Que faire d’un voisin gênant?

Non seulement Abdallah II de Jordanie a une femme ravissante à qui on pourrait très bien imaginer faire des choses que la morale réprouve mais que les reins réclament, un peu sales et pantelantes, mais en plus il sait encore réagir de la seule manière digne d’honorer la mort atroce d’un de ses soldats qui, accessoirement, ne s’est pas exactement roulé en boule alors que la mort arrivait. Il faut quand même rendre hommage aux gigantesques couilles velues comme des kiwis d’un type qui se tient bien droit et ferme alors qu’on lui a foutu le feu. Le Lieutenant Muath al-Kasasbeh est resté un homme jusqu’au bout face aux animaux barbus.

Le roi de Jordanie a donc décidé de se lancer à fond dans la guerre, la vraie, celle qui demande du courage et qui va entrainer des morts et des horreurs.

Quand on a pour voisins des tarés qui tabassent et crucifient leurs enfants, violents leurs femmes et jettent leurs pédés du haut de tours avant de les lapider pour le principe, on a le choix entre déménager, appeler les flics ou d’intervenir soi-même.

Déménager est le choix de nombreuses personnes qui finissent chez nous. C’est une attitude de lâche. Appeler les flics n’est plus une option vu qu’ils ne sont plus capables d’arrêter la moindre dispute conjugale et que les récentes restrictions budgétaires font qu’ils ne sont plus armés que de répliques d’armes en balsa. Par conséquent il faut intervenir soi-même, malgré les risques, défoncer sa porte, lui péter les dents avec un pic à glace, lui enfoncer la batte de baseball avec laquelle il nous menace dans le fion et lui expliquer que la prochaine on sera vraiment méchant.

C’est pour ça qu’Abdallah vaut mieux que Cameron, Merkel, Obama et Hollande centrifugés et concentrés en une seule pilule.

Gloire à lui au moins pour ça.

Advertisements

19 réponses à “Que faire d’un voisin gênant?

  1. P’têt qui s’trompe Abdallah. Si les autres ne bougent pas, c’est parce qu’ils ne le veulent pas. La preuve c’est que quand ils le veulent, ils bougent (cf. Ukraine où ils commencent à s’agiter sérieux).

  2. « Non seulement Abdallah II de Jordanie à une femme ravissante ».
    a une femme ravissante.

  3. A l’échelle française, il faut hélas si on intervient faire TO-TA-LE-MENT disparaître le dit voisin gênant, et se préparer des « dénégations plausibles » pour les questions que viendront nécessairement poser les forces dites « de l’ordre », mandatées par une magistrature inapte à assurer l’ordre public mais très très prompte à défendre son pré carré si le citoyen ordinaire a l’idée saugrenue de vouloir résoudre le problème à son niveau, car enfin merde l’état maman veille et te protège de tout, y compris de toi-même, pour la gloire du vivre-ensemble.
    Donc en France, AMHA, plus encore que dans le cas du prince Abdallah et de la Jordanie, il faut si l’on se décide à intervenir mettre toute sa force et sa malignité dans la balance. (ses couilles velues et de la taille d’un kiwi autrement dit)

  4. Faut dire que les Jordaniens, c’est un peu nos perfides voisins qui les ont éduqués à la guerre (cf la Légion arabe de « Glubb Pacha ».

    Alors forcément, les droits de l’homme et les valeurs de la république…

  5. Voilà ! Vous avez votre bon Musulman. Magnifique. Moi, j’en ai un aussi mais il est noir, boit autant de bière que moi et aime les femmes avec des très beaux culs. Bienvenue au club.

    • Les ennemis de nos ennemis semblent être nos amis.

      • Il faut pas oublier que les souverains hachémites savent fort bien administrer la punition quand c’est nécessaire. Les locustes palestiniens se souviennent du Septembre noir, et ils ont encore mal au cul. Ils ont voulu renverser la monarchie et prendre le pouvoir, sauf qu’ils avaient oublié qu’ils n’étaient que des palestiniens. Résultat pour leur pomme : 10.000 morts et 110.000 blessés, le tout assorti d’une reconduite musclée aux frontières du royaume.

        S.M. Abdallah est le digne fils de son père.

  6. Je suis complètement d’accord avec ce billet.
    Ne compter que sur soi-même (enfin, lui, il compte sur ses soldats et sur son peuple, ça m’étonnerait qu’il y aille en personne…)
    Après, faudrait savoir la genèse de l’histoire.

    • Pardon, mais il a reçu une formation de pilote à l’Académie militaire britannique de Sandhurst. Il a également commandé au sein des forces spéciales, une unité d’élite antiterroriste, avec le rang de général de division, de 1993 à sa désignation comme prince héritier le 25 janvier 1999. Je crois qu’on peut lui faire confiance.

      • http://www.vanityfair.fr/monde-de-vf/articles/le-roi-de-jordanie-cite-clint-eastwood-pour-venger-le-militaire-tue-par-daesh/23917

         » La Jordanie est encore sous le choc de l’assassinat barbare de l’un de ses militaires par l’État islamique, dans une vidéo datée du 3 janvier, mais révélée en début de semaine. Après avoir ordonné l’exécution de deux djihadistes en représaille, le roi Abdallah a exprimé sa rage en jurant que la mort du pilote Moaz al-Kassasbeh sera vengée… à la manière de Clint Eastwood.

        Le souverain a cité le cow boy, en une du Vanity Fair du mois de février, et une réplique du film Impitoyable. « Je ne vais pas seulement le tuer, je vais tuer sa femme, tous ses amis et brûler sa putain de maison », a repris Abdallah, avant de faire savoir au Congrès jordanien que son seul problème serait d’avoir assez d’essence et de balles : « Il nous a dit qu’il y aura des représailles comme jamais l’État islamique n’en a connues », a expliqué un parlementaire.

        Après la sordide vidéo du pilote brulé vif, la Jordanie a lancé des raids aériens et bénéficie de l’aide des États-Unis, financière notamment, en débloquant 1 milliard de dollars. « 

      • Je ne savais pas !
        Voyons ce qu’il va faire alors, avec notre bénédiction !

    • la citation exacte de « impitoyable est la suivante
      clint sous les traits de william muny est terré dans le saloon où il a descendu le proprio , le sheriff ( normal ,ce dernier a tabassé à mort son pote ned ) et quatre ou cinq pedzouilles qui tentaient de le coxer
      il pleut
      d’autres types sont dehors , sous la pluie , on n’y voit goute , c’est la nuit , les mecs sont vraiment pas rassurés
      muny crie « écoutez moi là dehors, je vais sortir…..si l’un de vous tente de m’en empêcher ou me tire dessus , je le tue ….je tue sa femme , je tue ses amis , je brûle sa maison »
      personne ne moufte , tu penses
      un vacher dit à l’adjoint du sheriff , rescapé à coté de lui « arrête le , toi »
      le mec lui rétorque « pourquoi moi  »
      « ben t’es adjoint »
      le mec balance son étoile « plus maintenant »
      muny sort
      il enfourche son bourrin
      il s’enfonce dans la nuit
      puis on l’entend encore
      « donnez une sépulture à mon ami…..
      et ne marquez plus vos putes »
      il disparaît

      un des films les plus extraordinaires qu’il m’ai été donné de voir
      du niveau cinématographique d’un belà tarr , pas moins

      pour en revenir à ‘bdallha de jordanie , son papoute avait collé une tournée aux palestoches , la gauche européenne ne l’avait pas encensé ….logique

  7. Certains ont des couilles velues comme des kiwis mais ici nous n’avons que des pleutres émasculés.

  8. Je suis plutôt d’accord sur l’efficacité de la méthode, mais vous entendez d’ici les cris d’orfraies si un pays européen ou les US faisaient la même chose?
    Une humanitaire américaine a été tuée par EI, et la réaction de BO a été de dire : « les responsables seront poursuivis et traduits en justice… ». C’est vrai que ça a tout de suite moins de gueule.

    • lorsque , deux ou trois ans avant , une vieille vronzaise , cancéreuse , qui avait choisit de vivre ses dernières années en somalie avait été enlevée par les pirates qui sévissent là bas , puis , faute de soins , déclarée morte , les hautes intelligences qui portent la voix de l’a-france avaient déclaré qu’il n’était nul besoin de monter une opé de retalliation pour coxer les nuisibles et leur faire payer leur forfait au motif que »ce groupe était proche de l’implosion »
      c’est pas un groupe qui avait tué cette malheureuse, bon gu de bon gu , c’était des hommes !
      renoncer d’emblée à les poursuivre pour , très éventuellement les coxer et ,sinon les juger , du moins les liquider , ça semble un peu fort de café quand même ! ( merde , quand même )
      au moins , les amerlots ont passé du temps , mais ils ont finit par pécho oussama et l’ont crevé dans le genre moindre des choses
      nous autres, braves cons hexagonaux , même pas ça !

  9. Je viens d’imaginer Hollande en treillis devant l’Assemblée en train de prononcer la même réplique… Non nous à la place on a eu « je suis Charlie », sûr que les terroristes se sont chiés dessus.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s