Pénélope (ra)tisse large

Horreur et consternation! Pénélope Fillon aurait un peu profité du système en faisant semblant d’être l’assistante de son parlementaire de mari.

Cela fait d’eux des profiteurs certes, mais des profiteurs de modèle parfaitement courant. En effet, faire en sorte que ça reste dans la famille, comme disent les incestueux avec de l’humour, est parfaitement traditionnel dans notre belle république pleine de valeurs. On peut d’ailleurs se demander pourquoi le Canard Enchainé décide de lâcher cette info sur Fillon alors qu’elle concerne tant de nos kleptocrates. En fait non, on sait très bien pourquoi ils font ça.

C’est très triste, mais c’est comme ça. Le nombre de pourriture au sein de nos élus est exactement équivalent à celui de la population générale, seulement nos élus ont plus de moyens de « profiter » de l’argent public.

J’espère que ça va vous aider à comprendre que Fillon n’est pas l’homme providentiel que vous attendez. Macron ne l’est pas non plus, Mélenchon non plus et Le Pen non plus. Et Cincinnatus n’est pas disponible.

Vous êtes seuls et l’état est devenu l’ennemi. Tirez-en les conclusions qui s’imposent et arrêtez de vous comporter en enfants qui espèrent que leurs mères avec le syndrome de Münchhausen par procuration ne les empoisonnent pas trop cette fois-ci.

 

 

Publicités

27 réponses à “Pénélope (ra)tisse large

  1. Et Cheminade ?

    Il est pas marié, Cheminade ? Si ?

  2. Nathalie Arthaud est sûrement célibataire. Il reste un espoir.

  3. Bravo pour ce dernier paragraphe!

  4. Quoiqu’il en soit, je dois avouer que les élites européennes ont réussi l’exploit de me transformer en légume.

    Je n’en ai plus rien à foutre de rien.

    Bon, c’est un luxe que je peux me permettre: je n’ai pas de descendance. Et même si j’en avais, je crois même que je m’en foutrais tout autant, imitant ainsi la majorité de mes concitoyens.

    Y’a encore quelques années, je me raccrochais à l’idée qu’il existait encore probablement de nouveaux espaces à conquérir, des terres à découvrir, etc. de quoi tenir avant la quille, au chalet, tout ça.

    Maintenant, je me demande à quoi bon continuer de bosser? Pour m’assurer une retraite qui ne sera probablement pas payée? Dans un pays envahi par des aliens ultra-violents et libidineux, incapables de faire tourner une centrale nucléaire, malgré leur diplôme d’ingénieur en physique quantique?

    En endive. Je me transforme en endive, lentement.

    Y’a pas à dire, pour nous végétaliser, ils sont forts.

    • En effet, on ressent tous ça. Faudrait qu’on se rencontre plus souvent pour se soutenir en vrai.

    • en endive?
      moi, les zélites européennes et la caste journaleuse m’ont transformé en fasciste
      étonnant
      je me suis levé un matin et tac ! ça y était , j’ai enfilé une chemise noire ( souvent le noir est classique) , ciré mes bottes , rectifié ma mèche et voilà
      non,je déconne
      ça a pris plus de temps que ça
      le déclic, si on peut parler de déclic, ça a été la quinzaine anti fasciste de 2002 , juste après le 21 avril
      survenant chez un garçû issu d’une classe moyenne , fils de fonctionnaire ( justice et éduc naze , un must ) , ça peut surprendre
      et , effectivement , ça continue à me surprendre

      • cretinusalpestris

        Merci à kobus van cleef de nous avoir fait part de son témoignage.

        Y’a-t-il d’autres fascistes anonymes qui aimeraient prendre la parole, ce soir? Non? Alors nous allons former un cercle de prière en nous tenant la main. Voilà. Tenez-vous bien la main, sinon le bras droit a tendance se lever tout seul. Voilà. Prions.

  5. Je me demande tout de même si l’oligarchie politique ne concentre pas une proposition de salopards significativement supérieure à celle de la population « civile »….

  6. Au vue du taux de présence des députés dans dans l’hémicycle, ils profitent plus ou moins tous d’un emploi fictif…

    Idem pour les sénateurs.

    Bel exemple de la dichotomie emploie / travail.

    • comme beaucoup d’autres dans le tertiaire…

      • A la différence que ce n’est pas le contribuable/citoyen qui finance…

        Et même dans le tertiaire, les gens ont au moins « l’honnêteté » (je mets entre guillemets quand même…) de venir au bureau, sinon ils sont virés.

        Sans compter que dans le privé, il y a nettement moins de privilèges, pas de régime de retraite aussi avantageux, pas la moitié du revenu non fiscalisé etc….

      • Bof, vu les subventions que balancent le gouvernement, c’est toujours un peu le contribuable qui finance…

  7. Commentaire (de Curmudgeon) trouvé chez F.Boizard:

    « Philippe Pascot, qui fut adjoint de Manuel Valls à Evreux, et auteur de livres sur les élus, s’est livré à un examen de la carrière de chacun des 825 parlementaires. Il a déterminé le nombre de ceux qui ont eu à faire soit à la justice, soit au fisc.
    Qu’a-t-il trouvé ? Il a trouvé que ce nombre était égal à 270, à savoir environ 30 %. Personne ne lui a intenté un procès jusqu’à ce jour. J’inclinerais donc à penser qu’il n’est pas loin de la vérité ».

    Juste histoire de faire avancer le schimlleuleublickblique…

  8. J’ai découvert votre blog il y a peu. J’aime assez le ton.
    Je suis cependant en désaccord avec une phrase de ce texte : « Le nombre de pourritures au sein de nos élus est exactement équivalent à celui de la population générale »
    Je suis en accord en revanche avec la remarque d’Anton concernant le pourcentage d’élus ayant eu affaire à la justice ou au fisc, qui illustre ce qui suit :

    Il faut bien comprendre l’attrait qu’a le pouvoir sur les escrocs, les voleurs, les profiteurs, et autres enflures de cet acabit.
    On ne parle donc pas du même échantillon entre la population globale et la partie attirée par l’exercice du pouvoir.
    Mais ce n’est pas tout : de ce groupe-là, seuls ceux qui savent le mieux manœuvrer, tricher, mentir, dissimuler, trahir, fabriquer des ascenseurs à renvoyer, et de façon générale, placer la communication et l’action sur deux plans bien distincts et sans relation arriveront en haut de la pyramide.
    Pour finir, comme chacun sait, le pouvoir corrompt. Il corrompt les salauds et profiteurs, bien sûr, les rendant pires qu’avant. Mais aussi tous ceux qui n’ont pas nécessairement mauvais fond pour commencer.
    Seuls quelques uns, probes jusqu’au bout des doigts peuvent resister à cela.

    Le résultat, c’est qu’on finit par avoir la pire engeance à la tête du pays et des institutions.

    Alors non, on est bien loin d’avoir la même proportion d’enflures que dans la population globale.

    Il faudrait de nouveau leur faire peur, tourner la table, que des têtes tombent, possiblement au sens propre.

  9. il y aurait eu aussi les enfants, voir la new du canard enchainé

  10. Les gens du privé travaillent dur en apparence parce qu’ils ont une épée de Damoclès au-dessus de la tête (le renvoi) et non parce qu’ils adorent bosser! Nuance de taille!

à votre humble avis

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s