Archives mensuelles : août 2014

Et rentrons à Paris

Ce matin, un lapin tué un chasseur mais ça n’a rien à voir avec ce que je voulais écrire ici.

Ce matin donc, des gens sont venus empaqueter et emporter 90% de mes affaires. Non ce n’étaient pas des huissiers venir saisir mes meubles à cause de ma folie du jeu et de mes diverses addictions qui me poussent à sniffer de la colle sur des culs de naines pendant que Boubakar joue de la cornemuse pour couvrir les hurlements du chat. Ca je gère encore. Non c’étaient des déménageurs venus déménager (quelle surprise) mes affaires pour les rapporter à Paris où je rentre.

Mais ça dans l’absolu on s’en cogne comme un petit orteil dans un meuble sournois.

Ce qui est intéressant c’est plutôt la joie que l’on peut ressentir à voir des gens faire leur boulot aussi fabuleusement bien. Ces deux petits italiens maniaient le cutter, le gaffeur, le carton et le papier bulle en une espèce de ballet à l’efficacité redoutable. Cela ne m’est arrivé que rarement d’être impressionné à ce point par des gens en train de bosser.

Donc ils ne le sauront jamais, même si je leur ai fait part de ma gratitude et que je les ai félicité, mais ils ont mis un peu de soleil dans une matinée qui sinon avait tout le potentiel pour être un peu amère.

Merci petits déménageurs italiens.

Pour contrecarrer ce billet trop positif, il faudra que je vous parle des trains, des prises électriques, du pain, de la saleté et des touristes de ce pays du tiers-monde, mais ce sera pour une autre fois.

Bloguer ou ne pas bloguer telle est la question

Je sais bien que j’ai été modérément actif ici ces derniers temps. Il me faut bien reconnaitre que ma vie personnelle et professionnelle ne m’ont laissé que peu de temps de cerveau disponible. Et puis l’actualité est tellement navrante de prévisibilité que je ne sais même plus quoi en dire. C’est comme si la matière de notre monde s’effilochait entre nos doigts comme de la queue de bœuf avariée.

Bref, peu d’inspiration. Espérons que cela revienne. Ou pas. C’est loin d’avoir une grande importance.