Archives mensuelles : juillet 2014

Un peu de beauté

L'auteur n'a pas toujours roulé en Aston Martin. Il est ici au volant d'une Peugeot Darlmat, en 1950.

Bienvenue et longue vie au Roger Nimier Hussard Club!

Publicités

De Mozart aux tam-tams

Sens de l’histoire, progrès et autres calembredaines tiennent lieu de superstitions aux fidèles de la vraie foi républicaine et moderne de 2014.

Malheureusement pour eux, la réalité est ce qui continue à s’imposer à vous quand vous cessez d’y croire comme le disait Philip K. Dick. Aujourd’hui, on apprend que des israéliens crament des gens vivants, des irakiens en crucifient, des français comvouzémoa tondent des femmes en place public, des congolais utilisent les pygmées comme des garde-mangers sur pattes et ainsi de suite.

Le monde est très clairement en train de désinventer la roue et il le fait à une vitesse sidérante. Tant que nous refuserons d’admettre que certaines cultures sont barbares et ne peuvent donc que produire de la barbarie, nous exposerons des plus ou moins innocents à la sauvagerie absolue que les hommes portent naturellement en eux. L’Occident avait quasiment mis fin à l’esclavage, aux crimes d’honneur, au sutty et autres joyeusetés multiculti qui sont en train de revenir par la fenêtre maintenant que nous ne croyons plus en nous.

En attendant de finir dans les poubelles de l’histoire ou comme un résidu de rêve mouillé sur les draps de l’humanité, faites attention à ceux que vous aimez, préparez vos catapultes et formez vos phalanges. La tempête arrive et personne n’est là pour la voir et encore moins pour l’arrêter.