Archives quotidiennes : 15 février 2017

Munich 2017

Résultat de recherche d'images pour "turner"

Nous avons abandonné notre capacité à choisir. Ce n’est évidemment pas arrivé d’un seul coup alors qu’on graissait nos catapultes ou que l’on brossait nos koalas. Non ça a été bien plus insidieux. Un doigt bien graissé après l’autre plutôt que la matraque dans le fion d’un seul coup.

Depuis les fameuses trente glorieuses, nous avons cru que l’essor de la technique nous mettrait à l’abri des problèmes et qu’une bande d’experts pourraient nous emmener vers les champs de la félicité sans que nous ayons le moindre effort à faire. Laissons faire les spécialistes et récoltons les fruits. Comme si mettre une blouse blanche à un tocard en faisait un médecin digne de la plus haute confiance. Nous pensions être les maquereaux d’une belle bande de putains motivées, affamées et bigrement douées.

Nous commençons seulement à réaliser que c’est notre cul qui est loué pour subvenir à leurs besoins et qu’ils nous menacent d’abattage dès que nous nous montrons un peu récalcitrant pour cause d’hémorroïdes ou de fatigue. Et puis nous avons aussi droit au « de quoi est-ce que vous vous plaigniez alors qu’on en fait venir de nouveaux pour faire ce que vous ne voulez plus faire? ». C’est vrai après tout, on n’est pas les plus mal lotis alors on peut s’en contenter pas vrai?

Le problème c’est que dans notre cave, la nuit, les nouveaux s’enhardissent. Ils savent bien qu’ils peuvent encore grimper un échelon s’ils nous plantent leurs crampons au bon endroit. Il serait absurde de leur en vouloir. Ils obéissent à leur nature alors que nous avons fait tellement d’effort, à grand renforts de psys, d’écoles, de télé, de magazines féminins et d’agenouillements pour oublier la notre.

Nos experts, eux sont au chaud et en sécurité. Ici, ailleurs, peu leur importe puisqu’ils ont un confort supérieur au notre et les moyens d’aller là ou l’herbe est juste un peu plus verte.

Les 30 deniers de Judas über alles et pour toujours. Il ne faut pas leur en vouloir non plus. C’est aussi dans leur nature. A nous d’apprendre à les remettre à leur place.

Ne vous y trompez pas, ils ont le déshonneur mais nous aurons la guerre.