Ralentissement

Force est de constater que je ne blogue plus des masses en ce moment. Je pourrais toujours me réfugier derrière ma nouvelle vie qui me prend beaucoup de temps, le nouveau de boulot qui m’occupe pas mal, la dernière loi sécurité passée par notre cher gouvernement (mais vous ne me ferez pas dire « dictature socialiste » vue que d’une la droite était pour et que de deux, la droite dans spays n’a jamais particulièrement protégé quelle que liberté que ce soit).

Toutefois je suis bien obligé de constater que je suis lassé par l’outil, que j’ai l’impression d’avoir dit tout ce que j’avais à dire et qu’il est temps que des gens mieux informés et plus talentueux me remplace. Je constate aussi que la politique avec son cortège de salopards à qui on ne confierait pas les clefs d’une pissotière pour clodo et qui pourtant décide de nous voler et de nous enfermer, avec son effroyable prévisibilité et avec sa nullité crasse semble m’intéresser de moins en moins alors que c’était ma grande passion. Et puis il y a les militants, même ceux soit disant de mon camp que je ne me donnerais pas la peine de nommer, qui me fatiguent profondément et avec qui je ne veux strictement rien avoir à faire.

Je lis de moins en moins les journeaux et à peu près plus aucun blogs ce qui n’aident pas non plus à trouver des la motivation et de l’inspiration.

En ce moment je semble plutôt tourner ma colère vers la religion mais j’ai conscience de ne pas suffisamment maitriser le sujet pour pouvoir faire autre chose que de troller sur cette matière.

Donc voilà, on verra comment ça évolue. Soyons patients et au pire, ce ne sera pas bien grave et on aura bien rigolé.

Advertisements

21 réponses à “Ralentissement

  1. Quel bonheur cependant de pouvoir lire un electron libre ,que de sourires devant un salutaire cynisme venant décaper et assaisonner le ronron prédigéré que l’on nous sert a tous les repas ! quand je vois les politiques sucants les cerveaux a la paille dure en se grattant la nouille molle j’incante derrière les contre gueux !
    Pour avoir mon quart d’heure de poésie je dirais que ce n’est plus l’ère du doigt dans l’œil mais du fistfucking dans l’orbite .le progrès je suppose

  2. « Je lis de moins en moins les journeaux et à peu près plus aucun blogs ce qui n’aident pas non plus à trouver des la motivation et de l’inspiration. »

    Et voilà ! Tout s’explique ! Pour les journaux, je ne dis pas. Mais pour les blogs ! Pensez qu’il existe le mien, bourré d’intelligence, débordant d’informations sur ce qui rend notre monde si fascinant : éthologie, géographie, philosophie, horaires des trains de banlieue, conseils pour coincer des grosses dans les toilettes sans vous retrouver au poste, bref tout ce qui fait le richesse et l’attrait de la vie. Et vous passez à coté de cela ?

    Je vous plains, sincèrement.

  3. Je crois que c’est la première fois que je commente chez vous, Amiral. Et pourtant, j’ai occupé un dimanche grippal complet à lire votre oeuvre intégrale sur ce blog. Vos opinions sont assez communes du côte de l’ultra-giga-drouate-esstreme qu’on va bientôt surveiller comme le lait sur le feu, ou le prof d’économie, libéral et chrétien orthodoxe de la Faculté d’Irkoutsk sous Staline… Mais votre cynisme décapant, et votre humour certain rendent votre production absolument incontournable à mes yeux.
    Vous me manquerez. Mais au moins, comme vous dites, j’aurai bien rigolé en vous lisant. Et si d’aventure le destin me poussait à un grand rôle politique dans ce pays, (j’ai des envies de 3ème Empire, libéral économiquement, chrétien de valeurs, et moyenâgeux pénalement) je saurai vous retrouver pour vous demander des plans de catapultes…

    • L’Amiral est tellement à droite de l’ultra-giga-drouate-esstreme qu’il fait le tour et se retrouve à gauche….

      En ce qui me concerne, un homme qui a le meilleur Baccardi dans le placard de sa salle à manger ne peux pas être totalement mauvais…

  4. Je vous comprends d’autant mieux que je ressens à peu près la même chose, et que je suis précisément en train d’écrire un petit texte qui dit à peu près la même chose (en beaucoup mieux évidemment :-) ) et que je m’apprête à mettre sur Facebook.
    La proverbiale rencontre des grands esprits…

    • Quoi ? Comment ? Sur Facebook ?

      Après avoir profité de ma faiblesse mentale pour me pousser sur Twitter, vous et Gato, voilà t-y pas qu’il faut maintenant que je vous suivasse sur Facebook ?

      Je ne peux déjà plus octroyer suffisamment de temps à la surveillance de l’or nazi dans mes coffres-forts alpestres… alors ouvrir un compte Facebook qui finira fatalement en déshérence… non, c’est plus fort que moi.

      • Bin oui, sur fesse-bouc… C’est que je suis un bavard moi, les 140 caractères me limitaient trop. Et puis twitter faut être tout le temps connecté… ça va trop vite et ça bouffe trop de temps.
        Pour ce qui est de l’or, remettez le moi. J’en prendrais soin. Je suis prêt à vous rendre ce service.

    • Ah bin non !
      C’est contagieux !
      Faites pas ça !

  5. Habituellement, une fois que tout est dit, on se fait crucifier sur le Golgotha et ça permet de passer à la postérité.

    Mais comme on vit une époque de merde, avec des Romains qui font plus leur boulot, un Sanhédrin qui reste focalisé sur Dieudonné, tout ça… ben… on se retrouve obligé de faire des « best of », des compilations ou des remix…

    Je compatis, Amiral.

  6. J’espère que ce n’est qu’un coup de fatigue…
    Cette envie de laisser tomber nous taraude tous chaque semaine, je pense.
    Pourquoi ne lisons-nous plus les blogs ?
    Parce que nous avons le sentiment d’avoir sans doute été utiles dans le lent, trop lent réveil de l’opinion.
    Je me fais ptet des illusions, mais je pense qu’il y a réveil, mais que personne ne sait ce qu’on peut faire de cet éveil, car tout est fait pour tuer l’espoir.
    Il nous semble, sans doute à tort, que nous avons atteint les limites de ce que nous pouvons faire.
    Mais nous devons essayer de continuer cahin caha, ne serait-ce que pour ne pas nous sentir trop wisigoths parsemés dans un pays devenu étrange et étranger.
    Notre petite communauté virtuelle nous est devenue indispensable.
    Nos engueulades aussi.

    Amiral, juste un ptit texte de temps en temps !
    Aristide, déconnez pas, je vous prie !

  7. Amiral, pensez au commandant du Costa Concordia! Vous ne voudriez pas l’imiter, non?

  8. Funeste nouvelle pour les koalas du monde entier. Qui défendra leur cause, désormais ?

  9. Et tout ça parce que j’ai pris le large…

  10. c’est sur que cette réacosphère lieu de ruminations permanentes, d’avis identiques, d’uniformité des idées ne peut que lasser et n’a aucun avenir.
    et comment ne pas détester les religions? sinon par fanatisme et donc absence totale d’objectivité.
    bonne continuation

    • @l’Indien.
      Vous pouvez remplacer « réacosphère » par « gauchosphére » ou n’importe quel groupement dans lesquels vous aimer mettre les gens, ça marche aussi…

      Les laïcards-progressistes-bobos comme vous pensent eux aussi tous la même chose.

      En plus ce que vous dites est factuellement faux. Si tenter que les gens que je vais citer sont dans la « réacosphère », il ne me semble pas qu’il y uniformité idéologique entre Marchenoir, Aristide, Koltchak, Woland, Coach ou moi même (ceci dit, n’étant pas réac, je ne vois pas très bien ce que je ferai dans la « réacosphère » mais bon…).

      Il suffit de parcourir les commentaires des billets de l’Amiral pour s’apercevoir qu’il y a au contraire beaucoup de variantes. Entre les réacs-antilibéraux, les libéraux-conservateur, les royalistes, les catholiques de droite, les libertariens, les anarcho-libéro-socio-démocrates (dont je me revendique) etc… Les nuances sont multiples.

  11. Oui, Skandal, mais pour s’en rendre compte, faut lire !

    Merci Amiral !

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s