Le travail des ténèbres

Apparemment en Allemagne on dit que toutes les grandes choses commencent par des ombres.

Je dois avouer que ce genre de pensées me met toujours du baume au cœur car rien de grand, que ce soit l’écriture d’un livre, la révolution, fonder une famille ou tout ce qui vous réchauffe le bas ventre les soirs de solitude mélancolique, ne se fait d’un seul bloc ou d’un seul coup.

C’est notre grande faiblesse de croire que nous pouvons renverser la table du jour au lendemain. Vu tout ce qui est posé dessus il va nous falloir faire pas mal de muscu afin de réussir à la faire bouger en encore plus pour réussir à la renverser pour de bon.

C’est pour cette raison qu’il ne sert à rien de se décourager. Il faut au contraire prendre exemple sur ceux qui s’exercent depuis des années et arrêter de croire que le salut pourra venir de qui que ce soit d’autre que de nous. Les méchants politiciens, les vils journalistes, les hideux profs, les monstrueux fonctionnaires n’ont de pouvoir que parce que nous acceptons leur autorité.

Rien que pour ça mon année au contact de mes amis de Casapound m’a appris énormément. De l’ombre projetée d’une bouteille une nuit dans un bar ils ont construit une communauté avec tous les devoirs impliqués dans le fait d’être autorisé à en faire partie. Rester derrière un ordinateur en attendant l’avènement de nos idées ou du moins d’un monde un peu moins inepte et répugnant a pour seul effet d’user nos écrans et éventuellement nos claviers pour les moins feignants. C’est pour cela qu’il faut sortir et vivre. Mais c’est tout à fait insuffisant si nous ne trouvons pas en nous la force d’ostraciser ceux qui n’ont rien à voir avec nous mais que nous tolérons parce qu’ils ne sont pas nos adversaires directs.

Notre premier rôle doit être de trier le bon grain de l’ivraie. Le reste suivra. Donc graissons nos catapultes et dressons les koalas à reconnaitre ceux que nous voulons à nos côtés.

Advertisements

10 réponses à “Le travail des ténèbres

  1. Je me suis dit notre Amiral a fini la lecture Malleus Maleficarum , ben je m’a gouré!

  2. Et on commence par quoi, cher Amiral ?

  3. Vous savez que j’aime bien les blagounettes, et bien, en voici une : http://www.lopinion.fr/2-octobre-2014/frappes-en-syrie-pourquoi-l-elysee-hesite-16974
    Elle est bien bonne hein ?

    • Les djihadistes « frankaouis » servent donc de boucliers humains à tous les autres.
      C’est très bien.

      • Présiflan  » – on va pas fracasser des électeurs avec une probabilités de 93 %, non? »
        moi « – si, et plutôt deux fois qu’une
        – euh ah non non non, ils sont franècommevouzémoi
        – comme toi peut-être gros tas, mais il sont surtout de papier. Donc feu.

  4. franCècommevouzémoi après correction

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s