C’est ça l’odeur du racisme?

Essayons d’alléger l’ambiance ici, et pour cela quoi de mieux qu’une petite anecdote qui sent la vraie vie véritable ?

Donc l’autre jour j’ai failli tenter une opération très rare qui consiste à replacer un homme d’une cinquantaine d’années dans l’utérus de sa mère. Un accouchement inversé quoi.

Pas mal non ?

Alors oui ça demande un peu de contexte. Disons que dans mon immeuble il y a encore une gardienne, que la dite gardienne semble vivre dans sa loge avec son fils et à vue de nez un chenil bien rempli. Les ignobles odeurs de clebs empuantissent non seulement l’entrée mais aussi toute la cage d’escalier.

Donc en rentrant chez moi, avec le Petit Mousse, j’avais quelque chose à demander à la gardienne, qui a 82 ans et ne garde plus rien depuis bien longtemps. Je toque donc à sa porte, qu’elle finit par m’ouvrir après moult aboiements de corniauds puants. A ce stade, il faut préciser que cette femme à dans les 508 ans, qu’elle est de nationalité a priori turco-portugo-hongroise et qu’elle parle un français des plus approximatifs. Je lui pose donc ma question, elle m’envoie chier comme une merde. Je lui signifie donc mon mécontentement avec tout le tact dont je suis capable. Sur ce, son fils sort et s’ajoute à la puanteur ambiante une vile odeur de mauvaise vinasse. Le ton commence à monter et j’en arrive à leur dire que non seulement elle ne sert à rien mais qu’en plus les relents sortant de son trou sont une infection.

Cela n’a pas plu au fils.

Je lui ai donc fait remarquer qu’il ferait bien d’aller se mettre de l’eau fraiche sur le visage et d’aller cuver son vin sur sa paillasse. Ca l’a définitivement fait monter sur son petit poney. Et il a commencé à me toucher ! C’est donc avec une grimace de profond dégout que je lui ai déconseillé de continuer. Le ton est encore monté de quelques degrés et le Petit Mousse s’est mis à leur expliqué que ça allait vraiment mal finir s’ils continuaient comme ça.

La mère essayait désespérément de faire rentrer son rejeton dans leur bauge pendant que celui-ci me menaçait physiquement. Mais il est revenu à la raison, et c’est là que je voulais en venir, la modernité a allumé une petite lumière dans les ténèbres de son cerveau alcoolisé et il a abattu ce qu’il pensait sans doute être un atout maître : le racisme !

En effet, il s’est mis a éructé que si je parlais de leur odeur c’est parce que je suis rien qu’un ouaciss’ ! Et qu’il allait d’ailleurs porter plainte pour ouacisme ! Et que j’allais avoir des problèmes !

Voilà donc où nous en sommes. Le pochetron le plus pourri et répugnant pense qu’il a le droit d’emmerder le monde au nom de la religion antiouaciss’ et du vivrensemb’. Je lui ai bien entendu dit qu’il pouvait se coller ses menaces au cul et aller faire l’avion sur le boulevard et la gardienne m’a demandé de rentrer chez moi pendant qu’elle essayait de le calmer.

Bref, mon installation toute récente pourrait s’avérer assez amusante dans les semaines à venir. Je vous tiendrai au courant.

Publicités

54 réponses à “C’est ça l’odeur du racisme?

  1. J’ai hâte que vous m’invitiez à diner !!!

  2. Dès le deuxième paragraphe, j’ai commencé à rire. Plié en quatre, je ne suis toujours pas parvenu à la fin de l’article ! L’après-midi commence bien.

  3. Le bruit (les chiens) et l’odeur. En fait, vous êtes un chiraquien !

  4. Merci pour cette bonne tranche de rire en cet après-midi morose !
    Je m’y voyais !
    La religion antiouaciss’ est de même nature que celle des droits. Aujourd’hui, le moindre roquet peut la ramener sachant qu’il ne pourra de faire rosser comme il se doit, il est protégé par une notion admirable qui a été dévoyée, celle de la protection du plus faible.
    Le moindre crétin se croit l’héritier de Vauban ou St-Louis sous prétexte de la richesse des différences et de la fierté d’être soi….
    En tous les cas, vivement les prochains épisodes !!!….

  5. Il faut se méfier de la perspicacité turco-portugo-hongroise, les gens qui bénéficient de ce métissage ont un don pour découvrir le raciste. Et moi qui venait visiter ce blog en toute innocence…

  6. Il est bien normal que cette dame se dote d’un chien, si elle veut se protéger des importuns qui l’agressent pour se plaindre des odeurs de chien.

  7. Votre nouvelle bannière (que j’espère provisoire) est euh….Je ne veux pas me faire accuser de wacisme anti-vieux.

  8. Voyons, voyons, qu’aurait fait Depardieu à votre place?
    Ah oui, je crois que j’en ai une petite idée.

  9. Soit vous êtes en HLM, et je vous plains; soit vous êtes en copropriété, et je vous plains – vous et les copropriétaires.
    Chienne de vie…
    SebVer

  10. Selon un site officiel russe rendant compte du dernier discours de Poutine :

    La Russie a toujours respecté la souveraineté de l’Ukraine, et le fera toujours, a rappelé le président [Poutine].

    http://fr.rbth.com/ps/2014/12/04/vladimir_poutine_sadresse_au_parlement_synthese_31841.html

    Qu’est-ce que vous voulez faire avec un menteur pareil, qui prétend respecter la souveraineté de l’Ukraine au moment même où il en annexe une partie et occupe la seconde ?

    Je suis sûr qui si rien de tout cela [le changement de régime à Kiev] n‘était arrivé, ils [les Etats-Unis et leurs alliés] auraient inventé autre chose pour freiner les opportunités croissantes de la Russie et pour servir leurs propres intérêts.’‘

    http://fr.euronews.com/2014/12/04/poutine-les-occidentaux-ont-utilise-l-ukraine-comme-pretexte-pour-freiner-la-/

    Le paranoïaque complet, qui réinvente l’histoire et s’appuie sur des événements n’existant que dans son imagination, pour justifier une politique impérialiste d’agression militaire.

    Comme dit Merkel, « Poutine a perdu tout contact avec la réalité, il vit dans un autre monde ».

    • Tiens encore un pavé sur la Russie sous un article qui n’a aucun rapport.

      Mais sinon tout va bien, vous êtes pas obsessionnel du tout hein.

      Vous avez le droit d’ouvrir un blog sinon Robert pour parler de la Russie et du communisme.

      • Robert Marchenoir

        Ah, voilà encore le petit flic de la réacosphère — un emploi auquel on se bouscule. Non, en effet, ça n’a aucun rapport, Buck. Et donc ? Ca vous défrise ? C’est tout le charme de la conversation, de passer du coq à l’âne. La conversation, Buck : un art bien français, vous qui vous prétendez le gardien de l’identité française… un art qui n’a jamais prévu le poste de commissaire du peuple à la chasse du hors sujet, Buck…

        Et puis ça me paraît important, un nouveau mensonge de Poutine. Et personne n’en a parlé. Ca ne vous intéresse pas ? C’est pas grave, il y en a d’autres que ça peut intéresser. Le monde ne tourne pas autour de votre nombril, mon petit père. Je n’écris pas pour monsieur Danny, figurez-vous. Ce n’est pas comme si tout ce que vous écrivez était fabuleusement intéressant ou extraordinairement original…

        Vous êtes pas obsessionnel du tout hein.

        Obsession = informations qui dérangent mon idéologie, mais auxquelles je n’ai rien à opposer parce que je n’y connais rien ; opinion avec laquelle je ne suis pas d’accord, mais que je suis trop con ou trop paresseux pour tenter de réfuter honnêtement ; sujet que je prétends interdire, parce que je sais que ma position ne tient pas debout.

        Mais si vous avez quelque chose d’intéressant à dire sur le discours annuel de Poutine à la Douma, n’hésitez pas, hein… nous sommes anxieux de connaître votre avis.

        Vous avez le droit d’ouvrir un blog sinon Robert pour parler de la Russie et du communisme.

        Vous êtes vraiment trop bon, Monseigneur. Je ne sais comment vous remercier de votre autorisation. Rappelez-moi de solliciter votre permission lorsque j’aurai quelque chose à dire. Distrait comme je suis, je risquerais d’oublier.

    • Marchenoir, c’est Dark Vador.

    • « La Russie a toujours respecté la souveraineté de l’Ukraine, et le fera toujours, a rappelé le président [Poutine]. »
      C’est un pince sans rire.

  11. T’es drôle Woland, tu nous fais glousser. Si, en plus de ça, tu as une gueule d’ange type yeux fins qui tombent légèrement à l’extérieur, cheveux châtains clair ondulés et écharpe a carreaux posée sur un costume bleu classique, bref un look de garçon qui dit bonjour à la dame, alors c’est encore plus marrant, parce que ça signifie que le camps des saints peut compter un animal de plus. « Ne nous suicidons pas tout de suite, il reste des gens a décevoir. » Cioran

  12. Fallait pas oublier les étrennes l’an dernier.

  13. The ubiquitous sub-mediocrity of modern highbrow, high status, elite culture

    http://charltonteaching.blogspot.fr/2014/12/the-ubiquitous-sub-mediocrity-of-modern.html

  14. Florian Philippot, vice-président du Front national, prétend qu’emprunter à une banque russe, c’est pareil qu’emprunter à une banque américaine ou à une banque suisse.

    Faux, dit le journal russe Kommersant, selon lequel cette opération n’aurait pas pu se réaliser sans l’aval des autorités russes.

    http://www.rfi.fr/europe/20141124-presse-russe-commente-emprunt-accorde-front-national-marine-le-pen/

  15. Il vous a accusé de racisme parce qu’il s’est senti légitimé à le faire.
    Pourquoi et comment ? non pas parce que vous seriez raciste, puisqu’il n’en sait rien. Il s’est basé sur un trait distinctif perçu d’emblée : vous devez avoir un faciès « français ».
    « Antiracistes » n’est qu’un nom. Dans la mesure où, ciblant quelqu’un sur son appartenance, ils l’accusent de tous les maux, ils sont racistes.
    Même s’il ne l’a pas fait en conscience et a utilisé cette « parade » pour se défendre, cela prouve que le discours socialiste discriminant peut être utilisé sans scrupules comme une arme de purification ethnique.

  16. À mon avis, ces gens sont plutôt turcs car s’ils étaient portugais, ils auraient qu’à la fin du mois tombent les étrennes de Nöel, ou disons de fin d’année…

  17. Vous vous êtes mis dans de sales draps. Ce billet vous met dans d’encore plus sales draps (on les tordrait que la saleté s’en déverserait en trombes pire que les ruisselets démoniaquement enflés dans le Var et l’Hérault).
    Mais quoi, qu’est-ce qu’on y lit ?
    Incitation à la haine envers les animaux, déjà. On a quand même le droit de posséder ses animaux de compagnie. Allez habiter tout seul sur une île que même les cormorans évitent si vous ne supportez pas la fragrance du meilleur ami de l’homme et de la vieillarde.
    Discrimination envers un malade, ensuite. Oui, l’alcoolisme est une maladie, et vous stigmatisez d’une façon incroyable (qui s’apparente à l’incitation à la haine, en fait) un pauvre homme à qui la vie n’a pas fait que des cadeaux.
    Gérontophobie extrême, ensuite. Votre texte est clair, hélas, sans qu’on ait besoin de le paraphraser.
    Racisme, peut-être pas. Xénophobie, à l’évidence. C’est puni par le code. Par tous les codes. Par tout le monde. C’est très puni.
    Mauvais traitement envers mineur. Vous n’hésitez pas, en présence de votre frêle enfant, à agresser physiquement un malade sous prétexte que ses mouvements déséquilibrés ont produit un contact physique auquel tout votre être répugne (à tort, vous n’avez pas à être répugné, c’est injurieux). Ce petit garçon a d’ailleurs verbalisé son angoisse avec ses mots à lui « ça va mal se terminer ». Vous l’avez traumatisé. Ce père, qui doit incarner la gentillesse, l’amour, la douceur et la tendresse, se livre devant lui à des passages à l’acte sur des concitoyens de condition modeste ? Hélas, nous ne pouvons que vous conseiller d’emmener au plus vite cet enfant consulter, afin de nommer ce qui ne doit pas rester indicible, au risque de lui pourrir l’inconscient et de lui donner mal au ventre pendant des années.
    Je vous invite à faire contrition, et vite.
    Non mais….

    • Suzanne a raison. Loubianka, puis Makarov ou Tokarev.
      Vore compte est bon amiral.

      • Avec un Lüger ça aurait plus de classe, mais comme il semble que le pouvoir actuel affecte d’aimer le peuple, une arme populaire et démocratique sera malheureusement de rigueur.

  18. Vous êtes «  » sûr «  » qu’ils ne sont pas d’origine tchétchènes? Souvent, avoir un hobby commun aide à rapprocher les voisins…

  19. En tout cas, je m’élève, je m’insurge devant votre nouvelle bannière. Ces dames sont tout à fait respectables et d’aspect bien-de-chez-nous. Leur association subliminale (pas seulement) à ce billet est un scandaleux amalgame !

  20. ATTENTION ATTENTION ATTENTION

    Eloignez les enfants, les personnes sensibles, les mongaullo-souverainistes et les sympathisants du Front national !

    Il va être question, tadam, tadam… de la RUSSIE ! Et du bon Monsieur POUTINE, ce grand homme d’Etat que le monde entier nous envie — je veux dire leur envie –, et qui lui, au moins, s’occupe d’affamer son peuple — je veux dire défend les intérêts de son peuple !

    La maison décline toute responsabilité en cas de crise cardiaque ou de diarrhée purulente !

    Or donc, le grand président Hollande, n’écoutant que son courage, est allé parler au grand Vladimir Poutine à Moscou, ce que cette couille molle d’Obama n’ose même pas faire !

    Et le résultat a été… le dialogue ! Autrement dit… rien ! Poutine s’est foutu de la gueule de Hollande dans les grandes largeurs ! Jugez plutôt :

    – Poutine a dit que le cessez-le-feu en Ukraine devait être respecté. Sous-entendu : par Kiev. Or, la Russie n’a jamais respecté un seul de ses engagements de l’accord de Minsk, y compris le cessez-le-feu ! Les soldats ukrainiens passent leur temps à hurler contre leurs généraux, car ils ont ordre ne rien faire sauf s’ils se font tirer dessus !

    – Poutine a dit qu’il comptait bien qu’on lui livre les Mistral, et que sinon, la France raquerait ! Pendant ce temps, les médias de propagande du Kremlin publient de jolies petites infographies expliquant que si la France ne livre pas les Mistral, ça lui coûtera l’équivalent de 1 500 villas de front de mer sur la Côte d’Azur ! (Ils sont tellement cons qu’ils ne se rendent pas compte à quel point c’est incriminant pour le régime, dont les chefs collectionnent les villas sur la Côte d’Azur, à Courchevel et à Londres…)

    http://sputniknews.com/europe/20141206/1015572071.html

    http://usun.state.gov/briefing/statements/233979.htm

    Bref, Hollande s’est fait niquer dans les grandes largeurs. Non seulement il n’a absolument rien obtenu de Poutine, mais celui-ci continue à mentir de plus belle. Si on cherche un « véritable homme d’Etat », on le trouvera plutôt chez le président lituanien, qui déclare : il faut cesser de rencontrer Poutine et de lui parler. Cela ne fait que lui donner du crédit, et il ne donne rien en échange.

    http://windowoneurasia2.blogspot.fr/2014/12/window-on-eurasia-no-need-for-western.html

    Et pendant ce temps, le vice-gouverneur de Novosibirsk affirme que les Russes devraient arrêter de se plaindre face à la flambée des prix des produits alimentaires. Ils n’ont qu’à bouffer des harengs et des patates, dit-il, et d’ailleurs, c’est pas plus mal si on trouve les mêmes produits dans le frigo de tout le monde : les gens devraient se contenter de vivre selon leurs moyens, et se préoccuper plutôt d’être de bons citoyens respectueux de l’ordre public, car c’est sur ce genre de valeurs traditionnelles que sont basées « notre force et notre spiritualité ».

    http://windowoneurasia2.blogspot.fr/2014/12/window-on-eurasia-let-russians-eat.html

    Ce côté Marie-Antoinette des steppes a tout pour plaire à nos « anti-consuméristes » locaux. Enfin quelqu’un qui explique les bons côtés du communisme, et qui détourne un vain peuple de « l’hédonisme » dû à des mets trop raffinés, un nombre excessif de marques de yaourt dans les supermarchés, etc.

    Bon, évidemment, les anti-libéraux franchouilles, eux, tiennent à leur « bonne bouffe ». Ils veulent à la fois le communisme et le foie gras (et pas hongrois, le foie gras, s’il vous plaît…), l’anti-consumérisme et le camembert au lait cru moulé à la louche, l’égalitarisme (pour les autres) et le pouvoir d’achat (pour eux). Le premier politicien qui leur dirait qu’ils n’ont qu’à bouffer des patates se ferait violemment rembarrer au nom de la lutte contre le capitalisme mondialisé (et atlantiste).

    Finalement, je me demande si Poutine n’a pas raison : il leur faudrait une bonne guerre…

    • Votre russophobie est délirante. Vous mériteriez de faire un petit séjour dans un camp sibérien, histoire de calmer votre aigreur.

      • Robert Marchenoir

        Hahaha, « russophobie »… pourquoi pas islamophobie, ou homophobie, tant que vous y êtes ? Mais allez-y, Sébastien, apprenez-nous la vraie vérité sur la Russie, vous qui n’être ni « russophobe » ni payé par la CIA… Parlez sans crainte, qu’est-ce qui vous retient ? Votre moment est arrivé. C’est pour vous le moment où jamais de rétablir les faits face au rouleau compresseur de la propagande fascisto-banderiste de Washington. Nous sommes suspendus à vos lèvres, Sébastien !

        En attendant que vous retrouviez le bon volume dans votre collection de la Bibliothèque Rose, voici, pour faire patienter nos lecteurs, l’avis d’une personnalité moscovite sur la situation du peuple russe :

        “My commentary on the situation is very simple. Everything is fucked,” said Anton Krasovsky, a former state television presenter who was chief of staff to oligarch Mikhail Prokhorov when he ran against Putin as a Kremlin-sanctioned pseudo-opposition candidate in 2012.

        Even though in 1998 millions lost their savings and the worry was not about the supply of sanctioned parmesan but of getting any food at all, Krasovsky claimed the psychological state of Muscovites was actually worse now than in any previous crisis, because there was more to lose. “In 1998 nobody lived well anyway. There was never this sense of hopelessness, when you understand that everything that was good has already passed and now there will only be shit. In past crises there was never this kind of feeling. You can’t get out of a crisis if there’s despondency, and then it was different, everyone was trying to pull themselves together. Now everything is just shit.

        http://www.theguardian.com/world/2014/dec/06/moscow-russia-economy-rouble-falls

        Ca ira, Sébastien ? Vous lisez l’anglais, ou il faut qu’on vous traduise ?

      • Anton Krasovsky (…) is a Russian political journalist, television personality and gay rights activist.

        http://en.wikipedia.org/wiki/Anton_Krasovsky

        On comprend qu’il n’aime pas Poutine. Mais il n’est pas très représentatif de l’opinion russe. Je rappelle que le maître du Kremlin a une cote de popularité qui avoisine les 80 %. De quoi faire envie à certains présidents.

      • Robert Marchenoir

        Sébastien, Sébastien… on ne vous demande pas de pinailler sur ce que j’écris, on vous demande de faire part à notre lectorat de votre immense connaissance de la situation du peuple russe…

        J’espère que vous n’allez pas chercher votre science sur Wikipedia ? C’est tout ce que vous connaissez de la Russie, Sébastien ? C’est tout ce que vous êtes capable de faire ? Mettre les noms des personnes que je cite dans le moteur de recherche de Wikipedia ?

        Vous n’êtes même pas capable de lire ce que j’écris ? La popularité de Poutine n’est pas de 80 %, Sébastien, elle est de 100 %. Le dernier sondage publié en Russie donne 100 % de popularité à Poutine. Je l’ai déjà dit ici même, mais vous n’en avez rien à foutre, des faits. Vous savez ce que ça veut dire, Sébastien ? Ca veut dire que les sondages de popularité de Poutine n’ont aucune valeur. Quand les autorités d’un pays osent publier un sondage qui donne 100 % de popularité au chef du pays, ça veut dire que ce pays est une dictature où sévit le culte de la personnalité. Vous comprenez, Sébastien ?

        Vous n’êtes même pas foutu de lire ce que je viens d’écrire. Krasovsky ne fait même pas partie de l’opposition. Il a dirigé la campagne d’un oligarque qui était un faux opposant, comme Poutine en a suscité d’innombrables pour les élections fédérales en Russie, et aussi pour la mascarade d’élection dans le Donbas. Donc il est un opposant, pour dire le moins, modéré, et il vient d’expliquer dans un café de Moscou, Sébastien, pas au siège de la CIA à Lengley, dans un café de Moscou au correspondant du Guardian, que la situation de la Russie est complètement foutue, que les Russes sont complètement niqués à cause de la chute du rouble et qu’ils sont dans la merde la plus noire.

        Il vient d’expliquer que c’est pire qu’en 1998, parce qu’en 1998 au moins les gens avaient de l’espoir, tandis que maintenant ils ont le sentiment que tout ne peut qu’aller en empirant.

        Quel rapport avec le fait qu’il défende les droits des homosexuels, qu’il soit pédé ou qu’il encule des ours blancs ?

        Vous avez lu l’article du Guardian ? Vous comprenez que la Russie ne produit presque rien, sauf du pétrole, mais qu’on ne peut pas bouffer du pétrole ? Vous avez compris que la Russie ne peut même pas produire des patates sans le concours des importations, parce que les semences sont importées, les pesticides sont importés, les matières premières pour les engrais sont importées, les machines agricoles sont importées ? Vous avez compris que le prix de tous ces trucs a doublé, parce que le rouble a chuté de 50 % par rapport au dollar ?

        Les réaco-machins en France peuvent toujours cracher sur les homosexuels, mais c’est pas ça qui va faire baisser le prix de la nourriture dans les supermarchés russes.

        Vous êtes capable de réfléchir deux secondes par vous-même, ou tout ce que vous êtes capable de faire c’est de répéter comme un abruti la propagande du Front national et de citer des pseudo-sondages dont vous avez vaguement entendu parler ?

      • Votre connaissance de la situation russe est proprement phénoménale, vous citez le journal The Guardian (un journal de gauche, bizarre de votre part) et une interview d’un journaliste russe, militant gay. C’est vachement objectif comme témoignage. Ce type est dans l’opposition, c’est clair.

        L’économie russe est dans la merde, le rouble se déprécie ? C’est vrai mais ce n’est pas entièrement la faute de Poutine. Ce n’est pas lui qui fait baisser le prix du baril de pétrole, par exemple. Apparemment, c’est l’intérêt des Américains, pour pénaliser la Russie, l’Iran, le Vénézuela. La guerre n’est pas seulement en Ukraine, elle est économique.

        Néanmoins, les Russes vivent mieux que du temps de Eltsine et ils ont retrouvé une fierté nationale. Il n’y a pas que l’économie. En outre, Poutine est réellement populaire, les cotes de popularité ne sont pas entièrement faussées. Sinon pourquoi les tee-shirts à son effigie s’arrachent comme des petits pains ? Vous croyez qu’en France les gens iraient se battre pour un tee-shirt à l’effigie de Hollande ?

        Le système russe est peut-être verrouillé mais pas plus qu’ailleurs. Ne croyez qu’en se débarrassant de Poutine, les Russes vivraient mieux. Certains peuples ont besoin d’autorité plus que d’autres.

      • Robert Marchenoir

        Sébastien,

        Vous confirmez votre ignorance complète de la Russie. Vous ne faites même pas semblant d’avoir étudié la question.

        Vous prétendez que les Russes vivent mieux que sous Eltsine. Bizarrement, le Russe que j’ai cité dit le contraire, mais ça toujours n’a pas l’air de vous impressionner. Lui est un responsable politique russe, il vit en Russie, vous vous êtes juste un anonyme sur le Web français, mais peu importe : c’est lui qui a tort.

        C’est vachement pratique, votre méthode de « pensée », dites-moi. Vous nous dites : Poutine est un brave homme, et lorsqu’on vous signale qu’un Russe éminent pense le contraire, vous rétorquez : ah, mais il fait partie de l’opposition, donc il ne faut pas tenir compte de son avis.

        Vous prétendez que les Russes soutiennent massivement Poutine (vos histoires de sondages), et lorsqu’on vous présente les arguments d’un Russe qui n’est pas dans ce cas, et qui dit même que les Russes sont en train de plonger dans le désespoir, cela ne vous amène pas à remettre en cause vos préjugés, et à vous dire que, peut-être, l’image idyllique de Poutine que certains nous présentent en France serait mensongère.

        Non, vous nous dites : il est dans l’opposition, donc ça compte pas, on parle de lui dans un journal de gauche, donc ça compte pas, et en plus il serait pas un peu pédé, par hasard ?

        Je ne sais pas quelle est votre définition du « bien vivre ». Se faire assassiner par la mafia sur ordre de Poutine, comme une trentaine de journalistes depuis qu’il est arrivé au pouvoir, c’est « mieux vivre que sous Eltsine » ? Un vice-amiral qui commande toute la flotte de sous-marins nucléaires du Pacifique, et qui ne gagne même pas assez d’argent pour avoir l’eau chaude chez lui, à qui sa solde ne suffit pas pour se nourrir, qui n’échappe à la famine que parce que des amis lui envoient des colis de nourriture et qu’il plante des patates dans son jardin, vous appelez ça « bien vivre » ?

        La baisse du prix du pétrole est un bonne chose pour la France, Sébastien. Vous pensez pouvoir vivre sans pétrole ? Alors félicitez-vous de cette baisse, au lieu de défendre une position contraire à nos intérêts à nous. Si Poutine avait vraiment été le fabuleux homme d’Etat qu’on nous présente, s’il avait vraiment eu à coeur les intérêts de son peuple, il aurait profité des années où le pétrole était cher pour développer le reste de l’économie russe, afin de réduire sa dépendance au pétrole. Il aurait bâti un Etat de droit et assuré la sécurité juridique à ses compatriotes. Il aurait cessé de violer le droit international, n’aurait pas subi les sanctions occidentales, et n’aurait pas provoqué la chute du rouble et donc une pauvreté fortement accrue pour son peuple, qui dépend des importations pour à peu près tout.

        Au lieu de ça, il a mis en place un système où les chefs mafieux volent littéralement de grandes entreprises, en les prenant d’assaut physiquement à l’aide de bandes armées. Mieux, on assiste à des cas où deux bandes rivales tentent de s’emparer simultanément de la même entreprise… chacune étant soutenue par des factions rivales de la police, aux ordres des bandits… le vainqueur étant le premier à faire boucler le conseil d’administration par des policiers munis de fusils… tandis que les deux clans présentent des jugements des tribunaux les déclarant tous deux propriétaires… jugements illégaux et achetés tous les deux… à des juges qui sont eux aussi aux ordres de la mafia… et bien entendu, tous ceux qui s’opposent aux mafieux (et même leurs associés fidèles) sont assassinés !

        Voilà ce que c’est que la Russie aujourd’hui, après quinze ans de pouvoir poutinien sans partage.

        Et maintenant, Poutine, après avoir acheté à peu près tout dans son pays, se met à acheter les partis politiques étrangers. Dont le Front national, qui n’est pas le premier.

        Quand les sondages vous disent que Yannick Noah est la personnalité préférée des Français, vous ne les croyez pas, mais lorsqu’ils vous disent que Poutine est massivement soutenu par son peuple, vous y croyez ? La propagande à outrance ajoutée aux menaces de mort mises à exécution, c’est très efficace pour faire changer les gens d’avis, savez-vous ?

        Il y a quelques jours, il y avait une émission de BFM sur la Russie, avec intervention d’experts et de témoins divers. On appelle au téléphone l’un des responsables français d’Auchan à Moscou — Auchan qui a de très gros intérêts en Russie, comme on sait. A un moment, le journaliste lui demande son avis sur la politique de Poutine. Gros blanc au bout du fil. Le type finit par sortir un truc du genre : vous savez, moi, la politique… je ne suis pas compétent. Nouveau blanc. Et puis : Poutine a redonné confiance a son peuple.

        Bonne réponse, Maurice. Une petite visite du FSB est vite arrivée… ou un contrôle fiscal suivi de mise en faillite… ou un magasin qui brûle inopinément… En fait, si le type d’Auchan s’était contenté de dire qu’il ne faisait pas de politique, au lieu d’ajouter le compliment obligatoire à l’égard de Poutine, il aurait eu toutes les chances de recevoir la visite de son correspondant du FSB, qui aurait commencé par exiger son dessous-de-table pour oublier ce manque flagrant de savoir-vivre.

        Voilà comment ça fonctionne, la Russie.

        Donc quand vous voyez une personnalité française nous jouer du violon russe, qu’il s’agisse d’un homme politique, d’un homme d’affaires voire d’un universitaire, commencez par vous demander s’il n’a pas des intérêts financiers en Russie. Ou s’il n’est pas tenu par Moscou d’une autre manière.

        Ce qui n’exclut nullement les convictions idéologiques des « idiots utiles », bien au contraire.

        Philippe de Villiers est un mètre-étalon en la matière. Il cumule la rancoeur, méthode de ciblage classique d’un service d’espionnage cherchant des agents à l’étranger (ambitions politiques jamais assouvies au soir de sa vie, scandale sexuel au sein de sa famille), la conviction idéologique (anti-américanisme et anti-libéralisme), les intérêts financiers (création d’une succursale du Puy-du-Fou en Crimée sous occupation illégale russe) et le chantage financier et familial (son fils est installé à Moscou, où il fait des affaires dans l’immobilier de luxe : donc Poutine peut faire sa fortune en appuyant sur un bouton, comme il peut faire sa ruine et l’envoyer en prison en appuyant sur le bouton situé juste à côté).

        Du coup, il met en danger la sûreté nationale de la France en vendant, pour ainsi dire, du beurre aux Allemands (en fait, c’est pire que ça), il insulte les familles des morts du Boeing de Malaysia Airlines et se vautre dans le déshonneur en assurant, à l’antenne de RMC, que l’avion ne peut pas avoir été abattu par les miliciens pro-russes ni par les Russes, parce que… parce que… (il cherche, il cherche…) « sinon, ça se saurait ».

        C’est pas beau à voir, un traître.

  21. Je suis d’accord avec Valls : il faut lutter contre l’antisémistisme.
    Mais j’aimerais bien savoir comment faire, avec quels moyens, et contre qui lutter …

  22. Lutter contre l’antisémitisme, d’accord !
    Mais faudrait pas nous rendre antisèm !
    Pas facile de lutter contre l’antisémitisme de gens qui savent qu’ils vont devoir payer 60 millions de dollars à des morts en camps de concentration réfugiés aux Etats.
    Parce qu’ils sont tous victimes, hein, ya peu de rescapés, on vous l’a dit.
    Et ils ont plein de descendants…
    Là, je crois qu’il faut qu’on arrête de se foutre de notre tête, à un moment.
    Je sais, je sais, c’est pas bien-pensant.

    • En l’occurrence, Carine, c’est le gouvernement français qui est un peu « juif ». C’est lui qui a cédé au chantage américain. L’indemnisation des déportés survivants était en balance avec un contrat de 3 milliards pour la SNCF, Alstom et Vinci (les usual suspects du capitalisme de connivence).

      Paris aurait certes pu dire : allez vous faire foutre, la Seconde guerre mondiale c’est terminé, le chantage à la Shoah ça commence à bien faire (position qui aurait eu ma préférence), mais Paris a « fait son juif » en constatant que 60 millions, c’était pas grand’chose par rapport à 3 milliards.

      Distribuons les blâmes à tout ceux qui les méritent, et n’oublions personne.

      Par ailleurs, je vous ferais remarquer que cet accord est conforme à la « jurisprudence Mistral » — enfin, à la position que le Front national et la réaco-zone auraient bien voulu voir adopter par la France : le pognon et les « emplois » plutôt que l’honneur.

      Je ne dis pas ça pour vous, puisque vous avez fini par voir la vérité concernant la Russie. M’enfin, reconnaissez qu’il y en a pas mal que cette incohérence ne dérange pas le moins du monde.

      http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2014/12/05/etats-unis-paris-va-indemniser-les-victimes-de-la-shoah-transportees-par-la-sncf_4535530_3222.html

      • Robert Marchenoir
        « Distribuons les blâmes à tout ceux qui les méritent, et n’oublions personne. »
        Je suis d’accord.
        En l’état actuel de la France et de ceux qui prétendent à la diriger, je ne vois personne qui aurait résisté aux ordres des Juifs US…
        Même pas celle pour qui je voterai néanmoins, faute d’autre chose de consistant. (rappel du texte du Cercle Non Conforme, même si les choses ont encore évolué depuis) :
        http://cerclenonconforme.hautetfort.com/archive/2014/11/16/le-front-national-entre-paradoxes-dilemmes-et-necessitees-po-5491293.html

        C’est dire le désespoir.

        « Je ne dis pas ça pour vous, puisque vous avez fini par voir la vérité concernant la Russie »
        Double « erreur », Robert.
        Je ne parle jamais en opposition à la « Russie », mais en opposition à Poutine, ce qui n’est pas la même chose.
        Ce sont des phrases comme celle-là qui permettent à la « dissidence-my-ass » de nous étiqueter « russophobes ».
        Or, je n’ai rien de russophobe, j’ai même une sacrée admiration pour le peuple russe qui a réussi à survivre à tous ceux qui ont tenté de l’enfouir sous des kilomètres de merde.
        Le boulot est presque terminé, remarquez. Faut voir les rues de Moscou et ses alcooliques… Comme les rues des villes américaines et leurs obèses… On est en train sciemment de détruire les peuples.
        Je ne sais pas si le peuple français résiste aussi bien à tous ses ennemis. Je ne le vois pas.

        Et je ne viens pas de « finir par voir la vérité », puisque m’a claqué au visage depuis Novembre 2013. Soit une année quand même à en dire ce que je pense.
        Evidemment, c’est peu à l’échelle géologique.
        En outre, je ne prétends pas à « la » vérité. C’est une vérité, la mienne. Plus le temps passe et plus je vois la multiplicité des entrées du cube.
        Je parle pour les gens de bonne foi, je ne parle pas des trolls poutineux payés par le Kremlin.
        Et si nous nous retrouvons sur le soutien aux nationalistes ukrainiens, je ne crois pas que ce soit pour les mêmes raisons, ni que nous parlions des mêmes.
        Je ne dis pas ça pour nous diviser, mais pour dire qu’il y a les libéraux au pouvoir à Kiev, et ceux qui continuent de mettre leur peau au bout de leurs idées, à Donetsk et ailleurs…

        Hier, j’ai regardé un excellent film sur les anciennes combattantes ukrainiennes engagées « russes » pendant la WW2.
        Elles sont dans un abandon et un état pitoyables.
        Ah pour avoir des médailles, elles ont des médailles !
        Mais elles n’arrivent pas à les manger. De toute façon, elles les conserveraient comme des reliques même si c’était comestible.
        Enfin bref…

        La guerre contre les peuples d’Europe n’est pas terminée, mais pas loin.
        Sont pas loin de s’effondrer.

        Et je ne vois aucun Godot arriver.

      • Les dirigeants de la Fwance sont aux ordres du Crif.
        Bien sûr que nous allons payer les rescapés (nombreux !) des fameux camps… et les descendants qu’ils n’ont pu avoir, etc… etc…
        C’est un peu comme les pensions des mecs de 150 ans en Algérie…

      • Robert Marchenoir

        N’enculez pas les mouches, Carine. « Russophobe » est une malhonnêteté intellectuelle, comme je viens de l’expliquer. C’est curieux qu’on puisse être russophobe ou islamophobe, mais pas américanophobe. Avez-vous jamais entendu quelqu’un accuser un autre d’être « américanophobe » ?
        Et pourtant, « l’américanophobie » est le réglage par défaut, en France.

        La Russie veut dire le pays des Russes, la Russie en tant que puissance, qu’institution, qu’armée, membre de l’ONU, etc.

        Moi aussi je défends le peuple russe. Mais il a aussi une responsabilité dans son sort, le peuple russe. Comme le peuple français. C’est le peuple russe qui manifeste sa nostalgie pour Staline. Personne ne le force. C’est le peuple français qui manifeste sa nostalgie pour de Gaulle, Napoléon, Marx et Robespierre (dont la biographie se vend très bien en ce moment). Personne ne le force.

        Le peuple russe, il refuse d’assumer ses responsabilités, et il est bien content de se dire que tout est la faute des Américains et des Européens, comme Poutine le lui répète. Comme vous-même, en France, nous expliquez que tout est la faute des Juifs et du libéralisme.

        J’espère bien que le gouvernement de Kiev défend le libéralisme. Comme les Ukrainiens. C’est pour ça qu’ils ont fait la révolution. Y compris les volontaires qui vont se battre dans l’est. Il y a sûrement quelques marginaux qui sont anti-libéraux, mais les Ukrainiens, dans leur grande majorité, on choisi le libéralisme : c’est à dire le respect de la loi, l’Etat de droit et la liberté. Et ceux qui menacent de s’en prendre à nouveau au gouvernement le font par libéralisme, parce qu’ils se plaignent que les réformes n’aillent pas assez vite, que la corruption demeure, et (probablement à tort) parce qu’ils estiment que Porochenko n’est pas assez agressif envers les Russes.

        C’est une chose de jouer les révolutionnaires de salon en France, c’en est une autre de faire face à une puissance nucléaire qui, effectivement, comme s’en est vanté Poutine le « pacifique », pourrait être à Kiev en deux jours (ou peu s’en faut). Avec une armée ukrainienne mal équipée, corrompue, bourrée d’espions, mal entraînée, etc. Et des Occidentaux qui, contrairement à la propagande russe, refusent de livrer jusqu’à un fusil.

    • @ Sebastien
      « Le système russe est peut-être verrouillé mais pas plus qu’ailleurs.  »

      Vous croyez vraiment ce que vous écrivez ou vous êtes juste complétement ignare ?

      De plus vous mettez en doute les propos d’un opposant Russe sous prétexte qu’il serait homosexuel et qu’il a été interviewé par un journal « de gauche » mais vous soutenez une chanteuse d’opéra Russe qui ressemble plus à une pute d’oligarque qu’à une cantatrice.

      Et sinon, la cohérence intellectuelle c’est pour quand ?

      Pour le reste du débat, Poutine est un président totalitaire qui dirige un pays dans lequel les droits les plus élémentaires sont bafoués. Des journalistes et des opposants au régime de Poutine sont emprisonnés ou assassinés (même en dehors de la Russie). L’administration de ce pays est totalement corrompue. La maffia y fait sa loi. Les gens crèvent de faim et l’économie s’effondre mais les socialistes-nationalistes du FN aiment Poutine parce qu’il a redonné une « fierté nationale ».

      La fierté nationale, l’alpha et l’oméga de tous les mongaullo-souverainistes de bac à sable.

      En ce qui me concerne, je préfère la liberté à une « fierté nationale » qui consiste à assassiner des gens en tirant sur un avion, à annexer un pays en violation de tous les conventions internationales sans compter tous les morts innocents de ce conflit.

      Poutine est l’ennemi de l’occident, il est l’ennemi de la liberté, il est l’ennemie de la démocratie, il est l’ami de la corruption et de la maffia c’est donc l’ennemi de la France et des Français.

      • Espèce d’inculte, ce n’est pas n’importe quelle cantatrice, il s’agit d’Anna Netrebko, une chanteuse de renommée mondiale. Elle a enregistré de nombreux disques pour les labels les plus prestigieux. Renseignez-vous avant de la traiter de tous les noms.

        Pour le reste, je persiste et je signe. Le témoignage de cet opposant ne vaut pas tripette, étant donné les engagements de ce militant. C’est comme demander à un militant d’Act Up ce qu’il pense de Sarkozy.

        Quant au vol MH 17, rien ne prouve qu’il s’agit d’un coup des Russes. Tout porte à croire que ce sont les Ukrainiens qui ont détruit cet avion.
        http://www.wikistrike.com/2014/11/crash-du-vol-mh-17-l-agence-reuters-apporte-de-nouveaux-elements-incriminant-kiev.html

        Vous soutenez un gouvernement terroriste.

      • Robert Marchenoir

        Pour le reste, je persiste et je signe. Le témoignage de cet opposant ne vaut pas tripette, étant donné les engagements de ce militant. C’est comme demander à un militant d’Act Up ce qu’il pense de Sarkozy.

        Donc, vous qui êtes, à l’évidence, un militant pro-Poutine, votre témoignage « ne vaut pas tripette », nous sommes bien d’accord ?

        Vous persistez dans quoi ? Dans la connerie ? La pensée magique ? Le tribalisme ? Le sectarisme ? L’esprit partisan ? La malhonnêteté ?

      • Je ne soutiens personne moi… Contrairement à vous.

        Elle est peut être une cantatrice de renommé de mondiale (encore que…) mais sur la photo elle ressemble à une pute.

        Je cite votre source d’information préféré, wikipedia : En 2006, elle émigre en Autriche et demande la citoyenneté autrichienne, qu’elle obtient dès la fin du mois de juillet. Au cours d’un entretien avec un journaliste de l’hebdomadaire Autriche, elle déclare vouloir habiter Vienne et Salzbourg. Cela n’est pas du tout apprécié par sa mère-patrie, qui lui fait les pires difficultés et vexations lors de ses démarches pour obtenir un visa (en tant que citoyenne russe à cette époque des faits) et honorer ses nombreux contrats à l’étranger.

        Je ne vois pas en quoi le commentaire de cette dame vaut plus que le commentaire d’un journaliste.

        « Le témoignage de cet opposant ne vaut pas tripette, étant donné les engagements de ce militant. »

        Donc aucun témoignage de militant ne vaut quelque chose ? Donc pour qu’un témoignage ait la moindre valeur il faut que ce soit celui d’une personne totalement neutre ? Donc votre commentaire ne vaut effectivement rien.

  23. Quant au vol MH 17, rien ne prouve qu’il s’agit d’un coup des Russes. Tout porte à croire que ce sont les Ukrainiens qui ont détruit cet avion.

    http://www.wikistrike.com/2014/11/crash-du-vol-mh-17-l-agence-reuters-apporte-de-nouveaux-elements-incriminant-kiev.html

    Vous soutenez un gouvernement terroriste. — Sébastien

    *****

    Hahaha, mais qu’il est con, à ce point-là c’est pas possible.

    La page Web à laquelle vous renvoyez est une page de désinformation écrite par les services secrets russes. La preuve :

    Elle prétend rendre compte d’un « reportage vidéo » diffusé par l’agence Reuters. Bizarrement, elle tartine longuement sur ce que serait le contenu de ce reportage, mais s’abstient soigneusement de donner le lien vers ce « reportage vidéo » qui permettrait au lecteur de se faire une opinion par lui-même.

    Déjà, à ce stade, on est sûr qu’il s’agit de mensonges publiés par les services russes. C’est une de leurs techniques favorites : faire référence à une source occidentale réputée (ou supposée) objective, mais quand on consulte la source en question, on constate qu’elle n’a absolument rien dit de ce que lui attribuent les propagandistes du Kremlin.

    Ici, c’est encore pire. Les trolls à Poutine se sont encore moins fatigués que d’habitude. On suit l’unique lien vers le prétendu média italien d’où vient l’information, et que voit-on ?

    L’article original en italien contenait une erreur. Il ne s’agit pas de l’agence Reuters mais de la chaîne Russia Today qui a fait ce reportage vidéo. Nous nous excusons auprès de nos lecteurs.

    Franchement, le niveau baisse. Même la propagande russe, c’était mieux avant. Du temps des communistes, un kaguébiste se serait retrouvé au Goulag pour un tel travail de cochon.

    Ah, esscusez-nous, c’était pas Reuters, c’était Russia Today ! Une « erreur » ! Prends-nous pour des cons, tiens ! Russia Today, l’une des multiples chaînes de télévision directement pilotées par Moscou, qui s’est spécialisée dans les mensonges les plus flagrants, les faux témoins et les informations totalement inventées !

    Mais le mal est fait. Il y a marqué « Wiki » au début du premier lien que vous donnez, donc ça donne une apparence de crédibilité (nulle en réalité, mais l’Occidental moderne n’est pas exigeant). Puis la prétendue page Wiki cite Reuters : ah, ça Reuters, c’est du lourd, de l’anglo-saxon, de l’ultra-libéral, donc c’est vrai. (Un jour, il faudra d’ailleurs nous expliquer comment il se fait que « l’ultra-libéralisme » et l’Anglo-Saxonie sont l’abomination de la désolation, mais que lorsqu’il s’agit de citer un parangon de crédibilité, le Kremlin nous sort une agence de presse anglo-saxonne et ultra-libérale, spécialisée dans la finance mondialisée.)

    Donc vous avez suffisamment d’abrutis qui vont citer le « lien » sur Internet, et pouf ! c’est parti, le buzz est lancé : « on sait bien que », « il y a Internet qui dit que », « il n’y a pas de fumée sans feu », « d’ailleurs Reuters l’a bien dit », etc.

    Sérieusement, Sébastien, je n’arrive pas à comprendre la part de la bêtise et de la malhonnnêteté dans votre cas.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s