, non placer un avocat sur écoute ne devrait pas être considéré comme normal parce que c’est dans la loi. Oui tous les avocats ne sont pas des personnages magnifiques, n’empêche que, en situation non insurrectionnelles, ils sont les seuls qui peuvent potentiellement se dresser entre le rouleau compresseur de l’Etat et le peuple. Rien que pour ça, ils ne doivent pas être soumis aux pressions des magistrats et mis sur écoutes par ce que « je ne vois pas pourquoi on s’en priverait » comme semble l’avoir dit le juge (mais je n’arrive pas à retrouver la citation exacte).

Quand Taubira nous explique qu’elle ne veut pas accorder d’impunité aux avocats, elle démontre sa préhension à 4 mains totalitaires de la réalité (cette phrase devrait me faire des points de bonus). Il ne s’agit pas de donner une impunité aux avocats qui doivent être traités comme tout le monde quand ils commettent des crimes, mais bien de faire en sorte que la relation entre avocat et client soit privilégiée puisque sans elle, nous sommes tous à la merci de l’Etat nounou. Ca me rappelle la magnifique sortie de Royale sur l’efficacité de la justice chinoise.

Ce qui est en cause ici n’est pas le fait que Sarkozy soit mis sur écoute, même si un an de surveillance dans ce genre de cas semble être assez extraordinaire par rapport à ce qui se fait d’habitude, mais bien la volonté de donner de moins en moins de possibilités aux assujettis sociaux de pouvoir se défendre contre les tentacules visqueuses de cet Etat qui enfle comme un cadavre de noyé.

Et ne me dites pas que la vilaine droite à fait pareil ou pire, j’essaie d’élever le débat pour parler des pouvoirs légitimes du gouvernement et des juges. Et je ne suis pas sarkozyste.

J’appelle dans mon coin Noix Vomique et un autre amiral et tout ceux qui veulent y aller !

Et maintenant le petit discours grandiloquent pour souder les troupes :

Les robots marchent vers nous, nous n’avons plus de collines où fuir pour nous réfugier, nous sommes le dernier rempart. Alors on ramasse tout ce sur quoi on peut mettre la main, bâtons, cailloux, hiboux, choux, merde, carte de partis et on leur balance à la gueule. Celui qui recule sera abattu sans procès. Nos vaisseaux sans en train de cramer. Notre seule voie est vers l’avant. Taïaut etc.