Je préfère vous balancer à la mer

Qu’y a-t-il de plus objectivement déprimant, qui donne plus singulièrement l’envie d’éplucher des chatons hyper mignons puis de les enfiler comme des moufles avant de taper des billets rageurs et vengeurs que les imbéciles qui s’échinent à nous expliquer que si on est dans la merde cédelafote des socialistes qui nous ont mis en dictature toussa.

Socialiste par-ci, socialiste par-là et blablablablabla, comme si la droite étatiste n’avait pas été au pouvoir pendant, attention calcul puissant : de 58 à 81, puis de 86 à 88, puis de 93 à 95, puis de 2002 à 2012 ce qui nous fait… 37 piges sur 56. La droite a été au pouvoir presque le double du temps de la gauche. Pendant ce temps nos libertés n’ont cessé de diminuer, la dette d’exploser et ainsi de suite.

Pourtant il reste des types capables de nous écrire leur admiration pour Pécresse ou pour Sarkozy qui sont si épatant qu’on a l’œil de bronze qui se met à téter comme un koala nouveau-né dès qu’ils entrent dans une pièce. Moi je vous le dis, le seul truc pire qu’un blog de gauche, c’est un blog de droite.

Franchement, quitte à se taper des étatistes, je préfère encore qu’au moins ce soient de vrais fascistes. Au moins ils ont une ligne claire et cohérente et ils ne racontent pas de carabistouilles sur leur véritable dessein.

Plus ça va, et plus je trouve vain d’essayer de discuter avec les gens qui me croient de leur bord, auquel pourtant j’appartiens naturellement. Ca rend con et aigri de se rendre compte que sous le prétexte supposé qu’on prendrait le même bout de papier à déposer dans l’urne ou parc e qu’on aime bien écouter Zemmour on serait pareil. Donc je préfère si possible ne plus leur adresser la parole. Ils sont trop proches pour réussir à les convaincre et trop loin pour qu’il sorte quoi que ce soit d’intéressants de nos échanges.

Au moins, avec les copains de Casapound, les débats avaient du fond (de bouteilles souvent mais pas que), avec les cocos on peut vraiment s’énerver, enfin on est vivant quoi. Alors qu’avec les gens de l’UMP on se croirait dans un épisode de the walking dead teinté de Santa Barbara.

Sans débat, le cerveau s’enkyste dans un pus mortel, je vous le laisse.

Publicités

25 réponses à “Je préfère vous balancer à la mer

  1. La droite étatiste est socialiste donc finalement, ce sont bien les socialiste (dedrouates et degôches) qui sont responsables.

    Pour le reste vous savez que je vous approuve mille fois.

    • Mais arrêtez avec les socialistes! Il est où Jaurès? Aujourd’hui on a de l’étatiste mou de tous les côté et à tous les étages. Ils ne sont ni socialiste, ni libéraux. Ils sont mondialistes et administrateurs du déclin. Des serpillières sans idéologie.

  2. A reblogué ceci sur No One Is Innocent…et a ajouté:
    Je n’aurais pu dire mieux !

  3. Socialistes pour la redistribution des allocations pour masquer la misère grandissante, les impôts, libéraux pour l’Euro et les travailleurs détachés, mondialistes enfin pour les ateliers en Chine et le marché un peu partout.
    Gauche et droite ont toujours été d’accord pour ce projet.

  4. Je ne saurais approuver vos sympathies fascistes, tant j’ai horreur de tout mouvement de masse et rétif à toute forme d’embrigadement. Cela dit, je partage votre opinion concernant droite et gauche de gouvernement.

  5. Une querelle de mots comme la France les aime tant.

    Il faudrait commencer par faire la distinction entre partis de se revendiquant de la droite ou ordinairement classés à droite, et idéologie de droite, valeurs de droite. Ce sont deux choses différentes.

    D’autre part, ce qui me frappe toujours dans ce marronier de la blogosphère (de droite…), ce sont les oeillères sur la Frônce. On nous parle toujours de Sarkozy, de Chirac… La Frônce n’est pas le monde. Y’a des trucs autour.

    Si on veut discuter sur le thème : y a-t-il quelque chose qui s’appelle le socialisme oui ou non, est-ce nocif oui ou non, y a-t-il quelque chose, dans les idées politiques, qui s’appelle la droite et la gauche oui ou non, il faut considérer cette question dans le monde entier et à travers toute l’histoire (ou du moins pas seulement les trente dernières années).

    • Bon point Bob, cependant je ne voulais pas tellement me lancer dans une querelle de mots. Le sens de mon billet était plus de dire que tout me pousse à faire partie d’une famille politique dans laquelle je ne me reconnais pas.

    • Restons simple. La simple définition de ce qui est socialiste ou pas nous entrainerais dans des discussions interminables (voir mon commentaire plus haut et la réponse de l’Amiral).

      Les faits : En France, ceux qui se revendiquent du socialisme et ceux qui se revendiquent « de la droite » mènent exactement la même politique, depuis au moins 40 ans, à base d’étatisme, de capitalisme de connivence et de social-démocratie molle, sans saveur, sans conviction et sans projet au delà des prochaines élections.

      La droite française et la gauche française c’est, à epsilon prêt, la même chose et je suis d’accord avec l’Amiral quand il dit qu’accuser les socialistes et factuellement ridicule. On peut éventuellement accuser le socialisme mais comme les socialistes ont mené et mènent la même politique que ceux qui ne se disent pas socialistes…

      Le plus ridicule et le plus pathétique étant ceux qui critiquent et attaquent Hollande et sa clique mais qui se pâment d’admiration devant Juppé, Le Maire ou Sarkozy.

      C’est en lisant ces gens là que je regrette vraiment le suffrage universel.

  6. La « droite » française dans toute sa splendeur :

    Une fois qu’on a vu ça, si on continue à voter UMP, je pense que cela relève du psychiatrique.

    Ou du gâtisme.

  7. Ouf ! On l’a échappé belle ! Les immigrés vont pouvoir continuer à faire des mômes !

  8. Je précise que le fameux débat « la distinction gauche-droite existe-t-elle encore ? » est légitime à mes yeux. (Ma réponse est oui, mais c’est une autre question.)

  9. Mais entre un Taylor qui a débuté contremaître pour finir patron d’un groupe industriel mondial,et un Montebourg qui a tété de l’argent public depuis ses études supérieures(çà plus le pitit héritage de ses petits bourgeois de parents,qui est de droite,qui est de gauche?
    HS:pour ceux qui crachent sur la mondialisation:le commerce crée de la valeur,gêner ou empêcher le commerce,c’est appauvrir la population.

    • Il me semble que ce qui a ruiné notre pays (entre autre) est le consumérisme effréné induisant un laxisme culturel et individuel (par le remplacement des valeurs traditionnelles par celle abstraite et bien plus simple qu’est l’argent), donc l’horizon de la richesse n’a aucun intérêt (et n’est pas même nécessaire) en soi et en notre temps.
      De plus la mondialisation à cause de son consubstantiel libre-échange mondial des produits amène automatiquement à une corruption violente et vulgaire de la culture achetant les marchandises par celles qui vendent (voir le massacre de l’art culinaire français populaire, de la musique, de littérature, de tous les arts en fait), et dans une logique libérale actuelle la France ne peut que acheter des biens, en produire étant trop peu rentable (vous vous y connaissez sans doute bien mieux que moi en Œconomie et phynances).
      Enfin mettre tout cela sur le dos de la mondialisation serait bien trop simpliste, je m’en excuse et nuance mes propos en admettant que c’est au moins autant la « faute » de nos gouvernements successifs.

      • Robert Marchenoir

        Il me semble que ce qui a ruiné notre pays […] est le consumérisme effréné… [remplaçant] les valeurs traditionnelles par […] l’argent, donc l’horizon de la richesse n’a aucun intérêt.

        Vous êtes sûr de ne pas voir la contradiction inhérente à vos propos ?

        Et d’ailleurs, où voyez-vous du « consumérisme effréné » ?

        Tous les économistes, en ce moment, qu’ils soient de droite ou de gauche, libéraux ou étatistes, européistes ou souverainistes, disent que la France est au bord de la déflation, que les entreprises n’investissent plus, que les consommateurs n’achètent plus, que personne n’a confiance en l’avenir, et vous vous voyez du « consumérisme effréné » ?

      • Encore un qui pense que la France, le pays développé le plus étatiste et le plus socialo-communiste du monde, est un pays libéral…

  10. Mais bien entendu,mondialisation dans le sens de libre-échange ne veut pas dire laisser s’installer tous ceux qui le veulent dans notre pays(distinction qui semble échapper aux libéraux de Contrepoint).

    • Contrepoints est avant tout un machin d’information libertarien, rattaché au forum « Libéraux.org » où les libertarés peuvent s’ébrouer en toute liberté. Pour avoir une idée du sida mental qui infecte leur esprit, il suffit de se brancher sur un fil où il est question d’avortement où le fœtus est considéré comme un parasite dont on peut se débarrasser, puisqu’on est propriétaire de son corps. Ce qui prouve au passage qu’ils n’ont rien pigé à Rothbard, leur maître vénéré, mais bon, cela n’a rien d’étonnant puisque ce qui les sépare des trotsko ou des maos n’a guère plus d’épaisseur qu’une feuille de papier à rouler.

  11. Vivant avec les cocos , moi je veux bien mais les goulags, pol-pot, les camps de Mao disent le contraire

  12. Comparez la consommation moyenne d’un Français entre notre temps et il y a 60 ans, consommation non en valeur relative telle que l’argent demandé mais en ratio énergie nécessaire/durée de vie de l’objet et vous comprendrez (je l’espère, je me sais peu clair) quel sens je donne au terme « consumérisme effréné ».
    La différence est abyssale, et ce dans tous les domaines du marché.

    Et je dis que le système économique français est libéral, pas « ultra-libéral », on ne peut nier que la France a un oppressant carcan administratif, et en même temps culturellement (pas la « Culture » au sens du ministère) on accepte énormément les échanges.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s