Rendez moi mon stylo

Une petite video rien que pour mettre un peu d’ambiance et vous faire patienter en attendant que le temps et l’inspiration s’offrent de nouveau à moi.

Advertisements

6 réponses à “Rendez moi mon stylo

  1. Hors sujet complet, mais l’intitulé de cette vidéo me fait chaque fois penser à çà:

    Je veux du papier et un k-r-stylo! ET RENDEZ-MOI MES LACETS!

  2. Je suis d’accord avec Ioulia Timochenko, Hillary Clinton, probablement Victoria Nuland et le bidonnant et bedonnant Biden *), pour dire que il y a du Hitler sans cetet vidéo (à part que Hitler bichonnait un peu plus ses oligarques).

    * Ah ! J’ai oublié Mc Cain, quand à Obama, il s’oublie lui-même tout seul, (un peu plus que Fabius, et bien moins que Hollande quand même, quant il descend – pas trop loin – au fond du Gayet)..

  3. Robert Marchenoir

    Cette vidéo de propagande, qui aurait pu être tournée pour Staline ou Hitler, fait beaucoup bicher les néo-communistes français. J’ai même lu l’un d’entre eux assurer que le « milliardaire » censé être humilié par Poutine est devenu riche en piquant les stylos des autres. Comme quoi, il y en a qu’il est ridiculement facile de mener par le bout du nez. Ils ne marchent pas, ils courent.

    Evidemment, ce que ne leur ont pas dit les sources fort sélectives auxquelles ils s’abreuvent — genre Fdesouche –, c’est que c’est Poutine qui pique, non pas les stylos des autres, mais leurs bijoux (et ça, c’est dans le meilleur des cas : en général, il pique carrément des entreprises entières).

    En effet, Poutine a un jour rencontré, sur son terrain — je veux dire en Russie –, le propriétaire (fort riche) d’un club sportif américain. Poutine ayant fait mine d’admirer la bague incrustée de diamants que son invité avait au doigt, celui-ci l’a ôtée et la lui a tendue, pour qu’il puisse mieux la voir. Poutine l’enfile à son doigt, ferme le poing, dit : « je pourrais tuer quelqu’un avec ça », se lève, fait signe à ses gorilles du KGB qui l’entourent aussitôt, et s’en va. Avec la bague de l’Américain au doigt.

    Celui-ci se répand autour de lui, se plaignant des manières de racaille du héros du Front national. Il reçoit alors un coup de fil du ministère des Affaires étrangères de son pays : dans l’intérêt supérieur des relations américano-russes, il serait de bon ton, lui explique-t-on, qu’il prétende avoir fait cadeau de sa bague au voyou du Kremlin.

    Poutine a gardé la bague.

    Dont il n’avait d’ailleurs nul besoin, puisque sa fortune personnelle est estimée entre 40 et 70 milliards de dollars, ce qui en ferait, d’après certains, l’homme le plus riche du monde.

    Je suis bien sûr qu’il doit y en avoir pas mal, en France, qui admirent encore plus Poutine après un coup pareil : voler une bague de diamants à un riche américain en sa présence, voilà de quoi faire mouiller beaucoup de petites culottes hexagonales.

    Entre voleurs, on se comprend.

    Si Montebourg a vu cette vidéo, il a dû lâcher la purée.

    • C’est bien la preuve que vous ne comprenez pas grand chose aux relations internationales et à la simple politique, Marchenoir, politique qui est et sera toujours, d’abord, un rapport de force. Vous le soulignez vous-même, sans vous apercevoir que cela va à l’encontre de votre thèse : Poutine est riche et n’a nul besoin d’une bague de plus. S’il la vole, ou plutôt la réquisitionne, c’est précisément pour montrer à son adversaire de quoi il est capable, ce n’est certainement pas parce que la bague lui plaît.

      Vouloir à tout prix nous assommer avec de la moraline frelatée, comme vous le faites maladroitement, relève de la plus grossière propagande atlantiste.

      Il suffit de regarder un peu l’histoire et l’on trouvera maints exemples de ce que vous reprochez ici à Poutine. Songez à Louis XIV embastillant Fouquet. Allez-vous nous raconter que Louis XIV n’est qu’un vulgaire voleur de châteaux ?

      Quant à la vidéo il s’agit évidemment de propagande poutinesque, mais il ne faudrait pas manquer de toupet pour reprocher à Poutine de faire sa promotion, comme si Obama, par exemple, se refusait à ce genre de procédés.

      Mais comme vidéo de propagande celle-ci nous apprend quelque chose. Hollande fait de la propagande en faisant des bisous à des gamins dans des crèches ; Poutine fait de la propagande en intimidant des millionnaires.

      C’est assez parlant, je trouve.

      • Robert Marchenoir

        Heureusement que vous êtes là pour nous expliquer la politique internationale, Polo. Personne avant vous n’avait remarqué qu’elle mettait en jeu des rapports de force. Comment faites-vous pour être aussi cultivé et intelligent ?

  4. Le communiste n’est pas prêteur, c’est là son moindre défaut. Nous savons tout cela depuis « rend moi mon peigne »

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s