De Mozart aux tam-tams

Sens de l’histoire, progrès et autres calembredaines tiennent lieu de superstitions aux fidèles de la vraie foi républicaine et moderne de 2014.

Malheureusement pour eux, la réalité est ce qui continue à s’imposer à vous quand vous cessez d’y croire comme le disait Philip K. Dick. Aujourd’hui, on apprend que des israéliens crament des gens vivants, des irakiens en crucifient, des français comvouzémoa tondent des femmes en place public, des congolais utilisent les pygmées comme des garde-mangers sur pattes et ainsi de suite.

Le monde est très clairement en train de désinventer la roue et il le fait à une vitesse sidérante. Tant que nous refuserons d’admettre que certaines cultures sont barbares et ne peuvent donc que produire de la barbarie, nous exposerons des plus ou moins innocents à la sauvagerie absolue que les hommes portent naturellement en eux. L’Occident avait quasiment mis fin à l’esclavage, aux crimes d’honneur, au sutty et autres joyeusetés multiculti qui sont en train de revenir par la fenêtre maintenant que nous ne croyons plus en nous.

En attendant de finir dans les poubelles de l’histoire ou comme un résidu de rêve mouillé sur les draps de l’humanité, faites attention à ceux que vous aimez, préparez vos catapultes et formez vos phalanges. La tempête arrive et personne n’est là pour la voir et encore moins pour l’arrêter.

Advertisements

11 réponses à “De Mozart aux tam-tams

  1. Non seulement il paraîtrait que toutes les civilisations se valent mais, de plus, la nôtre n’étant plus un modèle, nous devrions nous inspirer de celle de l’Autre.

    Dans un soucis d’ouverture, bien évidemment.

    Et c’est donc le sphincter détruit que nous regrettons amèrement nos valeurs et nos savoirs qui, finalement, n’étaient pas si rances ou pourris qu’on veut bien nous le faire croire.

    L’art et la manière de se brûler le doigt pour vérifier que le feu brûle…

    Cela fait d’ailleurs quelques décennies que cela sent le cramé, mais la douleur n’a pas encore trouvé le cerveau.

  2. Des juifs qui crament des gens vivant ???? Mais heu…. comment dire….. ça fait un peu juif nazi ça, non ???

  3. « des irakiens en crucifient » voilà un fait qui m’a paru nous ramener « aux heures … ».
    Ca me rappelle cette histoire de Mohamed dont les parents, soucieux de bonne éducation, l’envoient en école catho.
    De retour à la maison, il dit : « la discipline est rigoureuse, dans ma classe l’un qui (ne suivait pas bien) a été cloué sur une croix !

      • Robert Marchenoir

        Le pape François, avant d’accéder à sa charge, avait raconté cette blague dans sa version juive.

        C’est un petit garçon juif extrêmement turbulent. Ne sachant plus quoi faire, ses parents l’inscrivent à une école catholique. Il devient sage comme une image. Sommés d’expliquer la transformation de leur fils, ils racontent. Le premier jour, le prof lui a montré le crucifix accroché au mur et lui a dit : « T’as vu ce qu’on lui a fait, au dernier juif qui a fait le con ? ».

        Les sédévacantistes en concluent que François est un faux pape, mais c’est une autre histoire.

      • De toute façon, depuis que le vrai Paul VI est retenu en captivité dans les caves du vatican, tout fout le camp.

  4. Ça va il fait pas trop chaud à la Baule-les-Pins…. Escroc.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s