Archives de Tag: la france aux guadeloupeens

Les emplois nationaux aux nationaux

Cette crise a vraiment des effets tout a fait interessant. En particulier, de dessiller nos contemporains nourris de force au sein de la tolerance moderne et metissee, de l’antiracisme, de la haine d’eux-meme et de la globalisation joyeuse. Pour eux, la terre est un village tout ca, et puis le concept de nation c’est naze voir nazillon.

Mais pas encore chez nous.

En Angleterre, Brown qu’on ne peut pas vraiment suspecter d’etre d’extreme droaate, a declare dans un discours que les emplois anglais devraient etres donnes a des anglais. Bien entendu, les institutions zeropeennes l’ont rappele a l’ordre. Ben oui la libre circulation des travailleurs est un principe avec lequel ils ne rigolent pas les technos. Mais quand meme. Aux US, ils se demandent si c’est une si bonne idee que ca de laisser rentrer tant de clandos. En Espagne, desormais, ils les chassent clairement a coups de batons. Dans les riantes contrees du Golfe, ils vous forcent a travailler avec les locaux, en Chine ils vous forcent a avoir un associe local.

Mais en France non. Sarko oserait dire que ce serait peut etre pas mal qu’on s’occupe d’abord de la population locale et puis eventuellement ensuite de la nouvelle arrivee qu’il serait instantanement cloue au pilori de la bonne conscience republicaine, laique et solidaire. Finalement etre francais c’est un « etat d’esprit » comme ils disent…

En tous cas, c’est assez rejouissant pour un anar tendance despotisme eclaire comme moi de voir que les gens commencent a se rendre compte que le nouveau monde qu’on a voulu nous vendre etait gave de vices pas si caches.

Alors je vais faire un peu de pedagogie pour ceux qui s’egarent ici. Le concept de nation ne sort pas de la tete malade de quelques ahuris extremistes. La nation est formee par ce lien de confiance mutuelle, ne de l’histoire, entre un peuple et son gouvernement, democratique ou pas. Le gouvernement assure la securite personnelle et materielle de ses concitoyens qui le payent pour ca. Quand on passe la main a des organismes supranationaux qui se foutent du bas peuple comme de leur premiere chapka et que le bas peuple ne reconnait pas de legitimite a ces organismes, ben ca pete. C’est ce qui est en train de se passer.

Roulez jeunesse et en avant les menageres, les prochaines elections europeennes pourraient bien etres les dernieres de ce style. Ce qui me fait penser que j’ai un truc a ecrire sur l’excellent Vaclav Klaus…