Et rentrons à Paris

Ce matin, un lapin tué un chasseur mais ça n’a rien à voir avec ce que je voulais écrire ici.

Ce matin donc, des gens sont venus empaqueter et emporter 90% de mes affaires. Non ce n’étaient pas des huissiers venir saisir mes meubles à cause de ma folie du jeu et de mes diverses addictions qui me poussent à sniffer de la colle sur des culs de naines pendant que Boubakar joue de la cornemuse pour couvrir les hurlements du chat. Ca je gère encore. Non c’étaient des déménageurs venus déménager (quelle surprise) mes affaires pour les rapporter à Paris où je rentre.

Mais ça dans l’absolu on s’en cogne comme un petit orteil dans un meuble sournois.

Ce qui est intéressant c’est plutôt la joie que l’on peut ressentir à voir des gens faire leur boulot aussi fabuleusement bien. Ces deux petits italiens maniaient le cutter, le gaffeur, le carton et le papier bulle en une espèce de ballet à l’efficacité redoutable. Cela ne m’est arrivé que rarement d’être impressionné à ce point par des gens en train de bosser.

Donc ils ne le sauront jamais, même si je leur ai fait part de ma gratitude et que je les ai félicité, mais ils ont mis un peu de soleil dans une matinée qui sinon avait tout le potentiel pour être un peu amère.

Merci petits déménageurs italiens.

Pour contrecarrer ce billet trop positif, il faudra que je vous parle des trains, des prises électriques, du pain, de la saleté et des touristes de ce pays du tiers-monde, mais ce sera pour une autre fois.

Advertisements

23 réponses à “Et rentrons à Paris

  1. Bienvenu en république socialiste du Frankistan !

  2. Ne dites pas de mal des trains italiens. Ce sont les seuls qui cultivent l’art du retard d’une si belle manière qu’on ne peut en vouloir à ceux qui les conduisent. Cela suppose néanmoins de savoir se couler dans une sorte de nonchalance étrangère à la France moderne qui ne sait que courir après le temps.

    • Mouais… Sans courir après le temps, poireauter sur un quai de gare au milieu de la foule par 40 degrés n’est pas ce que je préfère faire dans ma vie…

      • Certes, mais je me souviens d’une charmante rencontre milanaise qui n’aurait pu se faire si les trains italiens avaient eu une exactitude nippone. Et puis il faut savoir lâcher prise, rompre avec la presse qui tend à devenir notre lot commun.

      • Dans l’absolu je vous l’accorde. Après ce qui est charmant en tant que touriste peut etre lassant pour un habitant… Et puis Rome n’est pas Milan.

      • Sur ce point, je suis d’accord. Rome est absolument invivable, en tous cas pour moi. Je préfère Milan, mais si je devais m’installer en Italie, je choisirais la Toscane.

      • Pour avoir pris les trains nippons, ils sont certes à l’heure mais surtout bondés comme le ligne 13 du métro parisien.

  3. Un retour qui est une excellente nouvelle, je trouve !

    Pour ce qui est déménageurs, à chaque fois que j’ai été satisfait de telle équipe ou de telle autre, j’ai toujours pris la peine d’appeler le patron ensuite, pour couvrir ses ouvriers de fleurs de rhétorique : c’est en général très apprécié.

  4. Rome n’est plus dans Rome, elle est toute où vous êtes voyons !
    J’espère qu’au moins vous leur avez flatté la croupe d’une pogne virile et légèrement distraite, à vos petits déménageurs italiens, c’est bien le moins que vous pouviez faire.

  5. Chantons le retour du fils prodige

  6. Participons gaiement à l’euphorie générale.

  7. En fait, vous êtes un homosexuel refoulé amoureux de deux déménageurs étrangers ce qui prouve au moins que vous n’êtes pas xénophobes et donc pas réactionnaire.

    C’est le bordel !

    Bon retour parmi nous ! Ici tout va bien. Le chômage baisse, la croissance croit, la balance commerciale explose de bonheur. J’en passe.

  8. Commencez donc par les prises électriques. C’est un sujet neutre, propre à n’offenser personne, qui vous permettra de vous remettre doucement dans le bain sans risquer la rupture d’anévrisme.

    • Neutre vraiment ? Je me souviens que vous aviez réussi à lancer une polémique sur fromageplus à cause des interrupteurs de marques legrand honteusement avantagés à cause des normes socialistes françaises alors qu’ils sont hors de prix.

      Avec vous rien n’est neutre et c’est ce qui est intéressant d’ailleurs !

      • Robert Marchenoir

        Tout est relatif, mon cher Buck. Mettons qu’en démarrant sur les prises électriques, il y a moins de chances de déchaîner les polémiques qu’en faisant allusion aux Juifs, comme on le voit ici même…

  9. Ce pays ressemble de plus au tiers-monde, vous n’aurez que trés peu de choc de civilisation.

  10. « de ce pays du tiers-monde, mais ce sera pour une autre fois. »
    Lequel ? Celui d’avant le retour ou celui du retour ?
    Je ne vois que des pays du 1/3 monde, yen a plus d’autres.

  11. Je me permets également d’attirer votre attention sur Patrick, le plus vieux wombat du monde.

    Y’en a marre des koalas, à la fin.

    Notez également cette amusante particularité du wombat, qui bouche son terrier avec son cul pour se protéger des prédateurs : il possède en effet une plaque osseuse sous la peau à cet endroit.

    Tout le monde ne peut pas en dire autant.

    • Monsieur Marchenoir, vos tentatives successives de contester la primauté du Koala sur ce blog (voir vos commentaires sur le paresseux et maintenant sur le wombat) laissent indifférents les brèves 3.0 canal historique. Le koala est, et restera le symbole, que dis-je, la bière angulaire des fondations de la voûte qui soutient le tunnel dont on voit le bout, et qui nous mènera vers la lumière rédemptrice d’un monde nouveau, aux ordres de l’amirauté naturellement (faut quand même pas déconner, il est chez lui)
      Vive brèves 3.0, vive l’amiral Woland, vive le Koala là :

      Ps : Sérieusement, mettre une plaque osseuse devant son cul, est-ce bien stratégique, même Vladimir hésiterait.

  12. Ah, merde. Voilà que je subis une odieuse agression du lobby mondial des koalas. Comme chacun sait, ces gens-là tirent toutes les ficelles et sont à l’origine de la plupart des maux du monde.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s