Le capitalisme créé de la richesse… et c’est bien le problème d’ailleurs

Un truc pénible qu’on entend à longueur de journée dans les rézo sociaux et les diners en ville (oui je dine en ville toute la journée, c’est comme ça), c’est que le capitalisme ne profite qu’à quelques-uns munis de chapeaux haut de forme, de monocles et de gants en peau d’enfants et que c’est de par sa faute qu’il y a des hordes de pauvres qui font les poubelles dans nos rues et qui se battent avec des chiens sauvages pour des charognes de koalas.

Ce genre de discours mériterait dans l’absolu un catapultage en bonne et due forme, mais comme il est tenu par de nombreux de mes amis, je vais essayer de leur expliquer gentiment.

Tout d’abord, il faut quand même réaliser que la pauvreté est l’état « naturel » de l’humanité, ou du moins de son immense majorité. Le capitalisme n’y est donc pour rien.

Ensuite, des chiffres pour faire un peu sérieux.

En 1981, an de grâce de ma naissance à moi, 70% de la population des pays de sous-dev vivait avec moins de 2 dollars par jour. 42% avec moins d’1 dollar. Au jour d’aujourd’hui que je vous parle, c’est 43% qui vivent avec moins de 2 dollars par jour et 14% avec moins d’un dollar. Vous allez me dire que ça reste énorme en terme de population sans air conditionné et avec des mouches dans les yeux, mais la réalité c’est qu’une réduction de la pauvreté d’une telle ampleur partout dans le monde en si peu de temps, c’est tout simplement du jamais vu.

Pour la faire plus simple, une chanson de Dutronc illustre mon propos à merveille.

Et à quoi c’est du ? Mais à l’expérience chilienne mon bon monsieur. Quand le brave Pinochet, entre 2 stages de chute libre sans parachute pour opposants, à décider de privatiser les entreprises nationales, de combattre l’inflation, de s’ouvrir au marché et ainsi de suite. En gros il a appliqué les recettes de l’école de Chicago.

Ce qui est le contraire de ce que font les pays occidentaux qui microrégulent jusqu’à la taille de vos poils anté-génitaux et la durée du coït sans lubrifiant et qui s’appauvrissent considérablement au passage.

Donc le capitalisme, créée globalement de la richesse. C’est comme ça. Vous pouvez toujours vous cogner la tête contre les murs, ça n’y changera rien.

Cependant, et là je rejoins une saine critique du capitalisme, en créant de la richesse le capitalisme transforme potentiellement aussi les rapports humains. On a moins besoin d’être solidaires quand on peut acheter un bifteck et le faire cuire peinard chez soi que quand on doit le chasser uniquement armé de lances endurcies au feu de bois…

De plus, le capitalisme n’a pas de morale. Il peut transformer toute idée en profit si elle est socialement acceptable et comme aujourd’hui il n’y a plus que la pédophilie et le nazisme qui ne sont plus socialement acceptable, ça laisse de la marge pour vendre de la saloperie et il faut reconnaitre que ça laisse un gout de merde dans la bouche de voir ça.

Quand on en arrive, selon l’heureuse formule, à acheter des choses dont on n’a pas besoin, avec de l’argent que l’on n’a pas, pour impressionner des gens qu’on n’aime pas c’est que l’on a pris un mauvais tournant quelque part. Quand c’est toute la société qui fait ça, on est tombé dans la fausse à purin matérialiste où on fait des concours d’apnée avec les restes du repas de la veille du voisin.

Le capitalisme, pour survivre et se nourrir a besoin de transformer l’homme en consommateur, ce qui ne l’élève qu’assez modérément. Il appartient à l’homme d’en rester un s’il le désire et de lutter pour ce qu’il considère comme sa dignité ou bien de fermer sa gueule et d’engloutir sa colle à viande sans faire d’histoire.

Publicités

34 réponses à “Le capitalisme créé de la richesse… et c’est bien le problème d’ailleurs

  1. Excellent !

  2. Robert Marchenoir

    Il faut quand même réaliser que la pauvreté est l’état « naturel » de l’humanité.

    A ne jamais oublier.

  3. Pour le Nazisme OK. Concernant la pédophilie, elle est malheureusement acceptée, en priorité par  » l’élite  » par conséquent dissimulée a la plèbe.

    • Oui j’ai hésité à faire une parenthèse sur ce thème… et puis j’ai considéré que le billet était déjà trop long.

    • Robert Marchenoir

      La pédophilie est acceptée par l’élite ? C’est un mythe complet, du même ordre que le massacre rituel des bébés par les Juifs.

      Tout montre, au contraire, que la pédophilie est le nouveau tabou des autorités comme du vain peuple, exagéré jusqu’à l’absurde pour compenser la disparition de tous les autres tabous sexuels.

      Quand le transsexualisme est érigé en droit de l’homme, il faut bien, en contrepartie, que les bigots puissent s’indigner d’une pédophilie imaginaire (et attribuée aux puissants, tant qu’à faire), puisque l’homme a besoin de tabous sexuels.

      Les Etats les plus puissants du monde utilisent désormais couramment des techniques auparavant réservées à la guerre, à l’espionnage et à la lutte contre le terrorisme pour débusquer des pauvres types qui… regardent des photos pédophiles.

      En Angleterre, un employé de crèche a été arrêté par la police parce qu’il avait… touché un enfant, ce qui constituait un soupçon de pédophilie. J’aimerais qu’on m’explique comment on peut s’occuper d’enfants si les toucher est considéré comme un crime. De plus en plus, on instille dans l’esprit des enfants que la adultes constituent un danger pour eux, parce que tout adulte serait un pédophile en puissance. Les personnes amenées à être au contact d’enfants, en Angleterre, sont soumises à des procédures d’agrément officiel aussi sévères que les personnes amenées à connaître des secrets militaires. Des employés de laboratoire photo dénoncent à la police des parents qui photographient leurs enfants nus dans leur bain — et ces derniers sont arrêtés. Le moindre geste affectueux envers un enfant fait penser à une perversion grave. Aux Etats-Unis et en Angleterre, on trouve tout à fait normal que la police publie sur Internet l’adresse des personnes qui ont purgé une peine pour pédophilie — mais pas celle des personnes qui ont fait de la prison pour cambriolage ou pour assassinat. Tout cela devient délirant.

      Les personnes effectivement coupables de viols sur des enfants et condamnées pour cela ne font en général pas partie de l’élite, mais plutôt des basses classes de la société. Celles-là même qui fustigent une pédophilie imaginaire des puissants. Evidemment, on nous dira que les puissants, eux, ne sont jamais condamnés. Eternel argument circulaire des complotistes, qui permet de « prouver » n’importe quoi. Si personne ne voit les Illuminati tirer les ficelles, c’est bien la preuve qu’il y a un complot des Illuminati pour diriger le monde en secret.

      L’hystérie anti-pédophile prétend agir en faveur des valeurs traditionnelles, mais en réalité elle les sabote. Son effet direct est de détruire la confiance naturelle que porte tout enfant aux adultes, confiance qui est nécessaire à la famille et à la société. Quand tous les médias, les autorités, les lois, la « sagesse populaire » et le politiquement correct hurlent toute la journée que tout adulte est un pervers en puissance qui rêve de violer des enfants, bon courage pour préserver la famille, transmettre les valeurs traditionnelles et faire respecter l’autorité.

      • kobus van cleef

        vous m’avez l’air d’avoir un sérieux problème avec les accusations de pédophilie
        enfin,reconnaissez tout de même que les tabous sessuels ne sont pas inutiles
        juste un ; la pénalisation de l’inceste ( ce qui ne signifie aucunement que je vous traite d’incestueux , attassion ) repose sur la « sagesse populaire » avant tout puisque l’interdiction du dit inceste repose avant tout sur l’observation populaire qui veut que lorsqu’un père (Booz par exemple) baise ses filles , le produit n’est pas toujours très valable , étant donné la prévalence de pathologies génétiques dans certains groupes zumains
        pareil d’ailleurs chez les pascuans , lorsqu’on vit sur une île perdue au milieu du pacifique, faut faire gaffe avant de croiser les gènes
        pour en revenir à l’hystérie anti pédophile , reconnaissons qu’elle n’est pas due exclusivement à la populace ( la prominenz aussi est hystérique à bien des égards, il n’est que de regarder et d’écouter nauséelites à l’issue du scrutin européen à propos de l’ascencion du FN….) et que les merdias y ont largement leur part

      • Il y a une pédophilie pratiquée par des notables visiblement protégés dans des cercles très privés et dénoncée très régulièrement sur internet par des personnes qui ne se connaissent pas et n’ont aucun intérêt en commun. Certes, celles-ci sont peut-être toutes mythomanes mais quand un certain nombre de personnes très différentes et n’ayant aucun lien entre elles dénoncent les même chose, ça pose quand même question et on ne peut pas balayer le sujet simplement avec l’argument magique de la théorie du complot…

      • kobus van cleef

        en fait ce que vous pointez est,plus que la théorie du complot,l’hystérisation des masses à propos de la pédophilie ( et non de la podophiline)
        cette hystérisation est le fait des merdias et des intelligences qui nous gouvernent , les merdias se jettant sur la moindre accusation avec délectation ( surtout si pas vérifiée , on se souvient de quelques suicides dans l’éduc naze du temps de guigou ou de royale , on se souvient de la promo de certains films traitant de ce « douloureux sujet » à propos des zéglises -catholiques et blanches , ça va de soi- type « magdalene sisters ») et les zélites au dessus ouvrant le parapluie des fois que….genre principe de précaution
        souvenons nous de l’affaire d’outreau
        c’est pas la populace qui a marché sur la tour du renard à outreau, c’est la maréchaussée qui y est allé munie de mandats d’amener rédigés par un juge d’instruction au nom de la république ,et la république , bonne fille , ce n’est ni vous ni moi,ni les masses hystériques , dans ce cas précis c’est le mec au sommet , hein
        alors vous me direz que je suis le fou qui regarde le doigt lorsqu’on montre la lune
        je me demande surtout de quel trou fangeux sort ce doigt qu’on veut me faire oublier en désignant l’astre nocturne

      • @ Robert, pourtant, il y a eu moins 2 ancien ministres (un de gauche et un de droite) et plusieurs parlementaires dont les penchant pédophiles sont connus de tous (collègues et journalistes) et qui n’ont jamais, jamais été inquiété par la justice… Un des ancien ministres a même été exfiltré d’un pays du sud de la méditerranée par les services secrets français pour éviter que l’affaire ne s’ébruite…

        Je précise que mes sources sont fiables, elles travailles au Sénat à l’Assemblée et dans de grandes rédactions…

  4. Bon, y aurait évidemment des tas de poils de koala à couper en quatre à propos de ce que vous dites, mais on va laisser ces pauvres bêtes tranquilles et saluer simplement votre retour aux affaires.
    Ca sent bon l’air du grand large, la poudre à canon et les tripes de nos ennemis pourrissant au soleil. Hisse-et-ho !

  5. Et le niveau d’instruction? Le capitalisme dans un pays d’analphabètes ou de bacs plus trois donnent-ils les mêmes résultats? M’est avis que le moteur économique est plutôt là.

  6. Je trouve que dans le capitalisme il y a à boire et à manger… ben… c’est déjà un bon début.

  7. Robert Marchenoir

    kobus van cleef | 4 juin 2014 à 13 h 54 min |
    vous m’avez l’air d’avoir un sérieux problème avec les accusations de pédophilie

    Bravo ! Pour un commentateur d’extrême-droite, vous n’hésitez pas à adopter les méthodes de « discussion » de l’extrême-gauche. Dites tout de suite que je suis pédophile, ça ira plus vite. « Vous m’avez l’air d’avoir un sérieux problème « = transformation d’un débat de société en attaque personnelle + mise en cause psychiatrique de l’interlocuteur + recherche de motivations cachées pour éviter d’avoir à se coltiner les arguments qui vous dérangent.

    Reconnaissez tout de même que les tabous sessuels ne sont pas inutiles.

    C’est exactement ce que je viens de dire, mais comme je ne me contente pas de copier-coller la grille de « pensée » en vigueur chez les militants (ici d’extrême-droite, mais ça pourrait être de n’importe quelle branche), vous ne vous êtes pas donné la peine de me lire.

    Je viens d’écrire que toute société humaine ayant besoin de tabous sexuels, et les moeurs en vigueur les ayant pratiquement tous détruits, ces mêmes moeurs dominantes se sont saisies de la dernière perversion encore réprouvée pour en exagérer le tabou au-delà de toute mesure, jusqu’à transformer en boucs émissaires et à persécuter des personnes parfaitement innocentes.

    Concrètement, appeler la police, au nom de la lutte contre le risque pédophile, parce qu’un employé de crèche a pris un enfant turbulent par le bras (cas réel, je le répète, et représentatif du comportement de la population comme des autorités) permet de se donner bonne conscience quand on baise à couilles rabattues ici et là sans se soucier des conséquences.

    Pour en revenir à l’hystérie anti pédophile , reconnaissons qu’elle n’est pas due exclusivement à la populace.

    C’est exactement ce que je disais.

    Alain Bar | 4 juin 2014 à 15 h 38 min |
    Il y a une pédophilie pratiquée par des notables visiblement protégés dans des cercles très privés…

    Ceci est une allégation, étayée sur absolument rien.

    …et dénoncée très régulièrement sur internet par des personnes qui ne se connaissent pas et n’ont aucun intérêt en commun.

    Votre standard de preuve est singulièrement défaillant. Il suffirait donc de nombreuses dénonciations pour prouver la culpabilité de personnes… dont les dénonciateurs ne connaissent même pas l’identité ? Des dénonciateurs qui ne prétendent même pas avoir été témoins des faits ? Des dénonciateurs qui répercutent simplement des rumeurs aussi peu fondées que celles qu’ils diffusent ?

    Wow. On peut aller loin, comme ça. C’est la porte ouverte à tous les pogroms.

    Je croise beaucoup de gens qui, sans se connaître, dénoncent les Juifs comme étant à l’origine de la plupart des maux du monde. Cela prouverait donc la culpabilité des Juifs ?

    Ca pose quand même question et on ne peut pas balayer le sujet simplement avec l’argument magique de la théorie du complot.

    Bien sûr que si. Il n’y a aucune « question » ni aucun « sujet », et il n’y a rien à « balayer ». Quand quelqu’un me donnera des faits, des noms, des dates, des lieux, là on pourra envisager de « balayer ». En attendant, la démarche que vous adoptez est exactement celle des complotistes : lancer n’importe quelle calomnie, sans la moindre preuve, puis rejeter sur autrui la tâche de prouver qu’elle est fausse.

    Alors que c’est à ceux qui lancent des accusations graves et invraisemblables de commencer par prouver leurs dires.

    Excusez-moi de rappeler les bases de l’honnêteté intellectuelle, du débat civilisé et de l’Etat de droit. Nous sommes une civilisation chrétienne, et on doit au christianisme les bienfaits de l’Inquisition, laquelle a pour la première fois, à son époque, proclamé et codifié la nécessité d’apporter des preuves lorsqu’on se mêle de porter des accusations graves pouvant avoir de lourdes conséquences pour ceux qu’elles frappent.

    • si ,comme comentateur d’estrèmdrouâte ,j’adopte les méthodes de l’extrème gaucheu , ça prouve peut être que j’ai été à bonne école
      bon, affirmer ici que je suis d’estrèmdrouâte , ma foi , c’est autant tordu que de prétendre que vous avez un problo avec la pédophilie
      nous sommes donc quitte sur ce point

    • Vade retro Marchenoir, exorcizamus te omnis immundus spiritus omnis satanica potestas omnis incursio infernalis adversii omnis congregatio secta diabolica ergo draco maledicte ecclesiam tuam securi tibi facias libertate servire te rogamus audi nos.

    • En parlant de chrétien, l’abbé pierre paraît-il… C’est çui qui tape le plus longtemps qu’à raison hein Robert !? Je note peut-être mal lu ou mal vu que le commentaire de Newskandal n’a pas reçu votre rétorque.

  8. Sans déconner… Je vous aime tous beaucoup, mais quand j’écris un texte sur le capitalisme dans lequel il y a un seul putain de mot sur la pédophilie, juste pour faire une image, et que la discussion ne porte plus que sur ça c’est un peu usant…

  9. Je suis heureux que la remise en compte du matérialisme pénètre la société toute entière.
    L’homme enrichi moyen a beaucoup perdu, mais nos vieux (pas ceux qui ont des iphones) gardent encore l’esprit traditionnel, la sauvegarde de nos cultures (je parle au niveau mondial) sera possible grâce au respect de nos anciens et au réveil spirituel ,et doctrinal, de notre jeunesse.

  10. Tu as parfaitement raison. Le problème et la solution tiennent dans le fait que le capitalisme libéral est amoral non pas immoral. Il faudrait même ajouter que le socialisme et ses dérivés dirigistes sont des formes de capitalisme qui se prétendent moraux et, paradoxe, sont injustes (nomenklaturas) et inefficaces pour cette raison.
    La seule méthode est de rendre à l’économie ce qui lui revient, au politique ce qui est à lui et d’en rester à la bonne vieille morale.

  11. cretinusalpestris

    Ok sur le capitalisme.

    Mais j’aimerais abuser de ce blog pour aborder le délicat problème des ailerons arrières pour voiture de sport car j’ai récemment constaté que…

  12. Euh moi le capitalisme je trouve çà vraiment « à dépasser »

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s