Edito pour Mediavox: Votez Koala!

Françaises, Français, mes chers compatriotes et ainsi de suite,

Dimanche, des gens peu recommandables vont encore une fois mendier vos suffrages comme le clodo supplie pour la piécette qui lui permettra de s’acheter sa bouteille de kiravy de la matinée. Bien sûr,  vous pouvez le leur accorder en espérant que comme ça ils vous laisseront tranquilles pendant un certain temps. C’est un raisonnement qui ne tient pas plus la route qu’un Hummer conduit par un koala ayant abusé du pain maudit de Pont-Saint-Esprit.

En leur donnant votre voix, vous leur donnez effectivement votre voix (vous noterez l’homonymie parfaite qui n’aide pas à la clarté de mon propos). En d’autres termes, en votant pour eux, vous leur fournissez la légitimité nécessaire pour parler en votre nom. Et c’est une très mauvaise idée. C’est une idée à 2000 milliards de dettes. C’est une idée qui permet le remplacement de population. C’est une idée qui légitime que des tocards continuent à croire, malgré une masse de preuve du contraire proche de celle du soleil, qu’ils savent ce qui est bon pour nous.

Alors oui je sais bien, ils ont l’air très triste quand ils voient qu’on y croit plus, que comme magicien ils sont plus proche de Garcimore, l’humour en moins, que de Gandalf. Mais ne vous laissez pas attendrir ! Ils sont comme Audrey II de la Petite Boutiques des Horreurs. On peut les nourrir avec une goutte de sang au début parce qu’ils nous font pitié, mais rapidement on doit liquider des dentistes sadiques pour les rassasier. Et une fois le doigt mis dans l’engrenage, on continue parce qu’ils nous promettent des trucs ! On enverrait balader n’importe quel vendeur de poudre de perlimpinpin moitié moins mauvais, mais les politiciens, pour une raison obscure, on veut vraiment les croire. Ce n’est pas raisonnable.

Il faut garder en tête que les politiciens sont nos domestiques et non nos maitres. Ils doivent nous obéir et non l’inverse, et ils méritent d’être punis pour avoir chié dans le ventilo avec autant d’enthousiasme. Bien entendu, je suis pour certaines solutions radicales qui ne sont pas forcément partager par tous. Par conséquent, commençons par les punir doucement en les ignorant. La prochaine fois que vous verrez une de ces saletés debout au milieu de la rue avec sa braguette ouverte, son membre pendant à l’air libre avec un post-it coller au bout disant « votez pour moi », passez votre chemin comme s’il n’existait pas. Ils ne vous considèrent pas comme des personnes avec des problèmes de mal de dents, d’hémorroïdes et un petit cœur qui bat mais comme des parts de marché à conquérir puis à racketter afin de mettre en place leurs idées que même un enfant de 5 ans considérerait comme grotesques.

Les politiciens ont besoin d’une « intervention » façon alcooliques anonymes. Comme Taubira agitant des feuilles de papier avec des petits signes bizarres dessus devant les journalistes pour bien montrer à tout le monde qu’elle ne sait pas lire et qu’elle a besoin d’aide, je crois que les politiciens, par toutes leurs invraisemblables décisions nous appellent au secours en fait.

Donc dimanche, allez tondre la pelouse, honorez votre compagne, apprenez à faire de l’unicycle, repassez le chien, curez-vous le nez, de toute façon ce sera plus productif, moins sale et meilleur pour vous que d’aller voter.

Faites un geste pour la société, pensez à vos enfants, humiliez un politicien.

Advertisements

14 réponses à “Edito pour Mediavox: Votez Koala!

  1. Vous faites un contre-sens. Les politiciens se foutent éperdument que vous votiez ou pas. L’abstention, quoiqu’ils en disent, est la dernière de leur préoccupation. La seule voix du seul votant ferait leur bonheur. Il faut donc voter: mais pour le parti qui les fera le plus chier. Ou chier les médias qui se permettent de vous dire pour qui vous devriez voter.

  2. Illustrons, illustrons, sans relâche…

  3. Pendant ce temps, le grand architecte socialiste Castro refuse tout acquaintance avec les héritiers du communiste Doriot et du socaliste Déat. Ce pataquès de gauche veut absolument faire gagner la droite.
    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/citations/2014/03/28/25002-20140328ARTFIG00250a-villeneuve-st-georges-la-menace-de-l-architecte-roland-castro-face-a-l-alliance-entre-la-droite-et-le-fn.php

  4. Ha c’est certain que le politrouk moyen ou même supérieur n’est pas à même de savoir ce qui est bon pour moi
    Mais il suppute, il infère et quand ça colle pas, il invente
    Exemple 1: les zeoliennes…. bon, tout le monde sait ça, les moulins à vent, c’est quasi constitutif de la politrouk, mais la récolte de grasses subventions par les obligés politrouks verdâtres, ça restait assez anecdotique, voilà donc, pour confirmer le fait que le conseil d’État ( ou siège un avocaillon porteur d’un uniforme estranger, oui oui, celui d’un état ouaciste qui contraint ses voisins à vivre dans des conditions qui pousseraient n’importe qui à descendre dans la rue avec un fusil) vient de donner raison et tort à 3 citoyens qui avaient intenté une action contre un parc de zeoliennes
    Je m’explique, un parc de moulins à vent a été construit en violation de la loi littorale, des voisins, excédés par le bruit ont entrepris une action en djustiss, on vient de leur donner raison, ils seront dédommagés, avec de la thune, MAIS les communes limitrophes procèderont à un échange de terrains pour que les terres litigieuses où étaient bâties les zeoliennes ne soient plus incluses dans un périmètre loi littorale ( comment ? en repoussant la côte ? mystère) afin que le parc reste légal, que les zeoliennes ne soient pas détruites et que….. la thune continue à affluer…. joie de constater le pouvoir des deconologistes et de leurs clients, ça se passe en armorique vers ploudalmezeau ou assimilé….
    Exemple 2; la prostitution…. tout ayant été dit, je n’insiste pas, mais qu’on sache quand même ( depuis que Manouel a utilisé la formule, j’ai un peu des scrupules à la ressortir) que le politrouk use des dames putasse aussi bien que le prolo ( elles servent tous les corps sans discriminance, ces dames, une belle abnégation dans le devoir) mais que lui, ma foi, c’est gratuit ou presque dans la mesure où il se fait pas pecho…
    Exemple 3; la réintroduction de la faune sauvage…. de bonnes zames, émues de la raréfaction des grands prédateurs dans not’ pays ( mais où ont-ils les yeux ? je pourrais citer, moive, des prédateurs qui pullulent ,ici même, en Afrance) font tout pour la réintroduction des loups, ours et autres carnivores…. fort bien….. Mais ce qui me chagrine, c’est qu’ils se contentent de les parquer dans le Mercantour ou les Pyrénées…. allons plus loin, faisons un vrai geste pour la nature et reintroduisons les à Paris, tiens, place des Vosges ou place Vendôme, y a plein d’intellos grassouillets qui pourront servir de….. à moins que ce soit l’inverse, peut être que les loups et autres carnivores auront du mal avec behachele ou Djack…..

    • Kobus
      « MAIS les communes limitrophes procèderont à un échange de terrains pour que les terres litigieuses où étaient bâties les zeoliennes ne soient plus incluses dans un périmètre loi littorale  »

      Ca, c’est vraiment pas bête !

      Si j’étais loup ou ours, je ne pourrais pas bouffer les deux derniers cités.
      Je compte sur Marchenoir pour vous dire pourquoi.

  5. Mon dieu, si même les koalas ne sont plus assez patriotes pour rouler en Holden…

  6. Pingback: Les élections en France. | La Mouette rieuse

    • Voilà la preuve webcamienne (ou vôtre) que voter Koala c’est comme voter pour nos politiques, on devine qu’ils sont là, mais on ne sait pas trop ce qu’ils font.

  7. Puisqu’on est sur un blog libéral-fasciste, voici le concept de léninisme de marché selon John Avon :

    http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/northamerica/usa/10731390/Why-Americas-poisonous-politics-makes-Market-Leninism-an-attractive-alternative.html

    Inutile de préciser que je ne trouve pas que ce soit une bonne idée. Mais c’est sûr qu’entre les poutinolâtres, le Front national, Montebourg qui explique aux entreprises que c’est lui qui organise l’économie, et Jean-Marc Ayrault qui revient de Chine tout émoustillé par la capacité du gouvernement communiste à commander à ses patrons, la dictature est un concept à la mode.

  8. Le président ayant confié à l’ex-ministre de l’Intérieur la mission de conduire un gouvernement de combat, je pense que notre devoir est de leur donner du cœur au ventre.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s