Macron, Fillon, Le Pen, quelle importance?

Branle-bas de combat dans les chaumières de ceux qui arrivent encore à croire qu’un changement de notre situation pourrait venir des urnes.

Macron s’est enfin déclaré, Fillon pourrait gagner la ridicule primaire et Le Pen a présenté le logo de sa campagne, logo faisant furieusement pensé à une poire à lavement ce qui semble adéquate d’après ce qui peut se dire de son équipe.

Tout ces braves gens nous promettent les heures les plus claires, les petits lendemains qui chantent et aucun ne prend la peine de constater, ou en tout cas de verbaliser le fait qu’à moins d’un soubresaut violent comme l’histoire en propose de manière facétieuse régulièrement, nous ne sommes plus qu’un vestige d’une civilisation qui s’est écroulée il y a déjà quelques décennies.

Nous refusons notre nature et nous refusons notre héritage. A partir de là, on peut bien proposer de travailler 35 heures ou 39, d’augmenter la TVA tout en diminuant le fluor dans l’eau potable, de limiter l’immigration à ceux qui sont gentils, c’est déjà foutu.

L’heure n’est plus au vote. L’heure n’est plus au changement. L’heure est à l’acceptation qu’Elvis est sorti de l’immeuble et que la fête est terminée. C’est la seule option pour ceux qui veulent encore sauver quelques restes à transmettre à des enfants pour lesquels nous avons construit un monde à la Mad Max où malheureusement les jolies filles seront voilées et non en tenues ultra-sexy.

Arrêtons de pleurnicher. Acceptons le fait que nous nous asseyons tous volontairement sur le plug anal vissé à notre chaise de boulot tous les matins et tirons-en les conséquences idoines.

Advertisements

15 réponses à “Macron, Fillon, Le Pen, quelle importance?

  1. Avec Macron la chute serait probablement un peu plus lente…

  2. Très juste : vous êtes né en France mais vous mourrez au Bamboulistan.

  3. Ah, mer… je voyais bien un truc vissé sur ma chaise de boulot, mais je me demandais à quoi ça servait…

  4. Quant à la rose bleue, j’ai trouvé: « Pour en venir à la signification des roses bleues, tout comme la fleur elle-même quasi impossible à obtenir, elle symbolise l’atteinte de l’impossible et de l’inaccessible »

  5. @ Didier Goux : « Bamboulistan ». Pour reprendre votre formule, cette affirmation demanderait à être sérieusement nuancée. Vous pourriez dire « République Islamique de France ».

  6. Allez hop ! On tire l’échelle !

  7. Nazi de la Grasse Mère

    On dit « branle-bas de combat ».
    A effacer après correction.

  8. Je me fous du plug anal sur mon siège. Je passe ma vie debout au comptoir. Il faudrait que je me présente à l’élection. Je représente le seul espoir.

  9. Ce billet est d’une triste lucidité.
    Nous reste plus qu’à espérer un soubresaut violent.
    Mais qui tirera le premier ? Les Chiites ou les Sunnites ? A Privas ou à Grasse ? Dans une ruelle de Montargis ou à Château Rouge ?
    Inchallah comme dit Sting.

  10. Les démocrates américains, eux, s’enfuient au Canada.

    Mais pas au Mexique,

    Puisque de toute manière, le Mexique arrivera au Canada, un jour où l’autre. En passant par les USA.

    Ne reste donc plus à trouver un point de fuite.

    Je déconseille la Suisse qui est devenue la proche banlieue de Lyon.

    Le Liechtenstein affiche complet. Le Vatican également depuis que Pape François s’est lancé dans l’hébergement de Syriens en déshérence.

    Pas évident.

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s