Léa Salamé ouvre les yeux

Je ne pensais rien de particulier au sujet de Mademoiselle ou Madame Salamé (je ne connais pas son statut matrimonial). Je ne la connais que parce qu’elle assiste de manière hebdomadaire à la séance SM hard entre Zemmour et Domenach sur I-télé. Je ne peux que supputer que vu sa profession et son employeur, elle est sans doute assez éloignée de moi politiquement.

Cependant, elle m’a réjouit (sur son décolleté) hier soir alors que par habitude je regardais la soirée électorale dont je dois bien reconnaître que je me fous de plus en plus. En effet, Léa a balancé à David Assouline, lancé comme un frelon dans un sermon sur le retour des heures les plus sombres de la bête immonde qui chie là où elle mange etc, que ce discours, en gros, glissait sur les électeurs comme un pet sur une toile cirée sur laquelle une actrice porno se serait vaselinée en prévision de sa prochaine quintuple anale.

Si même les journalistes du groupe analpeluche se rendent compte qu’ils nous font rigoler nous les affreux, on peut se dire que le vent tourne!

En attendant, je ne sais pas pourquoi je sais qui sont tous ces gens…

Publicités

19 réponses à “Léa Salamé ouvre les yeux

  1. Le train-train de la moraline Assouline passe, puis la saloperie organique reprend ses droits. Des images insoutenables.

    http://www.wimp.com/vegetablemarket/

  2. Vous ne savez pas pourquoi vous savez qui sont tous ces gens ?
    Ca veut quoi dire ?

  3. Vu qu’ils ont tellement souffert…

  4. Sinon, c’est pas lui faire injure, à cette dame Salame, que de souligner qu’elle a un très gros nez
    Enfin sur la photo
    Je veux, la aussi, ignorer son corsage et son contenu, ne pourrait m’intéresser que son intellect….
    Faut avouer que ça doit pas être terrible
    Les journalisses vronzais sont réputés pour leur ignorance crasse et leur bêtise insondable, on aimerait que l’on nous prouve qu’elle déroge à la règle
    Je reviens d’un ‘tit voyage en Amérique du sud, et là bas, la presse écrite a une autre tenue qu’ici
    Seul inconvénient, le format !
    En particulier le mercurio, quotidien chilien, qui réclame d’être plié et replié pour éviter qu’il ne retombe sur la page en cours de lecture

  5. Elle ferait mieux d’ouvrir les yeux sur les mauvaises actions de l’homme blanc. C’est vrai quoi !

  6. Robert Marchenoir

    Puisqu’on parle d’une bête qui chie là où elle mange, je signale aux foules ébahies que le paresseux, cet animal d’Amérique du Sud qui passe sa vie la tête en bas suspendu aux branches, descend de son arbre pour aller aux toilettes.

    C’est d’autant plus étonnant que le paresseux, comme son nom l’indique, est encore plus lent et mou que le koala, ce qui n’est pas peu dire. Il n’a aucune défense naturelle vis-à-vis de ses prédateurs, hormis le fait de tenter de passer inaperçu dans le feuillage, ce qui le met en grand péril à chaque fois qu’il marche sur le sol. Pourquoi donc ne chie-t-il pas en l’air, comme le ferait n’importe quel blogueur dans une situation similaire ? S’ajoute au mystère le fait que ses WC se trouvent toujours au pied du même arbre, d’où qu’il vienne.

    Eh bien, croyez-le ou non, les savants viennent de résoudre cette énigme, qui tenait le monde en haleine. Le paresseux renferme, dans son pelage, une mite qui pond ses oeufs dans les excréments de son hôte. Les bébés-mites sautent à leur tour dans la fourrure de l’animal. La présence des mites aide à la croissance d’une algue verte présente sur ses poils. Cette algue semble apporter des éléments nutritifs importants au paresseux.

    Voilà, c’était pour assurer la diversité ethnique, il n’y a pas de raison qu’il n’y en ait que pour les koalas.

    • Le Koala regarde avec dédain et défèque verticalement et puissamment sur ce paresseux parasitophile car sa xénophobie naturelle et les feuilles d’eucalyptus qui constituent son régime, contiennent des huiles à forte odeur qui agissent comme un insectifuge et maintiennent le Koala exempt de parasites.
      Et toc ! Koala power !

      • Robert Marchenoir

        Pour que votre koala puisse déféquer sur mon paresseux, il faudrait une sacrée dérive des continents… ou une grosse erreur d’un employé de zoo…

      • Ce gros fainéant est plus souriant que certains d’ici, que je ne nommerai pas par charité chrétienne !
        Et toc !

      • Robert Marchenoir

        Vous dites ça pour moi, Carine ? Vous voudriez que je fasse des sourires, des mimines et des guilis-guilis à une antisémite rabique telle que vous ? C’est ça ?

        Vous ne manquez pas de culot : non seulement vous professez des opinions répugnantes, mais en plus vous vous plaignez qu’elles ne vous valent pas que de la sympathie.

        Vous voyez, Carine, c’est pour cela que je vous ai dit, une fois, que votre place serait davantage à la cuisine : vous voulez le beurre et l’argent du beurre, comme les féministes, comme les gauchistes.

        Vous voudriez faire de la politique, professer des opinions extrémistes, être un grand chef révolutionnaire ; mais vous refusez d’assumer la responsabilité de vos propos dégueulasses, vous voudriez que tout le monde vous aime — et vous portez plainte lorsque ce n’est pas le cas.

        Ben, ça va pas être possible. Vous ne pouvez pas jouer sur les deux tableaux. Si vous étiez un tant soit peu perspicace, vous me lâcheriez.

  7. Léa Salamé est la fille d’un ministre libanais. Autant dire que dans sa famille elle a vu l’homme qu’a vu l’ours, et ce ne sont pas les Assouline, Guedj et tous les dîneurs du Crif qui vont l’intimider !
    Encore moins un koala !

  8. Comme quoi fréquenter Zemmour, même professionnellement, peut être dangereux. On finit par avoir des sursauts de bon sens.

    Il faut toute l’expérience d’un Domenach pour ne pas se laisser piéger.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s