Archives quotidiennes : 26 juin 2014

2014 et le progrès

Pendant longtemps j’ai été surpris par les gens qui semblent être assez arriérés pour oser dire “c’est-y pas possible de voir/entendre des choses pareilles en (insérer la date)”.  Comme si, malgré toutes les preuves évidentes du contraire, la nature humaine changeait en fonction d’un facteur arbitraire comme l’année dans laquelle nous sommes.

Ca me donnait des envies de les transformer en potager à retourner à coups de bêche.

Ce matin, au détour d’une charmante conversation, j’ai enfin compris que ce n’était pas du tout une opinion mais simplement un mantra. Les semi mongoliens qui polluent l’air que nous respirons par leur simple présence répètent cette ineptie profonde de manière religieuse. Parce qu’ils ont besoin de croire, vraiment besoin, que demain sera meilleur qu’aujourd’hui, ils ânonnent ce cliché plus usé que l’œil de bronze d’un trav du bois de Boulogne en fin de carrière.

Cette expression représente ce que le sentiment religieux peut avoir de pire en terme de superstition. Je propose donc de les remettre dans le droit chemin en leur démontrant que demain est toujours pire qu’aujourd’hui mais que nous tenons parce que chaque jour nous épaissit un peu plus le cuir.

Votre progrès n’existe pas les enfants et même la roue peut être désinventée comme le prouvent avec tant de brio les enculeurs de chèvres afghans et le sauvage d’Irak.

Donc préparez-vous à être catapultés sans douceur si vous continuez à croire à cette notion absurde de progrès, ce qui est peut être mieux que de se faire retourner comme un potager… Vous voyez, c’est ça le vrai progrès, c’est technique, pas moral !