Archives de Tag: pastis

Puis surtout il y a le whisky, c’est le drame ça le whisky…

Il y a eu comme un débat ici sur la pertinence du personnage en redingote rouge utilisé par certains comme symbole des vilains réacs autoproclamés.

Bon… Alors déjà, a celui qui dit que c’est un bon whisky, je lui dit qu’il n’est qu’un sauvage. Pourquoi pas du Chivas pendant qu’on y est? De ce côté là mes préférence vont au Laphroaig, Lagavulin et autre Isle of Jura. Et j’ajouterai qu’y mettre une goutte de flotte permet l’épanouissement de ces délicieux nectares.

Ensuite, sur le fond, il ne faut pas attacher trop d’importance aux symboles, toutefois je suis prêt à faire un effort avec mes petits moyens:

devenant ceci:

Et oui je ne peux pas faire mieux.

Des volontaires?

Segolene et Martine ont toutes les 2 un marteau

Je sais que c’est facile de se moquer du spectacle proprement atterrant que nous offre les socialistes depuis quelques temps. D’un cote, on a la bonne Martine et son reseau d’influence (merci Papa) et de l’autre il y a Segolene l’illuminee dont le discours au soir de la defaite de la presidentielle ressemblait deja plus a un discours de victoire que de defaite. Aubry est consideree par beaucoup comme n’etant que hautement nuisible et caracterielle alors que Royal est de plus en plus evidemment bonne pour l’asile.

Tout cela est fort plaisant. Une victoire a 42 voix sur plus de 130000 votants. Bien sur que ca sent la magouille. En tous cas quand on a un pet’ au casque comme celui de Sego, la theorie du complot s’imbrique parfaitement bien. Quand on est persuade d’avoir un destin a ce point, la destruction du parti qui l’a mise au pinacle n’est qu’une broutille. Et ce qui est le plus surprenant c’est qu’elle arrive a entrainer avec elle tous ses lieutenants dans ce que les psy appellent une folie a plusieurs je crois.

Tout ca pour dire que contrairement a ce que racontent les imbeciles heureux et feministes (navre pour le pleonasme) l’arrive au pouvoir officiel des femmes (j’ai deja dit que pour moi les femmes on toujours eu le pouvoir officieusement) est tout sauf un gage de paix. J’ai remarque a de tres nombreuses reprises que les femmes sont plus intransigentes et plus extremistes que les hommes, qui eux savent dans leur tripes ce que le jusqu’au boutisme comporte de risques.

Donc Martine et Segolene feraient mieux de me preparer un sandwich plutot que la destruction de la gauche « raisonnable » de France.