Archives de Catégorie: mes gouts semi-obscurs

La musica e’ finita

Je dois faire un aveu, je ne suis pas mélomane. Je ne deviens pas tout dur de partout quand certains morceaux inondent mes circonvolutions cérébrales. Je n’écoute que peu de musique et je m’en porte fort bien.

Cependant, j’ai reçu une éducation des plus classiques. J’ai donc pu écouter et réécouter sur mon tourne-disque fisher-price beige et orange « Piccolo, Saxo et Compagnie », « Pierre et le loup », « la flûte enchantée » et ainsi de suite. J’ai aussi eu a subir un nombre infini d’heures de solfège.

Tout ça pour dire que si je ne maîtrise effectivement pas le sujet, j’ai les bases nécessaires pour me rendre compte que ce qui est grossièrement dénommé musique aujourd’hui n’a strictement rien à voir avec le travail ahurissant fourni à la recherche de la plus parfaite harmonie pendant des siècles.

Les demeurés qui passent à longueur de journées sur èmetivi et qui annonent béatement des textes indigents sur fond de bruits de bottes ne sont pas des musiciens. Les bas du front qui s’imaginent incroyablement malin en éructant des textes pornographiques et tellement évidents que n’importe quel gamin est capable de deviner le reste de la chanson après les premières secondes d’introduction ne sont pas des musiciens non plus.

La musique symbolise l’état d’avancement d’une société. Ceux qui ont des violons sont plus avancés que ceux qui tambourinent avec des fémurs humains fraîchement prélevés sur des troncs d’arbres morts. Allumez donc votre radio et dites moi si vous entendez du clavecin ou ce qui semble être le bruit d’un type se cognant la tête dans la porte de son frigo tout en écrabouillant la queue de son chat à l’aide d’une boîte de conserve de cassoulet premier prix.

La musique est un parfait exemple de la décrépitude morale et culturelle dans le maelström de laquelle nous sommes tous emportés. La musique qui était un moyen de s’élever vers les anges est devenu l’urinal de Satan, un moyen de s’étourdir en permanence pour éviter à tous prix le silence qui pourrait nous amener à penser et donc à réaliser la vacuité de nos vies lamentables.

Par conséquent il faut interdire sous peine de catapultage l’utilisation du mot musique à tous les faiseurs de bruits compulsifs. Mais comme je ne suis pas une brute je leur propose un nouveau terme. Attendu que la vraie musique est l’art des muses, attendu que ce qu’ils pratiquent ne fait que devenir de plus en plus redoutable après avoir été plutôt agréable, attendu que les sons produits sont ceux d’une meute hurlante, il me semble que ce qu’ils pratiquent est l’art d’Hécate. Donc la nouvelle dénomination de ce bruit moderne et envahissant sera l’hécatique.

Echauffement pour 2012

Alors comme ça le noumbeur ouane me tombe sèchement sur le râble pour une petite pique ironique?

Il a le cuir bien fin quand même… C’est peut-être du au fait que malgré son statut de grosse légume sur wikio, il n’apparaît pas dans la cartographie de la blogosphère politique du monde ce qui doit être un peu frustrant.

Dans tous les cas, je vais prendre cette escarmouche bloguesque pour une petite mise en jambe pré-2012, et donc lui répondre. Et puis après, peut-être que Didier Goux, dans son immense sagesse, nous réconciliera.

Alors non, je ne me revendique pas de la vraie droite. Ce serait cautionner un système que je rejette absolument. Ce serait admettre la validité du suffrage universel qui ne peut que tirer les choses vers la forme la plus abjecte de débat public. Ce n’est pas une question de droite, mais de valeurs. Moi j’aime la liberté et je vomis l’égalité. C’est simple. De Gaulle et Pompidou était peut-être de droite, mais les faits démontrent qu’ils étaient des socialistes ennemis de la liberté: plans dirigistes de l’économie, nationalisation, offrande de l’éduc nat aux cocos, universalisme, immigration massive et ainsi de suite. Giscard et Chirac n’ont pas fait mieux en nous imposant l’IVG, le rapprochement familial et badabing et badaboum…

A noter aussi que je parle de socialisme capitaliste, à la chinoise quoi, et que les gens comme Nicolas sont les premiers à nous bassiner avec le fait que la Chine ne serait pas un pays socialiste. Mais bon, pour ça faudra avoir un tout petit chouilla de culture politique et ne pas braire comme une chèvre en réaction (rôôôh le vilain mot) de certains stimuli.

Les faits sont méchamment têtus les saligauds.

Mais bon, je ne suis qu’une caricature, je m’attache aux faits et pas seulement à ce que disent les gens, je vis dans le monde réel et pas dans mes fantasme roses et cotonneux peuplés de koalas, de cochons et de bières…

Juste une petite question au grand Nicolas pour finir, si les embouteillages sont causés essentiellement par les automobilistes, est-ce qu’on peut aussi dire que la criminalité est causée essentiellement par les criminels?

Je confirme que je refuse de disparaitre

Que ce soit bien clair, à l’heure où l’ubermensh Obama veut qu’en gros on plante une mosquée sur les tombes encore fumantes de ses concitoyens, où l’ONU condamne la France parce que Sarko ose dire qu’il doit encore pouvoir choisir quels étrangers ont vocation à devenir français et à quelles conditions ils peuvent le rester, où toutes les institutions veulent nous imposer la mondialisation, donc l’indifférenciation généralisée, et où les derniers arrivés expliquent à ceux qui sont là depuis toujours qu’ils doivent se faire le plus petit possible, se faire oublier et avoir le bon goût de disparaitre, et ben moi je dis non.

Je suis là pour transmettre, je suis là pour perdurer, je crois en La France et en L’Occident et à leurs valeurs. Je refuse d’évoluer. Je refuse de m’adapter. Je refuse la modernité telle qu’elle nous est imposée à longueur d’ondes et d’éditos. Je reconnais que ma pensée n’est pas rafinnée et je m’en cogne, ma vie n’est pas une dissertation, mon héritage n’est pas négociable. Et à ceux qui disent « mais comment peux-tu savoir que tu as raison? » Je réponds que j’ai raison parce que je veux survivre, que j’ai raison parce que je sais d’où je viens et d’où viennent les élites qui veulent nous dissoudre à l’acide, que j’ai raison parce que je ne courberais pas l’échine et que je ne m’agenouille uniquement devant le Seigneur. J’ai raison parce que je veux vivre selon un mode de vie qui a fait ses preuves.

Donc, bon voilà. Les choses sont claires.

Sinon, il faut absolument lire « le pavillon des cancéreux » de Soljenitsyne que j’ai acheté par hasard en promenant dans une librairie, ou en tous cas au moins le dialogue entre Kostoglotov et Chouloubine pour ceux que les romans russes et les 92 noms par personnages saoulent. Ca a été pour moi un grand coup de poing dans le bide.

Puis surtout il y a le whisky, c’est le drame ça le whisky…

Il y a eu comme un débat ici sur la pertinence du personnage en redingote rouge utilisé par certains comme symbole des vilains réacs autoproclamés.

Bon… Alors déjà, a celui qui dit que c’est un bon whisky, je lui dit qu’il n’est qu’un sauvage. Pourquoi pas du Chivas pendant qu’on y est? De ce côté là mes préférence vont au Laphroaig, Lagavulin et autre Isle of Jura. Et j’ajouterai qu’y mettre une goutte de flotte permet l’épanouissement de ces délicieux nectares.

Ensuite, sur le fond, il ne faut pas attacher trop d’importance aux symboles, toutefois je suis prêt à faire un effort avec mes petits moyens:

devenant ceci:

Et oui je ne peux pas faire mieux.

Des volontaires?

C’est quoi être français?

Apparemment c’est une question à la mode… Du moins c’est ce que je crois comprendre du calamiteux débat sur l’identité nationale, termes assez minables (je suis d’accord avec le Conservateur) pour poser une question. Si on veur savoir ce que c’est que l’identité nationale, on prend un bouquin d’histoire qui commence avec Clovis et on lit tout jusqu’à nos jours et voila, on l’a l’identité nationale.

C’est bien plus interessant de savoir ce que c’est que d’être français, même si c’est comme pour de savoir si on est coule ou non. Si on se pose la question, il ya de forte chance pour qu’on ne le soit pas… Ce qui d’ailleurs expliquerait très bien pourquoi nos chers politiques se demandent ce que c’est que d’être français et estime un débat sur la question necessaire.

Alors être français ce n’est pas bien compliqué. C’est se reconnaitre comme étant non l’héritier mais le passeur d’une histoire et d’une culture qu’on considère comme étant supérieure et à part de par sa richesse et son ancienneté.

C’est aussi avoir un certain esprit tourné vers la gaudriole. Prendre au sérieux les frivolités et prendre légèrement les choses graves (ce qui a uine facheuse tendance à se perdre…) même si c’est un lieu commun. Les grosses têtes de Bouvard sont mille fois plus français que les poseurs moralistes qui envahissent ma télé. Un gout du panache, du geste inutile, de la cause perdue à laquelle on s’attele juste pour le principe. Cyrano quoi.

C’est aimer le vin, la bonne chère, les disputes et les réconciliations.

Je sais bien que tout cela sonne très plat et pourtant c’est vrai. Si vous voulez savoir ce qu’est un français le meilleur moyen est encore de le demander aux étrangers. Les a priori sont clairement les meilleures définitions de la francitude.

Donc bon voila. Ce débat ne mérite pas l’attention nationale, juste une dizaine de lignes. Le reste est imbécile, inutile et contreproductif.

Et puis tout cela est purement théorique car on sait bien qui en France est français et qui ne l’est pas.

Major, minaret, football, distribution et métro

J’adore la réalité. Elle est tellement méchante.

Ces derniers temps, un major de l’armée américaine qui avait fait un exposé à ses collègues sur l’islam durant lequel il expliquait qu’il fallait couper la tête des infidèles et verser de l’huile bouillante dans leur gorge, à buter 13 personnes aux cris de Allah Akbar. Personne n’a voulu parler de terrorisme bien entendu. Un général de l’armée à même dit qu’a cette tragédie ne devait pas s’ajouter celle de la fin de la diversité. C’est vrai que ce serait ballot de renoncer à un tel enrichissement.

Un match de foot de 2 nations étrangères à eu des répercussions surprenante sur notre sol. Paris transformé en Thouary, bagnole incendiées, drapeau français piétinés et remplacé par celui de l’Algérie à Toulouse me semble-t-il. Quelles chances pour la France.

Une distribution d’argent annulée à Paris a donné l’occasion à certains de nos jeunes débordant d’énergie de s’adonner à de jolis petits bolossages dans les règles de l’art. Les mauvaises esperits subodorent que peut-être que ces jeunes ne seraient venus à la distribution que pour détrousser les gagnants. Bonne ambiance.

Dans le métro, ligne 1, station Varenne, un jeune exotique sort de la rame non sans avoir d’abord éructé gratuitement:  » à tous les français de la cinquième république, allez tous niquer vos mères ». Dans le bus, des jeunes filles noires se moquent de l’une d’entre elles qui a oser parlé à une dame blanche: « tu parles à une babtou? vas-y t’es une babtou ou quoi? Allez, on te parle plus sale babtou ».  Babtou = toubab= blanc.

La Suisse interdit les minarets chez elle, contredisant tous les sondages. Amusant, plaisant. Bien sur les journalistes vont nous expliquer que les suisses sont devenus infréquentables et qu’ils vont perdre les investissements du Golfe. Selon moi, c’est plutot quand ils rempaient devant Khadafi ou l’ONU qu’ils étaient infréquentables… En même temps, ceci explique peut-être cela.

 

So-oder-so

« Il vaut mieux qu’un peuple périsse dans un combat honorable, car après un tel effondrement viendra la renaissance. Mais malheur au peuple qui se soumet de bon gré à la honte de l’esclavage et du déshonneur! Un tel peuple est perdu. » Clausewitz

Je ne suis pas sur d’avoir grand chose à ajouter… Bien entendu, toute ressemblance avec une situation contemporaine est purement fortuite.

Questions

Pourquoi est-ce que des gens qui ne croient pas en Dieu ou en l’ame humaine et qui donc considèrent qu’on est pas autre chose que des animaux avec de gros cerveaux veulent d’un coté sauver la pureté génétique des écureuils roux en Angleterre, ou des dingos en Australie ou de je ne sais quelle autre bestiole de débile, et pourtant veulent nous mélanger avec tous les différents?

Pourquoi est-ce qu’on essaie de me faire croire qu’on est tous pareils alors que je vois bien que non?

Pourquoi est-ce que les jopurnaux français ne parlent pas de la catastrophe qu’est l’administration Obama, Guantanamo toujours ouvert, porte parole qui dit ouvertement que Mao est un modèle politique pour elle, liens étroit avec ACORN alors que cette association était prête à donner des trucs pour l’ouverture de bordels pédophiles et ainsi de suite? Et pourquoi est-on un raciste dès qu’on dit du mal d’Obama? Vous croyez vraiment que si un autre démocrate avait été élu, les gens de droite se seraient roulés par terre de bonheur à l’idée d’avoir une sécurité sociale sur un modèle socialiste?

Pourquoi est-ce que personne ne s’est donné la peine de savoir qui était vraiment Harvey Milk, mec capable d’inventer des histoires de toutes pièces pourn servir sa cause parce que tout est symbole?

Est-ce que quelqu’un d’autre a remarqué la campagne de pub de la RATP sur leurs archives photos? Pour moi c’est clairement une preuve de la réalité du réchauffement climatique. Les gens avaient l’air nettment moins bronzés à l’époque.

Comment peut-on croire une seule seconde que les garçons dont parle F. Mitterand dans son livre ne sont pas jeunes? Les gens qui servent d’esclaves sexuels sur les marchés asiatiques sont tous morts du sida à 19 ans.

RMC, la radio poujadiste light

Quand je suis entre 2 contrats comme en ce moment (d’ailleurs c’est qui le saint patron des chomeurs?) j’aime bien écouter les grandes gueules sur RMC en me préparant la tambouille.

J’aime bien cette radio et cette émission en particulier parce qu’elles arrivent à faire semblant d’êtres des rebelles populistes tout en se mettant toujours bien du côté du baton. Typiquement les soupapes dont le système à besoin pour durer.

Aujourd’hui c’était du particulièrement haut niveau. Un mec raconte sans rigoler que les caillasseurs de banlieues sont juste dans un processus éducatif certes un peu chiant mais que ça va aller. Un autre considère que « l’affaire de la burqa » est un lièvre levé par les cocos pour aider le FN. Le tout se passe dans un joyeux bordel qui donne l’impression de la vraie confrontation d’idées.

Mais le meilleur ce matin fut Karim Zéribi répondant à Sophie de Menthon qui avait eu l’outrecuidance d’émettre l’idée que peut être ce serait pas mal que pour éviter les ridicules transferts du foot, ben les français jouent en France, les espagnols en Espagne, les anglais en Angleterre et ainsi de suite vous voyez l’idée. Notre bon Karim, gauchiste convaincu lui a alors expliqué que c’était une vision dépassée des choses, que les frontières c’était caca et qu’il fallait des instances pour réguler tout ça. C’est tout bonnement génial. D’un coté on pleurniche parce que les gens profite de l’ouverture des frontières en Europe ce qui entraine des émoluments monstrueux (la beauté de l’arret Bosman…) et de l’autre on pleurniche encore plus quand on propose de fermer un peu les frontières parce que les courants d’air ça fait froid au cul et mal à la tête, ou l’inverse. D’un coté on hurle à la fin de la liberté et de l’autre on réclame toujours plus de régulations et même un gouvernement mondial.

Tant qu’on aura des élites pareilles, on aura rien à craindre…

Pour qui voter aux européennes 2009

Oui l’actualité est chargée et j’enrage de ne pouvoir la commenter assidument. Imaginez toutes les bonnes vannes que j’aurais pu faire au sujet des folles qui n’en sont plus et autres histoires d’enfants mis au cachot histoire de les faire palir un peu, et je ne veux pas penser aux histoires de Coupat, ça me fait trop de mal.

Donc là je vais vous aider à savoir pour qui voter le 7 juin.

Déjà, c’est tout un boulot de trouver toutes les listes en Ile de France, alors je vais laisser les bouseux se débrouiller. Bien entendu, pour vous offrir la plus haute qualité d’analyse, je ne me base que sur le nom des listes. Désolé c’est un peu long, mais je ne les pas forcé à tous se présenter.

Alors, dans un ordre qui vaut ce qu’il vaut:

– Le FN de Le Pen (à jouir), on les croyait plein de principes et on se rend compte qu’ils ne font que se battre pour la soupe comme les autres, tout à fait dégoutant.

– Cannabis sans frontières, encore une liste pro-mondialisation et l’abolition des entraves au commerce, alors même si je suis pour la légalisation de toutes les drogues, je passe mon tour sur celui-la aussi.

– Pour une France et une europe plus fraternelle, je réserve ma fraternité aux membres de ma fratrie, donc qu’ils aillent se faire cuir le cul ces relativistes immondes.

L’Europe de Gibraltar à Jérusalem, largement assez déconnant pour me faire rigoler, mais déjà que je voudrais limiter la France à quelques arrondissements parisiens, la Baule et Val d’Isère, je ne peux pas cautionner, mais bravo quand même.

– Communistes, forts d’une centaine de millions de victimes et d’un historique anti-démocratique irréprochable, ils sont pas mal, mais ils veulent voler mon argent donc non.

– L’Europe c’est vous, ah non! C’est vous! Et non seulement je t’ai vu le premier mais toi tu ma vu en deuxième vu?

– Une France royale au coeur de l’Europe, je veux bien mais pas si c’est pour mettre du débris de bourbon sur le trone avec la couronne au front, le sceptre à la main et la plume ou vous voulez je ne suis pas doué pour les bouquets. Mais je suis pret à fonder une nouvelle dynsatie si ça peut faire plaisir.

– Union des gens, encore un truc à la con. Je ne veux pas être unis, je veux qu’on me foute la paix.

– Alliance écologiste indépendante, le prochain qui essaie de me forcer à trier mes déchets prend un coup de fusil dans le popotin. Et puis Francis Lalanne quand même! Merde!

– Europe démocratie espéranto, je leur laisse leur sabir imbécile, je les passe par dessus bord et je garde le français. C’est un bon deal non?

– Solidarité France, mais pourquoi serai-je solidaire? Hein? Au nom de quoi? La solidarité n’est jamais qu’un répugnant ersatz de charité chrétienne, donc cela aussi peuvent crever la gueule ouverte.

– Europe écologie (Dani le rougeot), sachant que je suis contre l’europe et contre l’écologie, je me demande si le papier utilisé pour leur bulletin de vote est suffisamment absorbant pour ce que j’ai à en faire.

– UMP, ramassis de consenseurs accrochés au statut quo du totalitarisme mou et à leurs prébendes. Ignoble.

– Debout la république, des attardés menés par un trisomiques moi j’appelle ça du divertissement de qualité, pas une liste électorale.

– NPA, les trostkystes en goguette tentant de racler un peu de blé pour continuer à se branlotter sur la révolution internationale, on sera pas du même coté des barricades.

– Pour une europe utile, comment un étage règlementaire en plus pourrait être utile quand ce qu’il nous faut c’est moins d’étages? Foutage de gueule!

– Lutte ouvrière, comme le NPA mais sans le droit de se reproduire… Yay… Coment ça doit être de la grande marrade d’attendre la révolution avec eux…

– Europe décroissance, comme disait Jules Renard: « Si l’argent ne fait pas le bonheur, rendez le ». Qu’ils aillent décroitres dans leurs cavernes et qu’il me laisse e chauffage et mon ordi.

– Liste antisioniste (M’bala M’bala et Cie), la liste officielle des théoriciens du complot. Je les envie de pouvoir tout expliquer par: c’est la faute aux juifs!

– la force de la non violence, héhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhéhé. Mouahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahahaha. Bon ben ceux là ont le droit de me montrer leur force en portant ma caisse de bière, sinon je les cogne.

– MPF, CPNT, Libertas, j’aime bien les chasseurs mais bon tant qu’ils ne tireront pas les dindes bruxelloises je les considererais comme des poseurs. Le MPF n’est jamais que l’aile un peu plus ferme de l’UMP et Liertas fait campagne contre l’europe tout en faisant sa pub… Devant une telle confusion d’esprit je préfère passer mon chemin.

– Citoyenneté culture européennes, l’idée que ca marchera mieux quand on sera plus uiformisé me donne un peu envie de vomir.

– La terre sinon rien le bonheur intérieur brut, moui… cette discrimination envers la mer est le ciel est immonde, je préviens la Halde!

– Front de gauche, Mélenchon est si haineux qu’il pourrait presque me plaire. Pas de bol c’est le gens comme moi qu’il veut pendre par leur tripes et je ne suis pas douillet, mais je ne suis pas sur de me laisser faire pour autant.

– Newropeans, avec on nom aussi idiot on peut gager que s’ils se font élire ils seront les têtes de turcs des autre députés qui leur feront la bite au cirage ou au poteau à chaque récréation. Ca pourrait être une bonne raison de voter pour eux.

– le PS, ramassis de consenseurs accrochés au statur quo du totalitarisme mou et à leur prébendes. Ignoble.

– Modem, ventre mou de la politique victime d’une très légère érection qui le fait se prendre pour un vrai dur. Un peu de bromure et on en parlera plus.

Dans ces conditions, moi le 7 juin je serais occupé à quelque chose de plus important comme de me curer le nez ou de repasser mon sharpei.