Conscription

Des terroristes musulmans (mais en fait ils croient l’être mais ne le sont pas, enfin tout cela est très très complexe, comme la sexualité de certains politiciens qui cherchent leur mère dans la moindre béance un peu humide, donc je laisse le soin à l’ami Koltchak de clarifier la situation même si j’en ai déjà parlé) coupent la tête d’un français et instantanément on se recroqueville en petite boule de pus suintant la peur.

La peur des attentats, la peur de faire de la peine à nos compatriotes musulmans en ne les regardant pas avec tout l’amour qu’ils méritent, la peur même de leur manifester une certaine hostilité (alors que ça n’est jamais arrivé ailleurs que dans la tête marécageuse des journalistes), la peur de voir sa tête utilisée comme un ballon de foot et ainsi de suite.

Il faut reconnaitre que chanter « tu me fais tomber la tête, mon djihadiste à moi c’est toi » n’est que modérément réjouissante.

C’est pour cela que je pense qu’il faut passer à l’offensive. Décoller le chef d’un français du reste de son corps est une déclaration de guerre. Il est donc nécessaire de répondre de manière adéquate (comme Sheila qui n’est pas un homme malgré ce que racontait l’ancien patron de Didier) et d’aller chez ces débiles cramer leurs huttes en bouse séchée de la manière la plus sadique possible pour leur faire passer l’envie de recommencer.

Alors vous allez me dire que nous n’avons plus d’armée ni de budget ni rien. Certes, mais ça peut se changer avec un peu de moelle. En plus cela fait un excellent prétexte pour rétablir la conscription ce qui est là où je voulais en venir comme en témoigne le titre de mon billet.

La conscription permettra de donner une formation à tous nos chers jeunes qui sortent de l’école en étant incapables de trouver leur chemin hors d’un sac en papier, ça fera baisser le chômage, ça ressoudera les classes sociales, ça fera comprendre à certains qu’ils n’ont pas que des droits et surtout, surtout, cela permettra à nos compatriotes musulmans dans leur ensemble de prouver leur attachement à la mère patrie… Ou au moins de clarifier les lignes.

Donc conscription de tous les mâles de moins de 35 piges, et allons montrer à ces sauvages enculeurs de chèvres ce qu’il en coute de s’en prendre à l’un d’entre nous quand on se revendique comme faisant partie d’un califat.

Advertisements

40 réponses à “Conscription

  1. Vous avez quel âge, Amiral ?

    Juste pour savoir ;)

  2. Dans ce cas, je valide, et je pars à vos côtés avec joie :)

  3. J’ai une solution, toujours la même : vitrification de la région.

    • ce serait bien mais cela n’aurait pas tous les effets positifs que j’ai mentionné

      • Bah ca ferait de la place pour faire des Bricorama ouvert le dimanche et des parkings devant les Starbucks…

        Ca peut pas non plus être parfait…

      • Robert Marchenoir

        Les Bricorama sont déjà ouverts le dimanche, ce qui ravit le club des bricolos fous, composé de Jacques Etienne et de moi-même (ainsi que de quelques autres).

        Cependant, le patron de Bricorama aurait déclaré que l’ouverture le dimanche ne lui a pas amené davantage de clients, ce qui a fait bicher les bigots du Salon Beige. Ces derniers ont fait étalage de leur « science économique », selon laquelle « il était bien évident que » les achats faits le dimanche ne pourraient provenir que d’un déplacement des achats en semaine.

        C’est d’ailleurs pour cela que tant de grands distributeurs réclament le droit d’ouvrir leurs magasins le dimanche : parce qu’ils savent que cela ne leur apportera pas de ventes supplémentaires.

        Comme chacun sait, il y a une quantité fixe de perceuses et de lavabos que Bricorama peut vendre, quantité fixée par le Comité central de planification de l’Etat fort et stratège, et les lois éternelles de l’économie montrent qu’il est impossible d’augmenter cette quantité (ou de la baisser, d’ailleurs).

        J’en ai marre des cons. Que les cathos tradis aient les couilles de dire : nous voulons fermer Bricorama le dimanche parce que ça offense le Seigneur, et que la Bible, page 12 563 alinéa B 12, dit : tu n’achèteras point de ponceuse orbitale à filtre incorporé le dimanche, tu t’occuperas plutôt de forer ta bourgeoise ce jour-là.

        Mais qu’ils ne se mêlent pas d’expliquer aux chefs d’entreprise comment augmenter leurs profits. Chacun son boulot.

  4. L’une des raisons pour lesquelles la conscription a été supprimée est son coût. Ce n’est pas parce que les gens ne sont pas payés qu’ils ne coûtent rien. Les armées les plus fortes, aujourd’hui, sont des armées de métier : Etats-Unis, Grande-Bretagne.

    A contrario, on peut se pencher sur l’inefficacité de l’armée russe, qui tient essentiellement par le nombre et ce qu’il faut bien appeler la torture des appelés par leurs officiers.

    • certes, mais le cout ne fait pas tout… permettre de découvrir les véritables allégeances de certains n’a pas de prix.

    • Je n’aurais vraiment pas mis la Grande bretagne dans les armées les plus fortes, de plus leurs actions comme celle-des usa, qui repose quand même pas mal sur les réservistes, s’inscrivent dans le cadre de coalition multi-nationales, le succès de leurs capacités individuelles est grandement relativisé. Surtout aux vus des résultats des dernières années.
      Je ne vois pas en quoi l’armée russe serait « inefficace ». Que les méthodes ne soit pas droit de l’hommiste, soit, c’est certain. Défense du pays, intervention serbe, géorgienne, tchétchenne, ukraine : , gains politique, militaires ou territoriaux, les objectifs sont atteints. Et de manière toujours autonome.
      A contrario les succès français depuis la professionnalisation, quels sont ils ?
      Loin de moi l’idée de cracher sur les valeurs individuelles mais en terme de résultats, on a obtenu quoi par l’outil militaire ?
      Afghanistan ? Je pense pas ou il va falloir qu’on m’explique.
      Libye ? C’était quoi le but ? Livrer le pays au barbares avec l’appui du quatar…Si c’est çà c’est atteint.
      Le mali ou en centre-afrique ? Ne plaisantons pas, si nous n’étions pas capable d’éloigner des pouilleux en 4×4 des sites d’areva ou de total, çà serait inquiétant.
      Ce qui échappe à votre vision économique, qui n’est malheureusement pas que la votre, et ce n’est pas un reproche, c’est l’aspect intellectuel et psychologique de la conscription. La formation reçue contribue à la résilience d’une société dans sa globalité en cas de problème conflictuel. Et pas uniquement dans cette optique car dans les derniers sinistres que ce soit en France ou en Angleterre, l’absence de bidasse pour déblayer les rues, évacuer les inondés,etc, rallonge le délais de retour à la normale.
      Le lien créé entre la population et son armée facilite la compréhension de son action, éloigne le sentiment magique de réussite toujours possible que vantent bon nombre de reportages truffés de données erronées.
      Sans oublier que les appelés produisent, même peut-être médiocre, un service. Le transfert de tache comme l’alimentation a des sociétés privés à fait exploser le budget de ce qui était fait pour rien par le passé.

      • Robert Marchenoir

        Ah bon ? Donc l’armée russe est bel et bien intervenue en Ukraine ? Et moi qui croyais que c’étaient les bobards de la propagande de la junte nazie de Kiev, marionnette de Bruxelles, elle-même caniche de Washington…

        Donc j’apprends maintenant que l’armée américaine ne serait pas la plus puissante armée du monde, et l’armée britannique pas l’une des plus puissantes, pour ne pas dire la deuxième.

        Vous confondez, dans votre commentaire, la puissance militaire et l’usage qui est fait de l’armée en fonction des choix du pouvoir politique. Cela n’a rien à voir.

        Vous me reprochez de ne considérer que l’aspect économique des choses. C’est l’inverse : c’est vous qui vous focalisez sur les économies. C’est une armée d’appelés qui coûte moins qu’une armée de métier, puisque les conscrits ne touchent qu’une solde misérable et symbolique.

        Symétriquement, vous alléguez les avantages psychologiques d’une armée d’appelés. Mais j’affirme, moi, que les avantages psychologiques sont du côté de l’armée de métier.

        Vous ne faites que recopier le manuel théorique des avantages de l’armée de métier. Mais la réalité contemporaine, c’est que pour avoir des soldats motivés et compétents, il faut les recruter et les payer comme le ferait une entreprise.

        Ca dérange peut-être votre idéologie, mais les faits me donnent raison. Quels sont, aujourd’hui, certains des soldats d’élite les plus performants dans le monde ? Les Marine Seals américains, les SAS britanniques, les commandos français. Ce sont des appelés, ou des soldats de métier ?

        Incidemment, prétendre que l’intervention militaire russe en Ukraine est une réussite et prouve la valeur de l’armée russe, c’est une plaisanterie. L’intervention en Ukraine est une guerre sale et clandestine de moyenne intensité, à base de subversion, de mercenaires officiellement indépendants mais prenant leurs ordres à Moscou (et abandonnés comme de vieilles chaussettes quand ça arrange Poutine), de voyous locaux, de services secrets téléguidant tout ce petit monde, de bombardements depuis le côté russe de la frontière et d’injection périodique de colonnes russes camouflées.

        Pendant toute une période, l’armée ukrainienne a remporté succès après succès contre cet équipage de pieds nickelés. Ce n’est que lorsque Poutine s’est rendu compte que ses hommes perdaient qu’il a fait monter la sauce et engagé plus ouvertement son armée. Puis il a exigé un cessez-le-feu pour figer son avancée.

        Bien évidemment, remporter une victoire sur l’armée ukrainienne ne peut être considéré comme un test valable de valeur militaire. L’armée ukrainienne est mal entraînée, corrompue comme le reste de la société, vraisemblablement bourrée d’espions russes comme le reste de la société, et tellement mal équipée que les patriotes ukrainiens organisent des collectes auprès des particuliers, à domicile comme au sein de la diaspora, pour fournir aux soldats… des paquets de thé, des rations alimentaires et des pansements !

        Ces organisations en sont réduites à faire des listes de jumelles dont les soldats manquent cruellement, avec leur marque et leur type, et les envoient aux associations d’Américains d’origine ukrainienne pour qu’ils les achètent au Darty du coin, afin de les envoyer sur le front !

        Sans compter que Poutine a commencé par priver l’Ukraine de son armement nucléaire, sous couvert d’un traité qui l’obligeait, en contrepartie, à garantir ses frontières… puis a entrepris de l’envahir.

        Pour évaluer la valeur de l’armée russe, c’est évidemment aux armées de l’OTAN qu’il faudrait l’opposer. Non que je souhaite un tel affrontement, mais il ne faut tout de même pas se moquer du monde…

        A contrario, comme armée de conscription par philosophie et par conviction, vous avez l’armée suisse. C’est très bien, l’armée suisse, conceptuellement on est tous d’accord avec l’idée, on serait tous ravis d’avoir un fusil-mitrailleurs à domicile (sans les cartouches, cependant), mais est-ce l’armée suisse que vous allez envoyer à l’autre bout du monde en cas de coup dur, pour nous protéger des fanatiques djihadistes ou de tout autre ennemi ?

        Même pour défendre son propre territoire, elle est franchement limite, l’armée suisse : un récent incident a montré que son aviation ne fonctionnait qu’aux heures de bureau…

        Quant à l’argument qui consiste à embrigader les musulmans grâce au service militaire pour tester leur loyauté, il est absurde : le test a déjà été fait. Les musulmans sont très largement représentés dans l’armée de métier ; nous avons déjà connu une ou deux mutineries caractérisées en temps de guerre pour des raisons « religieuses » ; l’une des raisons (chuchotées) pour la suppression du service militaire fut, justement, le danger qu’il y avait à mettre un fusil entre les mains de tous les jeunes musulmans ; enfin, des témoignages (qui ne s’étalent certes pas dans la presse) montrent que l’essentiel des conneries qui se commettent, au sein de la troupe, même avec notre armée de métier, provient de la « diversité ». Du simple foutage de merde au refus collectif d’obéissance, en allant jusqu’au meurtre.

      • Robert Marchenoir

        Rectificatif :

        Il fallait bien sûr lire : vous ne faites que recopier le manuel théorique des avantages de l’armée de conscription, — et non de l’armée de métier.

      • Les résultats obtenus par nos armées sont ceux qui ont été voulus par le politique : appelés ou pros, c’est pareil.
        Les coûts de la conscription étaient monstrueux pour un service rendu quasi nul.
        Quant au transfert au privé de l’alimentation, c’est un gain net important si on comptabilise l’ensemble des postes budgétaires affectés, et le plus souvent, on bouffe nettement mieux (J’ai beaucoup bossé ce sujet au cours de mes 28 ans de carrière mili).
        Par ailleurs, vous souhaitez réellement donner une bonne instruction militaire aux « jeunes », ceux qui seront assez malins pour se tenir à carreau pendant la durée de leur service ? (Oui je sais, le même problème se pose avec les 15 à 20 % de divers dans nos armées pro)

    • Qu’en savez vous, vous êtes militaire?

      Les plus puissantes armées de métier se sont pris des branlées par des moudj en babouche… La notion de puissance militaire est à relativiser, n’est ce pas?
      La conscription n’a jamais empêché l’armée française de vaincre militairement ces mêmes type de moudj en Algérie, cela l’a même aidée, par ses effectifs permettant le quadrillage indispensable du terrain. Certes, elle jouait un peu à domicile mais c’est une des seules guérilla à avoir été vaincue, cela mérite d’être souligné.
      La conscription a été supprimée car elle représentait un obstacle au projet de « meilleur des mondes » orchestré par les loges international(ist)es où la Nation doit disparaitre. L’éducation nationale, c’est à dire le formatage national au meilleur des mondes n’a jamais eu son budget rationalisé, pas plus que l’assistanat et les coûts migratoires. L’appauvrissement de l’Etat (et son asservissement par les banques) n’est pas une raison elle est également un but. Et la destruction de son outil de défense aussi.

      Un officier parachutiste catholique qui sait que nous avons tous ici bas notre part de connerie.

      Respectueusement

      • Dans les guerres modernes mais asymétriques, l’important est il ?
        -1: de vaincre militairement ET de devoir occuper le terrain, administrer le merdier, maintenir de la trouposol et des kebourdins dans les postes avancés
        Ou bien
        -2: foutre le merdier, faire calter des tonnes de bombes du haut du ciel sur les bouseux du coin, histoire de satisfaire son opinion publique, PUIS laisser les locaux se débrouiller du reste en faisant au besoin des conférences de donateurs et en passant la sebille pour la « reconstruction »

        Si vous répondez 1, allez à la case « bon con » ,appretez vous à morfler grav’ sur 10,20 ou 100 ans, comme nous au magrehb,vous êtes un vrai chevalier Bayard, un liautey, un Jules ferry, un mec porteur de sens et d’histoire, d’autant que c’est le populo qui payera la note ( appelés laissés morts ou blessés, culpabiline, immigri en pagaille)
        Si vous répondez 2 ,vous êtes une ordure pragmatique dans mon genre, ou dans celui de nethanyaou ( mais on n’est pas de la même tribu, lui et moi)

      • Les guerre modernes mais asymétriques comme vous dites sont celles que l’on veut bien mener. La symétrie ne doit surtout pas être oubliée, et les Russes et les Chinois et pleins d’autres ont bien raison de ne pas se contenter d’une armée de projection.
        La première guerre que doit mener une armée digne de ce nom est celle de la défense de son territoire. Et là, malgré tous les commandos, SAS, forces spéciales et bombardiers furtifs que vous voulez, pas plus l’armée anglaise que la française ne serait en mesure de se défendre contre la guerre qui les attend.
        Aujourd’hui nos armées occidentales sont vouées à balkaniser les territoires musulmans entourant ce cher petit état devenant peu à peu le gendarme de la région, et dont les défenseurs diasporisés demeurent les seuls porteurs de sens de l’histoire. Il faut être aveugle ou circoncis pour le nier maintenant. On alimente le fameux choc des civilisations par une stratégie de pompiers pyromanes sur fond de propagande, voilà à quoi servent nos armées depuis la chute du mur.
        C’est d’ailleurs également pour cela qu’elles ont été professionnalisées : plus facile de faire admettre des opérations loin des intérêts nationaux quand les petits appelés des familles n’en sont pas. Pour qui meurent nos engagés?
        Seulement après défendre son territoire, une armée peut également servir à imposer une volonté politique internationale. Connaissez vous la volonté politique d’une démocratie… J’ai bien une idée mais elle est nauséabonde.
        Au fait, Tsahal est une armée de conscription.

      • Et effectivement, aucune de nos armées professionnelles n’est en mesure de défendre le territoire nazional
        Mais on ne leur en demande pas tant
        On leur demande juste, tout juste, d’être aux ordres du prezident
        Souvenez vous….
        Les Balkans, ce con de Chirac nous y a trainé par le cou.,
        L’afgha, pas mieux
        Bon, passons sur les épisodes libyens, maliens, centrafricains, pour les plus notables, et tous les ceusses que j’oublie
        Le seul acte qui pourra être compté au crédit de ce zosialist honteux qu’était Chirac, c’est son refus de foutre la merde en Irak
        Refus volontaire ?
        Le sort des irakiens lui tenait à coeur après 10 ans de guerre avec l’Iran ( guerre largement subventionnée par nouzotres, fauldire). plus 10 ans ou plus d’embargo ?
        L’équilibre des rapports de force dans la région le préoccupait ?
        Avait il en tête un Nobel de la paix ? ( erreur ! on le donne à d’anciens terroristes comme Arafat, pères ou Mandela ou à des escrocs patentés comme Obanania, le Nobel de la paix, c’est comme la légion d’honneur à titre civil, il faut le refuser)

        Refus imposé ?
        Sadam le tenait peut être par les burnes, notre père la nation ?
        Une chose est sûre, c’est pas l’esj pitrouliers vronzais qui ont fait des affaires avec la disparition du tikritti

        Bon, foin du zosialist mou

        Bien sûr que nos armées ne pourront jamais défendre le territoire !
        Déjà que l’État peut pas l’administrer….
        Et qu’on peut pas en surveiller les frontières….

        Il y a pas loin de 25 ans ( ou plus je sais plus) la troupe reçu l’ordre de surveiller les frontières
        Mon frangin, sous lieut’ de chasseur alpins, s’y colla donc, avec ses appelés et le sergeot E…,d’active
        Voilà mon frelot avec une 20 aine de gus, des vivres, deux jeeps, des tentes, des jumelles du matos de com’ sur les cols qui font face à l’Italie
        Les plus beaux jours de sa vie, à l’entendre
        Sa bleusaille aussi
        Au retour de mission, il leur avait payé un gueuleton…

      • Robert Marchenoir

        Qu’en savez vous, vous êtes militaire ?

        Hahaha, revoici le fameux tropisme français du coup d’Etat.

        Vous êtes donc militaire.

        Je vous rappelle donc, puisque vous allez par là, que vous êtes à mes ordres, et pas l’inverse. Enfin, c’est le cas dans les pays civilisés… C’est sûr que dans les pays de trou du cul du monde, les soldats s’imaginent que c’est à eux de diriger la nation. Un signe de plus que la France devient un pays du Tiers-Monde…

      • Robert Marchenoir

        Tsahal est une armée de conscription.

        Oui. C’est le contre-exemple que j’ai volontairement omis. La différence est qu’Israël est un pays assiégé, en guerre permanente depuis sa création. Vous soutenez donc Israël ? Moi aussi. Bienvenue au club !

      • Je voulais signaler que vous reprochiez aux « bigots du Salon Beige » de parler indûment d’économie (« à chacun son métier », « marre des cons »), pour dans votre message suivant étaler votre science militaire avec pas davantage de légitimité. Vous osez tout vous, non?
        Je me doute bien que vous êtes un circoncis, si ce n’est par le corps du moins par l’esprit…
        Je vous laisse entre comiques.

  5. Dans ce cas, je valide, et je pars à vos côtés avec joie.

    L’armée française recrute, elle fait même des campagnes de pub pour ça. N’hésitez pas à proposer votre candidature : vous n’avez pas besoin d’attendre un hypothétique rétablissement du service militaire.

  6. Vu mon âge, je ne puis partir avec vous. Pour me rendre utile néanmoins, je songe donc à ouvrir une gargotte, où les boissons seront abondantes et servies gratuitement par d’accortes serveuses qui ne rechigneront – consigne stricte leur en sera donnée – ni à remplir les verres ni à vider les couilles des glorieux permissionnaires que vous serez de temps à autre. À chaque douzaine de têtes musulmanes tranchées, un petit cadeau symbolique sera offert aux soldats par la maison.

  7. La guerre est déclarée depuis longtemps. Depuis toujours, même : depuis les razzias jusqu’à aujourd’hui, en passant par .. je ne vais pas refaire l’histoire de la guerre d’Algérie, par exemple et au hasard.
    Tout musulman qui ne s’égosille pas en criant « Nous sommes tous des Hervé Gourdel », comme nous l’avons fait, nous français, pour plein de gars dans le monde, sont complices.
    Comme le sont tous ceux qui s’abstiennent de pointer comme étant de la barbarie ce qui est de la barbarie.

  8. Pourquoi relancer la conscription ?
    Il y en a un bon millier qui font leur service là-bas. Ces jeunes gens savent pourquoi ils sont prêts à combattre et contre quel ennemi !
    Un peuple en fin de civilisation (ou en avant-garde de la Civilisation Nouvelle expliquera Taubira) n’a rien à défendre.
    Une remarque complémentaire à propos des « enculeurs de chèvres » : évitez de moquer les avant-gardes : dès lors que l’Amour est là, l’enculeur et la chèvre ont autant de Droits que les Autres !

  9. Question d’ordre stratégique : une fois cette armée de conscrits ou de métier prête à l’emploi, comment envisagez-vous la diplomatie avec les puissances sur le territoire desquelles vous envisagez de porter la guerre ?

  10. Je ne voudrais pas doucher l’enthousiasme général, mais l’approvisionnement en rangers de tout ce monde va poser problème, surtout dans les pointures 44/45. En effet nos amis Tunisiens qui fabriquent pour nous ce genre de matériel, sont en rupture de stock. Je vais voir illico, monsieur l’amiral, si sur Amazone, je peux espérer une livraison rapide et dans une fourchette de prix raisonnables.
    Maître-Principal Coach Berny
    titulaire de la charge : fourrier de l’Amirauté.
    (pour les préservatifs, j’aurai besoin de statistiques ethniques sur les effectifs concernés siouplait)

  11. @robert
    Mais bien sur qu’elle est intervenue pour la conservation de la Crimée, l’armée russe. C’est évident. Le matériel et le personnel en uniforme non siglée, autant pour semer la confusion que pour enfoncer le droit international dans le fondement de l’otan qui s’en sert comme épouvantail depuis belle lurette. La discipline, la maîtrise de la manoeuvre, la parfaite retenue des feux (deux morts sur base aérienne) et le message transmis au passage de stricte intention de légitime défense (absence de chargeurs dans les armes des soldats déployés) en font un exemple d’opération réussie.

    Je ne confonds rien du tout. Je constate juste les résultats obtenus rapportés au volume des forces et des moyens engagés. Quels sont les résultats en afghanistan, en irak, en lybie. Je vous écoute.
    Expliquez moi en même temps la puissance britannique. Complètement aveugle en terme de renseignement et de surveillance. Le ravitaillement aérien sous-traité à des compagnies privées. Grosse autonomie.
    Je rappelle d’ailleurs qu’au jeu des classement la quatrième armée du monde en 91 c’était l’Irak.
    On à vu.

    Je vous rappelle que l’aspect économique est le point numéro 1 du gouvernement Chirac pour la suppression du service national. Ce n’est pas la solde, bien évidement qui est en cause. Vos appelés vous devez les nourrir, les habiller, les équiper, les transporter, les loger, les former. Elles sont sur ces échelles là les économies. Vous ne pensez quand pas prendre les gens pour des débiles avec une économie de 500 francs par tête.
    Vous affirmez que les avantages psy sont pour l’armée de métiers. Vous l’affirmez mais c’est tout. Pas de souvenirs familiaux, pas de sacrifices remplacés par un contrat rémunérés comme une femme de ménage en cdd, pas de coté rite de passage, restriction de la formation a un plus petit nombre donc cloisonement entre la population civile et l’armée. Incompréhension sur sa structure et son action et même ses symboles et ce ne sont certainement pas les messes télévisuelles ou les pastilles du 13 heures qualifiées de reportage qui vont remplacer 12 mois d’immersions. Positif comme négatif vous aviez la connaissance de tout celà.

    La réalité contemporaine, c’est qu’il n’y a plus qu’un lambeaux d’armée utilisée pour 1/ de la propagande 2/ la préservation d’intérêt étrangés ou privés. Certainement pas la défense du pays. Instaurer une mentalité de mercenariat dans ce qui doit être une adhésion démolis le caractère institutionnel pour la rabaiser à comme vous le dites si bien, n’importe quelle entreprise.

    Votre paragraphe sur les forces spécial est particulièrement intéressant. Il démontre le taux de pénétration de la publicité, facilité par la fascination pour l’élite quel que soit le domaine, pour ces très petites unités, excellente au demeurant, qui a particulièrement infusé dans la population. Sauf que ?
    Sauf que si c’est unité réussisse dans leurs domaines extrêmes, 1/elles sont extrêmement couteuses 2/elles sont rares et plus sensibles aux pertes 3/le niveau nécéssaire n’est pas atteignable par un grand nombre de candidat 4/présente en elle même un risque par leurs emprises (ZETA au mexique par exemple) 5/il y a bien un moment ou elles vont atteindre la surchauffe vu le rythme.

    Non. Non. A nouveau le volet russe en Ukraine ne concerne que la crimée. Que les nazis de kievs crèvent la dalle, se clochardisent, se tirent dessus par rivalité ou manque de coordination c’est pas du a la Russie. Leur branlée elle tient au fait que les pro russes enclavé se battent car derrière eux il y a leurs familles, leurs biens, leurs propriétés. C’est curieux d’ailleurs on n’a pas de déserteurs pro russes. On receuille des ukrainiens qui échangent un fusil contre de la bouffe oui mais le mouvement inverse paradoxalement non. Ca rappelle le mur de berlin. Il n’y avait que dans un sens que les gens partaient en prenant des risques. Bon ben là c’est l’inverse. L’argument de l’équipement ne tiens pas, c’est le même des deux cotés, l’ukraine ayant été une bonne partie de l’arsenal soviétique.

    On va passer sur le volet nucléaire. C’est risible.

    Non. Pour évaluer la valeur de l’armée Russe, on regarde ce que fait l’armée Russe, avec du matériel Russe, comment elle le fait et ce qu’elle obtient en gain militaire, politique, ou territoriaux avec tout çà. Vous ne comparez pas de pommes avec des oranges. C’est sur c’est super d’avoir des avions furtifs. Sauf que des camions à bombes de 20 ans d’ages si ils vous gagnent votre bataille c’est bien aussi. C’était le coup de Reagan, la course au high tech super élaboré. En face ils ont compris. Mike Tyson vous le défiez pas a la boxe. Vous développez d’autres compétences
    Les viet-namiens en 70 en terme de rapport de force sur papier partaient vachement perdant. Sauf que…

    L’enrolement muzz avait quand même l’avantage de 1/ les reperer 2/ « en perdre » 3/d’en corriger. Manifestement la fin du service n’a pas empecher le développement de compétence. Il n’y a que le non muzz’ visiblement qui souffre du manque.

  12. Robert,

    L’armée de conscription a été liquidée par Mitterrand quand il a refusé d’envoyer des appelés dans le Golfe en 1990/1991 en ne voulant pas assumer le coût politique des pertes d’appelés qui pourraient survenir. Et pourtant des sections complètes de VSL bien encadrés étaient prêtes à partir, en particulier dans les unités d’appui, qui peu professionnalisées à l’époque ont fait défaut. La division Daguet a ainsi du être renforcée par de l’artillerie américaine.
    Les différences de résultats entre appelés / engagés ne tiennent pas à cette différence de statut : elles tiennent à ce que leurs chefs veulent obtenir, et donc pour rejoindre PhD, in fine à ce que le pouvoir politique décide pour son armée (quels scénarios d’emploi, quels moyens mis en face)
    A la base la pâte humaine est la même entre un conscrit et un engagé : j’ai commandé les deux, je peux vous garantir cette assertion. Après interviennent les fameuses « forces morales » (relisez Napoléon) et la motivation que le chef au contact est capable d’insuffler.
    Comme le pouvoir politique n’a pas voulu employer les appelés, forcément le rapport coûts / services rendus a explosé.
    Ensuite, le service militaire permet d’établir la subtile distinction que font les Suisses entre citoyen et simple contribuable. C’est aussi à mon avis un des facteurs qui a fait pencher en faveur de la « suspension de la forme militaire et obligatoire du Service National ». Des citoyens qui savent tirer au fusil, quand c’est des JFOM, on peut trouver ça délicat à gérer. S’il s’agissait de contribuables en colère, comme autour d’un portique éco-taxe, et qu’ils se rappellent les bases du combat d’infanterie et retrouvent la cohésion apprise au temps de leur service, les gendarmes mobiles en face vont trouver ça beaucoup moins drôle. Le préfet et le ministre eux non plus.
    Malheureusement maintenant, les bases du combat d’infanterie ne sont plus connues des moins de 40 ans.

    • Si la suppression du service militaire réduit le pouvoir de nuisance des manifestants gauchistes, c’est une excellente chose.

      Maintenant, votre fantasme néo-marxiste ne tient pas debout : il n’y a plus de service militaire, mais il y a toujours des bandits gauchistes qui démontent des portiques éco-taxe. C’est toujours la même fable stupide : le gouvernement n’a pas abîmé l’école pour ne pas avoir des ouvriers communistes en face de lui, il n’a pas supprimé le service militaire pour ne pas avoir de révolutionnaires marxistes en face de lui.

      Ni l’école ni le service militaire ne servent à faire la « révolution » et à instaurer le communisme.

      L’armée suisse est une armée de milice (sauf pour les officiers supérieurs… il serait bon de ne pas les oublie, ceux-là !), mais les Suisses ne démontent jamais leurs portiques éco-taxe ou l’équivalent.

      L’armée américaine est une armée professionnelle, mais les Américains ont des armes chez eux, savent s’en servir et les utilisent pour se défendre contre les malfaiteurs.

      • Mais de quel fantasme néo-marxiste parlez-vous?!?
        Relisez ce que j’écris : je dis juste que des manifestants ayant des souvenirs de service militaire sont bien plus compliqués à manoeuvrer que des ignares en la matière. Avantage rarement explicité que les oligarques qui nous gouvernent ont pu trouver à la suspension du service militaire.

  13. « Mais de quel fantasme néo-marxiste parlez-vous?!? »

    Faut tout vous expliquer…
    Vous n’êtes pas d’accord en tout point avec Marchenoir ? vous êtes donc un néomarxiste.
    Si vous continuez, vous serez vite un antisémite.
    Si vous êtes un militaire, n’oubliez pas que vous êtes aux ordres de Marchenoir (oui, oui, il l’a dit, mais personne ne semble l’avoir remarqué).
    Et Poutine est un communiste, mais heureusement l’Amérique défend le monde libre.
    C’est quand même simple, le Marchenoir.

    Moi, ce que je ne comprends pas, c’est qu’il y ait encore des gens pour discuter avec lui.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s